KPMG Nord améliore sa productivité avec Cegid Loop

Marie-Cécile Duval est Senior Manager Middle Markets ESC chez KPMG, et a la responsabilité de la digitalisation Région Nord. Parmi les premières à s’intéresser à Cegid Loop et son moteur d’intelligence artificielle Pia, elle a déjà mis en place la solution sur plus de 650 clients et le déploiement continue – au bénéfice de la productivité du cabinet. Témoignage.

« Nous gagnons de 20 à 30%, parfois plus, sur le temps de saisie. En révision, Cegid Loop peut nous faire gagner une journée sur un dossier qui en demande 6 ou 7 »

Enjeux

« Nous avons défini différents types de clients :

  • Avec les commerçants, les artisans, et les TPE de la région, nous utilisons Cegid Loop pour digitaliser les factures d’achats et de vente. Les TVA sont automatisées. Et pour les banques, la dématérialisation et la transmission des déclarations fiscales et sociales, nous utilisons Jedeclare, le portail développé par l’Ordre des experts-comptables.
    Tous ces clients et les process correspondants sont traités chez nous par des collaborateurs dédiés.
  • Au service des PME, des entreprises qui ne souhaitent pas intégrer un comptable dans leurs effectifs, d’autres collaborateurs du cabinet ont été eux-aussi formés à Cegid Loop. Leurs clients scannent leurs factures de ventes et/ou d’achats, ou bien les intègrent via un fichier Excel, les postent via le portail unique, et ensuite c’est la même chose : les TVA et les banques descendent de façon automatique.
  • Nous traitons aussi des dossiers en révision pour les entreprises qui disposent de collaborateurs comptables. »

Des bénéfices de productivité tant en saisie qu’en révision

Au niveau de la saisie, l’apport de Cegid Loop est clairement visible : « selon la typologie des dossiers, on gagne du temps, entre 20 et 30%, et parfois plus ».

Mais c’est aussi au niveau de la révision que son usage bénéficie à la productivité : « Quand tout est bien chaîné, les avantages se cumulent. Pas d’OD à passer sur les immobilisations, une aide au calcul des TVS, et l’annexe qui s’intègre de manière automatique… alors que les collaborateurs pouvaient auparavant y passer 4 heures dans Word ! Les chiffres se mettent en place automatiquement, il n’y a plus que les mentions spéciales à ajouter. Et l’actualisation automatique en temps réel des balances de révision fait vraiment gagner du temps. »

« Quand tout fonctionne bien au niveau des annexes, Cegid Loop peut nous faire gagner une journée sur un dossier qui en demande 6 ou 7. »

Une interface intuitive et conviviale

« L’ergonomie, ça compte quand on passe sa journée sur son logiciel ! Cegid Loop est beaucoup plus simple à utiliser, et très convivial à l’utilisation. Un clic sur une ligne, et on accède à l’affichage de la facture. Visuellement, c’est évident :

toutes les factures reconnues sont munies d’un code couleur. 

  • Vert : l’écriture est reconnue. 
  • Rouge : il manque quelque chose, comme le numéro du compte de charge, ou encore il s’agit d’un fournisseur pas reconnu, que le logiciel a mis en attente. 
  • Bleu : il subsiste un doute sur l’écriture, comme par exemple un doublon. 

Nous avons suivi une formation d’une journée, mais la prise en main a été l’affaire d’un quart d’heure ! Nos collaborateurs sont vite entrés dans le sujet, avec un temps de formation réduit. »

1 minute pour 10 factures

Sur les différents bureaux de KPMG Nord, 3 sont opérationnels avec Cegid Loop sur tous les dossiers, et deux autres montent actuellement en puissance.

Responsable de la digitalisation de la région, Marie-Cécile Duval a déjà basculé à date 650 clients sur Cegid Loop, généralement en deux ou trois mois. La raison d’une telle rapidité ? « Cegid Loop est facile à intégrer, sans manipulation de fichiers ni tampon. Le paramétrage en est d’autant simplifié. » Et les résultats sont là.

« Le taux de reconnaissance a atteint jusqu’à 98% sur un test. »

Marie-Cécile Duval apprécie la qualité de la collaboration avec les équipes de l’éditeur. « Nous avons des échanges réguliers, ils sont ouverts aux suggestions, et ils viennent voir sur le terrain comment ça se passe. C’est vrai, les premières factures de vente d’un compte ne sont pas toujours reconnues. Mais ces petits « bugs » ne constituent pas un frein. La solution est intégrée, il n’y a donc pas à paramétrer d’applications tierces. Avec un système déporté c’était beaucoup moins bien », se souvient-elle. 

Le système est auto-apprenant, grâce au moteur d’intelligence artificielle Pia. Il reconnait les fournisseurs via la base Diane des SIRET, et s’il y a doublon, il se charge tout seul de nettoyer la base, apportant ainsi une sécurité supplémentaire.

« Nous sommes en train de calculer les performances. Une fois que les pièces sont entrées dans le logiciel, je ne mets même pas une minute pour valider 10 écritures. Avant c’était beaucoup plus, il y avait trop de manipulations ! » Conclut Marie-Cécile Duval.

J’aime :

  • Les gains de productivité, tant en saisie qu’en révision
  • La simplicité d’utilisation, qui réduit le temps d’acclimatation pour les collaborateurs
  • La rapidité de déploiement de la solution
  • La puissance de Pia, la plateforme d’intelligence augmentée intégrée
  • Le suivi proactif de l’éditeur

En savoir plus sur Cegid Loop