Placé sous la tutelle du Ministère des Sports, l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP) est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel. Sa mission ? Offrir à l’élite sportive française des conditions optimales permettant de concilier entraînement et formation scolaire, universitaire ou professionnelle.

Pourquoi l’INSEP a-t-il choisi de faire confiance à Cegid XRP Ultimate ?

Il était devenu indispensable pour l’INSEP de se tourner vers un nouveau système de gestion. Pourquoi ? Premièrement, l’ancien outil n’était pas compatible avec le « décret GBCP », relatif à la gestion budgétaire et comptable publique. Deuxièmement, l’INSEP déplorait l’absence de dématérialisation des flux et des pièces. Enfin, les documents exportés étaient très peu exploitables. Cegid XRP Ultimate permet un alignement parfait sur les réglementations du décret GBCP : cela a été le facteur déterminant dans le choix de ce système d’information.

Quels sont les bénéfices tirés de l’utilisation de Cegid XRP Ultimate par l’INSEP ?

Chaque jour, cette solution de gestion est utilisée par différents collaborateurs au sein de l’établissement : les services métiers (assistants de gestion et chefs de pôle), l’unité financière, l’agence comptable et son service facturier, ainsi que la direction. Les bénéfices de l’outil sont nombreux, à commencer par la transparence et la fluidité des processus. Nicolas Tourny, responsable de l’unité financière de l’INSEP explique : « Grâce à la dématérialisation, les acteurs sont informés du changement de statut des pièces, ils peuvent, si besoin, requêter dans l’outil. Et il n’est plus possible de perdre un parapheur ! ».

En quoi l’INSEP s’est-il tourné vers l’avenir grâce à Cegid XRP Ultimate ?

L’implémentation de Cegid XRP Ultimate a joué un rôle clé dans la digitalisation de l’INSEP et a permis à l’unité financière d’atteindre une nouvelle dimension. Pour Nicolas Tourny, « le passage à Cegid XRP Ultimate (anciennement Qualiac) est un levier d’appropriation de la réforme GBCP par les services métier. La fonction financière n’est plus cantonnée à l’unité financière mais elle implique désormais tout l’établissement ». L’INSEP a de nouveaux défis à relever, notamment celui de poursuivre l’automatisation des tâches à faible valeur ajoutée, pour accroître la capacité de conseil aux services. Une recommandation pour les décideurs des structures publiques qui songent à adopter un ERP de nouvelle génération ? Nicolas Tourny insiste sur une nécessaire « définition du besoin la plus large et partagée possible » ainsi que sur la « préparation à la conduite du changement ».

INSEP en bref :

  • Date de création : 1852 (à l’époque École Normale de Gymnastique de Joinville-le-Pont)
  • 2 missions principales :
    • participe à la politique nationale de développement des activités physiques
    • aide à la protection sanitaire des sportif(ve)s et à la préservation de l’éthique sportive
  • 300 agents
  • 150 entraîneur(e)s permanent(e)s
  • 630 sportifs accueillis quotidiennement dans les 19 « Pôles France »

Imaginez dès à présent l'entité publique de demain avec un ERP innovant !