Changer d’ERP en seulement quatre mois, c’est le challenge qu’a relevé l’entreprise Charignon. Depuis 1974, la société basée à Chatuzange-le-goubet, produit des pylônes en acier à structure treillis destinés au transport de l’énergie électrique. Retour sur le défi réussi de cette PME drômoise qui emploie une cinquantaine de personnes.

Découvrez le témoignage d’Eric Pecile, Directeur Général et Marie-Noëlle Hornegg, Responsable comptable-RH chez Charignon qui ont été impliqués à chaque étape du projet ERP de leur entreprise.

Témoignage Eric Pecile et Marie Noëlle Hornegg

Une histoire de rachats

Vingt ans après sa création, en 1994, suite à une restructuration du marché, l’entreprise est rachetée par le groupe Fayat, premier groupe français indépendant de construction.
Au début des années 2000, l’entreprise s’associe à un partenaire Turc, le groupe MITAŞ, pour certains projets à l’étranger. Ensemble, les deux entreprises créent une joint-venture en 2006 avec pour ambition de devenir l’un des leaders mondiaux de la production de pylônes en acier. C’est ce même partenaire qui rachètera en mai 2020 l’entreprise Charignon, la filiale ne faisant plus partie du cœur de métier du groupe Fayat.
Aujourd’hui, Charignon est le 1er acteur européen sur son secteur. Le groupe MITAŞ quant à lui se positionne, en fonction des années, à la 4ème ou 5ème place au niveau mondial.

Changer d’ERP en seulement 4 mois, c’est le challenge qu’a relevé l’entreprise Charignon !

Un challenge : changer d’ERP en 4 mois

C’est dans ce contexte de rachat, que l’entreprise Charignon a dû trouver rapidement un nouvel ERP afin d’assurer une continuité dans l’exploitation de ses données de gestion. Clôturant ses comptes au 30 septembre, l’entreprise disposait d’un délai très court de 4 mois afin de s’équiper d’un nouvel ERP, un véritable challenge relevé grâce à l’accompagnement du partenaire intégrateur Flex4You.

La nouvelle entreprise mère lui laissant pleine latitude dans le choix du nouvel ERP, l’enjeu majeur pour Charignon était d’effectuer une transition d’un ERP dimensionné pour un grand groupe à un système de gestion adapté à une PME d’une cinquantaine de personnes.

Le module de gestion à l’affaire a été déterminant dans le choix de Cegid XRP Flex :

La gestion à l’affaire, une fonctionnalité déterminante dans le choix de l’ERP

Par rapport aux autres offres du marché, c’est la fonctionnalité de gestion à l’affaire qui a été déterminante dans le choix de Cegid XRP Flex. Chaque année, Charignon gère entre 250 et 300 affaires, de quelques centaines d’euros à plusieurs millions d’euros. Certaines de ces affaires s’opèrent sur des durées longues qui s’étalent parfois sur plusieurs d’années. L’entreprise ne peut donc pas se contenter d’un produit moyen, mais doit au contraire disposer d’une vision claire sur l’avancement de chaque affaire en bénéficiant d’outils permettant une comparaison facile entre la situation courante et les budgets prévisionnels. Cette fonctionnalité répond à un véritable impératif de visibilité sur l’ensemble des projets en cours de l’entreprise.

Eric Pecile

 Il nous faut absolument une vision de ce qui se passe dans chaque affaire, on ne peut pas gérer tout d’un seul bloc. 

LOGO CHARIGNON

Eric PECILE

Directeur Général de Charignon

 

Une PME plus autonome grâce au Cloud

Avant son rachat, l’entreprise dépendait jusqu’alors du service informatique d’un groupe de 20 000 employés. Depuis, l’entreprise Charignon n’a plus de compétences en interne pour assurer l’hébergement, la sécurité et les mises à jour de ses outils de gestion. Le choix d’un outil Cloud était donc une nécessité pour simplifier la gestion des données de l’entreprise afin de lui assurer une complète autonomie dans l’administration de ses outils de gestion. Grâce au cloud, l’entreprise est également plus autonome dans la gestion des utilisateurs, les administrateurs pouvant créer facilement de nouveaux accès en toute autonomie. Le logiciel se dote d’un système multi-opérateur permettant d’attribuer des droits d’accès aux différents utilisateurs, y compris ceux localisés dans les agences à l’étranger.

Pour Charignon, le choix d’un outil Cloud était une nécessité ! Découvrez pourquoi :

Marie Noëlle HORNEGGp

 La première impression de l’outil c’est de la fluidité et de la compréhension. Très rapidement on peut prendre les manettes et comprendre ce qu’il se passe. 

CHARIGNON

Marie-Noëlle HORNEGG

Responsable comptabilité – RH

Par le passé, le coût non négligeable de chaque accès obligeait les collaborateurs du bureau d’études et du bureau des méthodes à imputer leurs heures de façon manuscrite. Seule la personne en charge des RH disposait d’un accès pour saisir l’ensemble des heures dans l’outil de gestion. Aujourd’hui, avec Cegid XRP Flex, chaque utilisateur bénéficie d’un accès direct, limité à la saisie des heures. Ce suivi de temps est ensuite validé par le responsable de service et la responsable RH.

Chiffres clés

250 à 300 affaires à l’année – de quelques centaines d’euros à plusieurs millions d’euros

Un ERP flexible et personnalisable qui s’adapte à l’entreprise

Lors de son installation, l’ERP Cloud Cegid XRP Flex a nécessité des adaptations afin de correspondre aux spécificités de l’entreprise liées notamment aux taux de change, aux devises et à la gestion des stocks. Le nouveau système de gestion est à présent en mesure d’assurer la gestion du stock de l’entreprise à la barre, mais aussi au kilo. Ce dernier, permet également d’appliquer un taux de change spécifique sur chaque affaire en devise. Cegid XRP Flex s’est également interfacé rapidement avec les autres applicatifs de l’entreprise : numérisation des factures, gestion des heures avec la paie et gestion des stocks par code-barres.

Autre fonctionnalité mise en place chez Charignon, un tableau de bord mensuel permettant de générer instantanément le Besoin en Fonds de Roulement de l’entreprise. Cette nouveauté représente pour le service comptabilité de l’entreprise un gain de temps considérable par rapport à la précédente solution.
Avec Cegid XRP Flex, Charignon s’équipe donc d’un système de gestion performant correspondant à l’ambition de modernité de l’entreprise. Une volonté qui s’affirmera encore davantage par un déménagement dans le courant de l’année, sur un nouveau site en cours de construction.