Le retailer allemand The Latest ouvre un concept store unique à Berlin, caractérisé par une technologie de pointe, un service personnalisé et des produits précurseurs, un modèle de magasin qu'il compte élargir dès l'année prochaine au Royaume-Uni et à la Chine.

En fin d’année 2020, un tout nouveau type de concept store a ouvert ses portes, mettant en vitrine des produits et prototypes novateurs créés par des fabricants et des marques du monde entier. D’une superficie de 260 m², le magasin compte près d’une centaine de produits soigneusement exposés, allant des masques sanitaires hi-tech branchés à des vélos électriques (avec charriot amovible).

Le point commun entre tous ces produits ? L’innovation. Comme le souligne Dhi Matiole Nunes, co-fondateur de The Latest, tous sont, pour ainsi dire, les « derniers » en leur genre, d’où le nom de la marque (qui se traduit par « le plus récent »).

Les produits exposés ne peuvent être achetés dans aucun autre magasin du pays (hormis directement auprès du fabricant ou sur les marketplaces en ligne). Tous sont relativement nouveaux et présentent un degré d’innovation qui les distingue de tout ce qui existe déjà sur le marché grand public

Dhi Matiole Nunes,

co-fondateur de The Latest

 

Par exemple, un nouveau téléphone mobile n’est tout simplement pas assez unique ou spécial pour être retenu, ajoute-t-il. Il explique aussi que, parmi les milliers de nouveaux produits lancés en ligne chaque année sans grand tapage publicitaire, la plupart passent à la trappe par manque de visibilité. De plus, les fabricants obtiennent rarement des feedbacks utiles sur la réaction des consommateurs au goût, aux sensations ou à la fonctionnalité d’un produit.

Démonstration de produits et collecte de données

Les propriétaires de The Latest ont d’abord retenu près de 1 500 produits, qu’ils ont principalement trouvés sur les grands sites de crowd-funding, dans les start-ups ou parmi les produits les plus populaires d’Amazon. Avec l’aide d’Avantgarde, une grande agence de marketing européenne responsable du lancement de centaines de produits (notamment pour Mercedes, Microsoft et Philip Morris International), ils ont ensuite invité des fabricants dans les domaines de la mode, de l’alimentation et des produits électroniques pour les convaincre du potentiel de leur concept, et affiner la sélection des produits à exposer dans leur boutique.

Le concept du magasin est également assez différent du retail traditionnel.

Plutôt que d’acheter une grande quantité de stocks et d’essayer d’en vendre le plus possible pour réaliser des bénéfices dans un marché surchargé, Dhi Matiole Nunes explique qu’ils se concentrent sur le fait de mettre en valeur les produits pour des marques ayant rarement accès à un magasin dédié dans les centres commerciaux à haute fréquentation.

« Nous mettons à disposition l’espace et l’expertise requis pour vendre des produits qui sont si nouveaux ou innovants qu’ils ne sont pas encore appréciés à leur juste valeur », ajoute-t-il.

Les fabricants louent l’espace, moyennant une cotisation mensuelle de trois à six mois, et touchent 100 % des ventes réalisées (souvent à travers leurs propres site Internet et canaux de distribution). Le retailer The Latest n’achète ni ne possède aucun stock, même si certains produits sont disponibles en magasin pour offrir plus de commodité aux acheteurs. Il agit simplement en tant que partenaire et intermédiaire entre la marque et le consommateur. Le but est de mettre en place une plateforme et un banc d’essai pour tester les nouvelles idées, sans obliger les fabricants à investir des sommes astronomiques pour acheter leur propre magasin, recruter du personnel ou s’équiper de systèmes d’information retail et terminaux de paiement.

Les nouvelles tendances du retail ‘expérimental’

Accordant une importance capitale à la qualité du niveau de service, The Latest mise sur un personnel de vente hautement qualifié, presque dix fois plus nombreux que dans les magasins concurrents. Dans le magasin berlinois, on ne compte pas moins de 80 « Experts d’expérience », soit presque autant de vendeurs que de produits. Plutôt que de tenter de vendre à tout prix une liste de fonctionnalités que tout le monde peut trouver en ligne, leur rôle est d’expliquer en détail le fonctionnement des produits, de procéder à des démonstrations et de noter les retours des clients.

Le secteur du retail subit actuellement un changement sans précédent. Pour survivre, il doit se réinventer. Nous pensons que grâce à l’expertise de notre personnel en magasin, nous pouvons jouer un rôle décisif dans la qualité de l’expérience client en leur faisant vivre un parcours unique. Nous voulons susciter la curiosité et les persuader en leur donnant des conseils pertinents plutôt qu’en les forçant à acheter

Dhi Matiole Nunes,

co-fondateur de The Latest

 

Peu importe si les clients découvrent le produit en magasin et l’achètent ensuite sur une autre plateforme, comme Amazon. Ce qui compte, c’est de faire connaître les produits et de susciter l’intérêt, mais aussi d’accumuler des données utiles sur les clients : enregistrer leurs coordonnées pour les inviter à de futurs lancements de produits ou évènements, ou comprendre ce qui leur plaît ou non pour transmettre cette information aux fabricants ; par exemple, si une couleur spécifique est peu populaire, ou que le goût d’un produit laisse à désirer.

Une technologie retail innovante

Pour satisfaire le niveau de prestation élevé sur une large gamme de nouveaux produits, les vendeurs en magasin sont équipés d’appareils mobiles et de la solution Cegid Retail. Celle-ci permet au vendeur d’accéder à toutes les informations liées aux produits et à offrir une expérience personnalisée et sans couture au client, notamment en traitant rapidement les ventes sans passer par la caisse.

Cegid nous fournit une plateforme de commerce unifié qui nous permet de gérer tous les aspects du processus : les paiements frictionless, les ventes, le Click and-Collect, mais aussi les CRM, la gestion des stocks et le reporting. La solution nous permet d’avoir une vue unique, fiable et en temps réel sur nos données quel que soit les canaux, cela afin d’obtenir des informations exactes à la minute près sur nos processus retail, nos réseaux sociaux et les opérations liées à nos partenaires.
Nous ne voulions pas d’un méli-mélo de systèmes différents qui ne communiquent pas entre eux et où il est difficile de collecter et de consolider les données de manière pertinente

Dhi Matiole Nunes,

co-fondateur de The Latest

 

Si le dirigeant a choisi Cegid, c’est aussi parce que cette solution cloud était déjà utilisée avec succès par 70 000 magasins dans le monde, y compris 60 autres magasins d’Avantgarde dans toute l’Europe, principalement en Allemagne, en Autriche et au Royaume-Uni :

« Nous avons apprécié les références internationales de Cegid dans le secteur du retail et la facilité avec laquelle nous avons pu ouvrir de nouveaux magasins à l’étranger ».

La technologie cloud a encore le vent en poupe auprès des retailers. Cela est d’autant plus vrai que de plus en plus de fabricants entrent sur le marché pour sonder le terrain, soit à travers le commerce en ligne, soit par le biais de magasins pop-up expérimentaux

Konstantin Gergianakis,

co-fondateur de MSPOS, partenaire de Cegid Retail en Allemagne

 

Pour ce projet, Avantgarde a choisi Worldpay, partenaire de Cegid Retail « Nous avons été ravis de renforcer notre partenariat de longue date avec Avantgarde qui nous a confié la gestion des services de paiement de leur premier magasin, The Latest », déclare Maria Prados, Vice-Présidente du retail international et B2B chez Worldpay.

Nous sommes enchantés qu’Avantgarde renouvelle sa confiance à Cegid pour accompagner l’expansion de ses opérations retail et offrir une expérience excellente à ses clients en magasin à l’ère du new retail.

Nathalie Echinard,

Directrice de Cegid Retail

 

The Latest prévoit d’ouvrir d’autres magasins dans les capitales du monde entier, dont un à Londres et un à Shanghai en 2021. Retail the New Way !


Contactez-nous

Un projet ? Une question ?

Nos experts vous répondent.