Déjà fidèle de Cegid Y2, la marque française Balibaris a équipé et adopté en un temps record la solution Cegid Retail Live Store pour ses différentes boutiques à travers le monde afin de développer sa stratégie omnicanale. Depuis 2010, Balibaris propose un vestiaire classique, élégant et intemporel dans plus de 60 points de vente, boutiques comme department stores, essentiellement en France mais aussi à Londres. De la simplicité de mise en place au stock unifié, la marque passe en revue tous les avantages du Cegid Retail Live Store pour ses vendeurs comme pour sa clientèle.

Balibaris et le développement de sa stratégie omnicanale : Les deux problématiques retail

Julien Schneider, Directeur général de Balibaris, est arrivé à la tête de l’entreprise en janvier 2022 avec deux problématiques retail importantes à résoudre :

  1. Comment arriver à dire toujours OUI au client d’une manière simple et sans couture, et ce malgré les capacités de stockage limitées des boutiques
  2. Trouver une solution omnicanale simple à adopter par les vendeurs mais qui leur permet d’avoir une vue directe et quotidienne sur leurs résultats personnels d’encaissement. Car Julien Schneider l’a bien compris, la motivation du vendeur est le nerf de la guerre : si l’outil est compliqué et que les chiffres sont indisponibles, la solution ne sera pas adoptée.

Mais il fallait aussi à Julien Schneider un outil qui ne nécessite pas un renforcement de ses équipes informatiques en interne, compatible avec le système déjà en place chez Balibaris : « Il fallait que je trouve une solution qui s’adapte à mes capacités techniques plutôt que d’obliger toute une entreprise à s’adapter aux ambitions techniques de l’éditeur. »

Le graal tant recherché : un outil omnicanal simple d’utilisation, facile à déployer, facile à adopter par les opérateurs de vente et qui réponde aux besoins du client, tout en gardant une équipe informatique restreinte.

Autre point important pour l’entreprise : le temps de mise en place. Julien Schneider voulait un déploiement rapide, incompatible avec la plupart des solutions proposées sur le marché.

Julien Scneider, Directeur général de Balibaris

Entre le moment où j’ai signé pour la solution Cegid Retail Live Store et le moment où j’implémente mes tablettes physiquement et que je suis en train de faire les premiers UAT, il s’est passé 3 semaines. Mes 60 points de vente ont été opérationnels en 5 semaines. C’est du jamais vu.

Julien Schneider a mis également un point d’honneur à utiliser la solution en Saas, paramètre indispensable pour une simplicité et une sérénité dans la gestion de production, de maintenance réseau/serveur. La passation au Cloud a ainsi libéré les équipes balibaris des contraintes techniques afin de se concentrer sur leur coeur de métier : conseiller au mieux leur clientèle et vendre.

Balibaris stratégie omnicanale

 

Des avantages pour le vendeur comme pour le client

Le problème numéro 1 à résoudre pour Balibaris ? Rebooster les vendeurs, les motiver à vendre. Et pour cela, le directeur de la marque sait d’expérience quel levier activer : donner à chaque vendeur le récapitulatif de ses ventes à la fin de la journée. Pourquoi ?

Parce qu’il y a un sujet de commission et de bonus vendeur. Si on veut l’adoption de la solution omnicanale par les vendeurs, il faut qu’ils puissent avoir la visibilité sur les ventes qu’ils ont pu générer qu’elles soient avec le stock en boutique ou en Order In Store avec celui disponible sur l’ensemble du réseau.

Étendue aux corners, la solution permet aussi de mieux engager les franchisés en leur permettant de récupérer instantanément le fruit de leur travail.

Et les avantages pour le vendeur ne s’arrêtent pas là : la tablette facilite la recherche des tailles, ne monopolise pas la caisse grâce à l’encaissement direct, réduit le temps d’attente et laisse le vendeur se concentrer sur son cœur de métier, le conseil client.

Vendeuse du magasin Balibaris – Paris Bon Marché

Cegid Retail Live Store est d’abord très ergonomique, mais c’est un vrai plus pour nos ventes dans les moments d’affluence comme le samedi ou le dimanche. La tablette nous permet d’être en boutique plutôt qu’à la caisse et d’accompagner le client vraiment jusqu’au bout de la vente pour ne pas la rater. On fait beaucoup d’Order In Store, il y a peu de process à suivre, il suffit d’un clic et hop on fait la commande. Ensuite, on peut la faire livrer chez le client donc c’est un vrai vrai plus pour nous et un vrai gain de temps.

Comment Balibaris a amélioré l’expérience client grâce à Cegid Retail Live Store ?

La solution Cegid Retail Live store améliore également l’expérience client. Chez Balibaris, les capacités de stockage sont relativement limitées et les pièces, fabriquées en France, au Portugal ou en Italie, ne sont pas duplicables à merci. Les produits les plus populaires d’une saison peuvent par conséquent se trouver en rupture de stock dans un point de vente.  Le retailer doit pourtant être capable de satisfaire son client et de ne pas perdre une vente.

C’est là qu’intervient le stock unifié : « Si le client est intéressé par un produit indisponible en boutique, je peux le lui faire essayer dans une autre couleur puis lui faire livrer en magasin ou chez lui, le jour même ou le lendemain en fonction de son besoin. Nous faisons nos choix quasiment en temps réel, nous encaissons directement la vente digitale en CB, en cash, en Apple Pay ou Android Pay, American Express… on s’adapte aux usages du client et c’est ça qui est primordial » explique Julien Schneider.

Le magasin physique n’est pas mort

Avec des produits premium comme ceux de Balibaris, l’aspect physique est primordial : les clients veulent toucher, les gens veulent essayer le produit. Tissus, matières, coupes, conseils de style : autant de critères qui font que le retail restera le retail et que le rôle du vendeur ne cessera pas d’exister de sitôt.

Mais il faut aujourd’hui s’adapter aux nouvelles exigences de la clientèle. Si le produit n’est pas disponible en boutique, il faut avoir une vision du stock en direct et pouvoir l’envoyer chez lui le jour même. Le digital et l’omnicanal sont complémentaires de l’expérience physique car rien ne remplace la qualité de l’interaction humaine.

Les valeurs humaines que sont l’échange, le conseil de style prennent place dans « un écrin qui s’appelle le retail. On sait que le client qui achète sur le site est généralement déjà venu dans notre enseigne et connait sa taille. Il a déjà eu cette expérience Balibaris, il a déjà parlé à nos vendeurs, il a déjà écouté notre musique et s’est imprégné de notre univers physique de marque, nos meubles, notre déco, notre parfum… C’est pour moi le rôle du magasin physique d’hier, d’aujourd’hui comme de demain. »