Logiciel SaaS

Les tutos DIY : un vrai outil commercial ?

Retour aux ressources

Gestion de la petite entreprise

24 octobre 2017

5 min

Vous êtes artisan ou commerçant : fleuriste, menuisier, boulanger ou encore coiffeur ? Vous possédez un réel savoir-faire, pourquoi ne pas en donner un aperçu à une large audience ? Quelle que soit votre spécialité, sachez que de nombreux internautes sont friands de tutoriels surfant sur la tendance du « Do It Yourself ». Des « leçons» gratuites (ou pas) qui démontreront votre expertise. Pourquoi ne pas en profiter pour capter de nouveaux clients et les fidéliser ?

Qu’est-ce que le DIY et pourquoi les tutoriels DIY sont plébiscités ?

Né dans les années 70 pour combattre les diktats du consumérisme, le DIY est en effet un phénomène qui n’a rien de récent. Traduit littéralement par « Faites-le vous-même » pourquoi est-ce devenu aussi tendance ?

Le DIY est ainsi devenu un mouvement alternatif ayant pour but de changer notre façon de consommer. D’autant plus aujourd’hui, le consommateur est en quête de personnalisation et de sur-mesure, le DIY est tout indiqué pour répondre à ce besoin d’accomplissement.
De plus, c’est aussi un mouvement qui s’inscrit dans une certaine tendance « healthy » en prônant l’utilisation de produits naturels et le recyclage des objets.

C’est à travers internet, les blogs et les vidéos, que ce courant a explosé. Toute personnes équipée d’une caméra ou ayant un blog peut créer simplement un tutoriel, et partager ses bons plans pour améliorer ou fabriquer des objets soi-même.

D’après une étude Ipsos menée sur les pratiques des français en matière de loisirs créatifs, un français sur trois pratique une activité créative avec le but principal de faire des économies. Et pour certains, et surtout pour certaines, le DIY devient même une activité rémunératrice grâce à la monétisation de leurs blogs et leur vidéos postées sur Youtube.

D’après un sondage OpinionWay mené en 2014 pour le salon création & savoir-faire, les françaises sont effectivement 1,4 million à tenir un blog quotidiennement, que la plus-part anime avec des tutoriels DIY. De plus, les français sont également 37% à citer la fierté de pouvoir créer quelque chose de leurs propres mains.

La tendance du DIY ne s’arrête pas à la fabrication de bracelets en perles fantaisies !

Que ce soit pour réparer une voiture, fabriquer un ordinateur ou se mettre à la plomberie, il y’en a pour tous les goûts. Toujours d’après l’étude Ipsos, plus de trois français sur quatre pratique au moins une activité créative dans le cadre de leurs passe-temps. On y retrouve principalement, la cuisine et la pâtisserie à 46% ainsi que le bricolage et la décoration à 44%.

On peut également citer les Marketplace proposant des produits 100% DIY, tel que Etsy, qui prouvent l’intérêt des consommateurs pour les produits artisanaux et l’authentique « fait-main ».

Ce n’est pas tout, des « Fablabs » mettent à disposition du public des outils high tech comme les imprimantes 3D, afin de d‘encourager l’innovation. Cette offre s’adressant au bricoleurs 2.0, permet à tous de transformer un simple concept en prototype.

Vous ne voyez toujours pas de lien avec votre métier ? C’est pourtant l’un des meilleurs moyens d’attirer votre public en faisant simplement ce que vous faites déjà au quotidien !

Les bénéfices des tutoriels pour votre business

Outre le fait que cette tendance ait naturellement du succès, le DIY donne l’opportunité aux entreprises d’alimenter leurs potentiels clients de tutoriels…pour mieux les attirer !

En offrant un contenu gratuit permettant d’accomplir soi-même des parcelles de ce qui constitue votre métier (exemple : menuiserie, plomberie, fleuriste etc.), vous devenez une référence importante pour vos potentiels clients, qui se mettent alors à vous suivre de prés.

Vous démontrez ainsi votre expertise directement à travers des vidéos ou des tutoriels imagés pour suivre les étapes pas à pas. Votre image sera alors positivement impactée !

Vous pouvez ainsi créer au fur et à mesure une communauté, qui se transformera en un relai de communication et d’exposition pour vos services et produits. Parmi votre audience vous obtiendrez de fidèles clients, voire des ambassadeurs de marque.

Vous aimez votre métier ? Partagez votre passion et vos savoirs et surtout décomplexez-vous ! Si vous êtes coiffeur, sachez qu’Instagram et Facebook créerons une notoriété certaine à travers des vidéos de « coloration cheveux » ou « comment couper ses cheveux soi-même ?». Vous êtes boulanger ? Donnez des astuces pour faire le pain soi-même ou comment obtenir des croissants parfaits. Vous êtes fleuriste ? Réalisez un tuto sur la réalisation de couronnes de fleurs.

Sachez qu’il y aura toujours des intéressés et votre business n’en sera que boosté !

Une feuille de route pour vous lancer !

  1. Déterminez votre cible :

Dans un premier temps, il est important de connaître son audience potentielle et le client idéal que vous souhaitez toucher. Par exemple, votre client(e) idéal(e) a entre 25 et 35 ans, femme, qui aime la décoration et le design d’intérieur. Cherchez dans les détails les différents profils de clients. Cernez leurs habitudes de consommations et leurs centres d’intérêts. Vous obtiendrez ainsi un « personae ». C’est une stratégie qui permet de garder en tête les profils types que l’on souhaite cibler selon les campagnes marketing.

2. Choisissez le format de votre tuto

Après avoir délimité votre cible, voire vos personas, vous pourrez mieux sélectionner le format idéal. Vous pouvez créer un tutoriel en image accompagné d’un texte explicatif, sous forme d’article blog. Vous pouvez également créer une vidéo explicative des étapes de création. De plus, en mettant des sous-titres vous augmentez les chances de visionnage de votre vidéo, tout simplement car certaines personnes regardent leurs vidéos sans activer le son.

3. Sélectionnez le canal de diffusion et n’ayez pas peur de vous lancer !

Vous voilà enfin à la dernière étape, et peut-être la plus cruciale : la diffusion !

Si vous avez créé votre tuto DIY sous forme de vidéo, YouTube sera votre allié. En fonction de la longueur de la vidéo, vous pourrez par la suite diffuser des extraits, voire la totalité de la vidéo, sur les réseaux sociaux tel que Facebook, Twitter et LinkedIn si la cible s’y trouve.

Soyez persévérants, car votre impact se mesurera dans la durée et dans le nombre de contenus réalisés pour créer une habitude voire une attente chez votre cible. Enfin n’hésitez surtout pas à interagir avec votre audience, cela ne fera qu’augmenter leur intérêt !

Par soucis d’économie, ou simple loisir le DIY n’est pas une simple tendance de passage. Saisissez ce phénomène pour en faire une stratégie marketing bien exécutée pour attirer votre cible potentiel, tout en communiquant sur votre expertise.