L’incontournable transformation digitale des PMEs accélérée par la crise

17 Juil 2020

La crise sanitaire provoquée par l’épidémie de Covid-19 fait office de révélateur pour les entreprises qui hésitaient encore à prendre le virage : le digital s’impose plus que jamais comme le levier indispensable pour s’adapter à l’évolution de l’environnement économique. Les PMEs sont les premières concernées.

Assurer la pérennité de son activité, le plus grand challenge du Covid19

Bien que les prêts garantis par l’Etat, le chômage partiel et les reports de charge aient permis d’alléger la pression financière, les PME et ETI font désormais face à un défi de taille : Comment relancer l’activité au plus vite en tenant compte à la fois des mesures sanitaires et du contexte économique ? Le sujet impose une réflexion de fond, qui touche aussi bien à l’organisation des équipes qu’aux canaux de distributions ou aux méthodes de production.

Dans ce contexte de crise, de nombreux dirigeants ont décidé, quelquefois  malgré eux, d’embrasser le digital pour assurer la survie de leur entreprise. La mise en place du télétravail, la dématérialisation des procédures, l’organisation de visioconférences ou la création d’un accès distant sécurisé aux ressources de l’entreprise se sont ainsi imposés comme des évidences pour surmonter les conséquences négatives du confinement. Les PMEs et ETIs qui avaient déjà intégré ces outils ont quant à elles bénéficié d’un véritable avantage concurrentiel.

La digitalisation des PME/ETI est une priorité stratégique

La prise de conscience est tardive, mais elle s’accélère. Fin 2017, la BPI soulignait que 87 % des dirigeants de PME et d’ETI françaises ne faisaient pas de la transformation numérique une priorité stratégique. Deux ans plus tard, la tendance s’est inversée, en France et dans le reste de l’Union européenne. Une étude conjointe à cinq banques publiques européennes, publiée fin 2019, révèle par exemple que 54 % des PME sont conscientes qu’elles auront besoin d’adopter de nouvelles technologies pour rester compétitives à l’avenir. Mieux, 76 % d’entre elles ont désormais fait de la transformation numérique une priorité.

La crise sanitaire liée au coronavirus a joué dans ce contexte le rôle d’un catalyseur. Les résultats d’une enquête conduite par le comparateur Capterra montrent que 42 % des PME ont réagi en planifiant l’adoption rapide de nouveaux logiciels à leur planning. Pour 85 % des entreprises interrogées, ces logiciels deviennent essentiels à la survie de l’entreprise. Objectif de ces investissements ? Permettre une meilleure résilience en cas de crise, favoriser le collaboratif et fiabiliser l’ensemble des fonctions qui garantissent la bonne marche de l’entreprise, de la gestion de projets aux ressources humaines.

Faciliter la mise en œuvre de la transformation digitale grâce au Cloud

Déployer ces nouveaux outils suppose toutefois d’affronter quelques obstacles. 28 % des PME françaises citent par exemple le déficit de compétences numériques au niveau des équipes concernées. Elles sont également 27 % à regretter les difficultés rencontrées au niveau des possibilités de financement, et 25 % à craindre d’investir dans des logiciels qui ne seraient pas adaptés à l’évolution future des standards numériques.

Le Cloud permet d’ouvrir des capacités nouvelles au sein de l’entreprise telles que le travail en mobilité, le mode collaboratif, et l’accès à l’information en temps réel.

Norbert JAMET

Chef de produit ERP, Cegid

 

La mise en place de solutions hébergées dans le Cloud représente dans ce contexte une voie de choix pour les entreprises qui désirent accélérer leur transformation numérique. Elle permet en effet de s’affranchir des coûts relatifs à la création de l’infrastructure, au profit d’une logique de facturation à l’usage. Elle offre dans le même temps des outils attractifs, faciles à prendre en main, régulièrement mis à jour et à la disponibilité garantie.

Comment réussir votre transformation digitale grâce au SaaS ?