TOP 4 des innovations RH en paie et administration du personnel

Retour à la liste des articles

Comme tous les secteurs des ressources humaines, la paie et l’administration du personnel sont impactées par des avancées technologiques majeures. La dématérialisation des processus RH redistribue les cartes pour gagner en visibilité et en efficacité. Entre le Cloud, le dossier numérique du collaborateur et l’analyse de la data, la gestion de la paie change de visage. Focus sur les quatre innovations qui contribuent à bousculer les pratiques.

Ressources humaines

22 Août 2019

4 min

Une gestion optimisée de la paie dans le Cloud

Si le mode SaaS n’est plus une nouveauté en ressources humaines, en revanche, il prend logiquement de plus en plus d’ampleur dans le milieu de la paie. Sa mise en place a réellement du sens puisqu’il permet de faciliter concrètement la vie des professionnels RH en matière de plan de paie, de DSN ou encore de contrôle des écritures.

En effet, la veille des évolutions réglementaires représente une charge importante de la fonction. Bénéficier d’une mise à jour en temps réel des modifications du droit social et fiscal demeure un avantage certain pour les gestionnaires de paie. Ces derniers gagnent du temps pour se concentrer sur des missions à forte valeur ajoutée. Ils limitent aussi considérablement les risques liés aux erreurs de taux et aux éventuelles mauvaises interprétations des textes (votre fonction RH est-elle au point ?).

Il convient également d’ajouter que l’administration technique n’incombe plus à l’entreprise qui dispose immédiatement de toutes les nouvelles versions de la solution.

Le coffre-fort du collaborateur : une révolution RH

La dématérialisation du dossier du collaborateur fait partie des innovations majeures en matière de paie. Si elle concerne en premier lieu le bulletin de paie, c’est l’ensemble des documents RH qui sont pris en compte : les congés, les RTT, le contrat et les avenants, la situation familiale, la déclaration des heures supplémentaires, des arrêts maladie, de formation…

Avec le coffre-fort numérique, les administrateurs du personnel sont enfin soulagés des tâches chronophages, quand les salariés, responsabilisés, gagnent en autonomie. Et pour cause, tandis que la distribution desdits documents est automatisée, à l’instar de l’archivage, les collaborateurs peuvent les consulter quand bon leur semble et de n’importe quel terminal (smartphone, tablette…). La mise en place de la signature électronique, quant à elle, achève de simplifier les processus RH.

Parce qu’il met fin aux demandes intempestives d’attestations et de duplicata de la part des salariés, le coffre-fort numérique s’avère une révolution au sein de la fonction RH.

Le portail de self-service RH : un outil complémentaire et nécessaire

Avec le portail de self-service RH, le collaborateur devient encore un peu plus un acteur de la paie. Via des applications dématérialisées, il réalise ses demandes de congés et de RTT, consulte ses soldes, effectue et suit ses demandes de formation, gère ses notes de frais… Il peut mettre à jour les informations de son dossier salarié. C’est donc l’assurance pour la fonction RH en général et les gestionnaires paie en particulier, de traiter des données justes et mises à jour régulièrement.

La DRH gagne nettement en simplicité, en fiabilité et en productivité. L’expérience collaborateur s’en trouve renforcée, à l’instar de la marque employeur de l’entreprise.

L’analytics : l’avenir de la paie

La dématérialisation à la fois des processus et des documents liés à la production de la paie a pour effet immédiat de libérer du temps aux professionnels RH. Une disponibilité qu’ils peuvent utiliser ensuite à bon escient en s’intéressant davantage à la data issue de la paie et de l’administration du personnel. En effet, ils peuvent ainsi prendre du recul afin d’avoir une vision éclairée de la situation. Quelles sont les dépenses salariales ? Comment évolue la masse salariale d’une année sur l’autre ou encore d’un pays à l’autre ?

Cette visibilité sur la data leur permet de mettre en corrélation les données des salariés et de projeter l’entreprise dans les années à venir. Les gestionnaires de paie, grâce à l’analytics, sont en capacité d’intervenir plus justement sur la stratégie de rémunération et d’anticiper les évolutions de la masse salariale.

L’enjeu est bien de peser davantage sur la politique menée par l’entreprise afin de booster ses performances, et ce, en se basant sur des algorithmes ainsi que des analyses prédictives voire prescriptives.

Consultez notre livre blanc dédié à l’analytique pour la fonction RH 

Les gestionnaires de paie disposent de plusieurs outils qui contribuent à transformer leur métier et ceux de la DRH. Afin d’accompagner cette évolution, ils renforcent leur profil avec de solides compétences dans le but de mieux contrôler et d’avancer des analyses plus pertinentes et stratégiques. La gestion de la paie dans le Cloud, le coffre-fort numérique et le portail de self-service RH ont vocation à leur faire gagner du temps, mais surtout à faire d’eux des experts de la paie.

Article

L’innovation au cœur des tendances RH d’ici 2020

 

EN SAVOIR PLUS