Sociétés de service : gagnez en efficacité avec un ERP performant !

 

D’ici à 2025, le marché de l’ERP SaaS (Software as a Service) pour les sociétés de service de 20 à 500 salariés connaîtra une croissance annuelle d’au moins 13,1% ! Ce chiffre a été révélé par l’étude « Enjeux et perspectives des nouvelles plateformes de gestion métier pour les PMEs »* menée par CXP | teknowlogy et Cegid. Cela témoigne de la volonté des PME de services d’investir dans leur transition digitale. Mais pourquoi cette trajectoire ? Et comment accélérer ce processus de digitalisation dans votre entreprise ?

Pourquoi les PME de service investissent-elles dans leur transition digitale ?

Aujourd’hui, les PME de service évoluent dans un contexte propice à la transformation de leur IT. En effet, de nombreuses entreprises françaises de services présentent actuellement des systèmes d’information vieillissants. Or, les besoins des entreprises de service vis-à-vis de leurs systèmes IT ont énormément évolués, en réponse à plusieurs éléments :

  • Les nouvelles habitudes de tout l’écosystème des entreprises : les consommateurs, les collaborateurs, les partenaires commerciaux etc… ont adopté des comportements très largement digitalisés. Ils attendent des entreprises qu’elles proposent des outils IT en adéquation (ouverts sur l’écosystème, permettant les usages en mobilité).
  • Une exigence toujours plus forte des consommateurs en termes de vitesse et de réactivité : les entreprises de service sont poussées à vouloir se doter d’outils leur permettant d’uniformiser et d’accélérer leurs process tout en conservant la même qualité, voire en la perfectionnant.
  • L’émergence d’une concurrence basée sur de nouveaux modèles d’affaires, 100% digitaux : cela incite les entreprises de service traditionnelles à évoluer vers le commerce digital. Or, leurs ERP actuels ne sont pas adaptés à cette transformation en un temps record.
  • L’accroissement de la concurrence et la difficulté de plus en plus vive à se démarquer de la concurrence : les entreprises ont besoin d’un outil IT qui leur permet d’avoir une vue unique en temps réel sur leurs données pour mieux les exploiter, afin de mieux redéfinir les offres commerciales de services pertinentes vis-à-vis de leurs clients.
  • L’accélération du cycle des services : pour répondre aux exigences en termes de réactivité sur les interventions de services, les entreprises ont besoin d’un outil IT plus collaboratif, qui leur permet de travailler facilement en équipe, en mobilité, et quels que soient les métiers.
  • La crise sanitaire, qui a confirmé ou fait naître une volonté globale de télétravail chez les collaborateurs : les entreprises de service mesurent aujourd’hui l’importance de disposer d’un outil garantissant l’accès aux données n’importe où, n’importe quand et sur n’importe quel device grâce au cloud. Il s’agit d’un impératif d’agilité pour assurer la continuité de leur activité.
  • Les risques de cybercriminalité : la sécurisation des données de l’entreprise nécessite aujourd’hui un outil IT sûr.

Enfin, le contexte réglementaire évolue lui aussi de plus en plus rapidement, que ce soit au niveau national ou européen. Pour se mettre en conformité dans les temps, les entreprises de service doivent pouvoir compter sur un outil IT performant qui leur simplifie la tâche.

Ainsi, pour optimiser leurs modèles d’affaires, gagner en compétitivité et en productivité, mieux exploiter leurs données, et proposer un environnement rénové à leurs écosystèmes, les entreprises de services sont de plus en plus nombreuses à se lancer dans un processus de transformation digitale.

 

PME de services : êtes-vous prêtes à vous doter d’un ERP performant ?

En France, un double constat s’impose. Les PME dans les métiers de service reconnaissent que l’adaptation de leur outil IT est incontournable au regard des enjeux et des défis qu’elles doivent relever. Mais parallèlement, elles restent globalement sous-équipées.

Pour preuve, moins d’une entreprise de service sur deux dispose d’un ERP déployant les fonctions essentielles pour soutenir sa croissance (comptabilité, CRM, projets, facturation). L’équipement est en outre vieillissant : les ERP déployés à l’heure actuelle ont une moyenne d’âge comprise entre 10 à 20 ans !

Ce qui pose des difficultés pour recruter les compétences techniques et numériques à même d’administrer ces systèmes. Cette obsolescence des systèmes nuit par ailleurs à leur interopérabilité avec des technologies plus avancées, de même qu’elle entrave les usages en mobilité. Elle dessert enfin la centralisation, la qualité et la sécurité des données.

    • 16%

      Autre témoin de ce sous-équipement, le faible taux de PME de service à avoir modernisé la gestion de leurs relations clients : elles sont seulement 16% à être dotées d’un logiciel performant de gestion du CRM.

    • 1/3

      Dernier chiffre éloquent : moins d’une entreprise sur trois a déployé un logiciel spécialisé dans la gestion de projet.

Toutefois, selon l’enquête Enjeux et Perspectives des nouvelles plateformes de gestion métier pour les PMEs menée par CXP | teknowlogy et Cegid, la prise de conscience est collective au sein des PME de service. Les dirigeants sont largement majoritaires à reconnaître les bénéfices des ERP en matière :

  • de pilotage au quotidien (gestion des KPI’s par exemple) ;
  • de la relation client ;
  • du suivi des performances de l’entreprise ;
  • de la mise en place d’une nouvelle gestion financière et comptable.

De même, les attentes des PME concernant les ERP sont relativement homogènes. Dans une large proportion, les dirigeants sont en recherche de solutions techniques leur permettant de connecter facilement des applications nécessaires pour répondre aux besoins des clients. De plus, ils souhaitent des ERP plus adaptés à leurs métiers et à leurs spécificités sectorielles.

  • 31,3%

    des PME de services projettent de déployer un logiciel de gestion de type ERP dans les 12 prochains mois

 

PME de service : adoptez le bon progiciel de gestion intégré pour accélérer votre croissance

Au regard du contexte externe et de la situation de l’IT dans les PME de service françaises, les dirigeants expriment des attentes fortes à l’égard des nouvelles solutions technologiques à même d’être déployées dans leur société.

Selon l’étude « Enjeux et perspectives des nouvelles plateformes de gestion métier pour les PMEs » menée par CXP | teknowlogy et Cegid, ils décrivent leur prochain ERP comme un équipement permettant de :

  • Intégrer la planification de l’activité (ressources, tâches…) pour générer la facturation qui en découle ;
  • Accéder aux logiciels en mobilité, c’est-à-dire de n’importe où, n’importe quand, sur tous les supports (smartphone, tablettes, ordinateurs) pour alimenter les gains de productivité des collaborateurs opérationnels ;
  • Améliorer la collaboration avec l’ensemble de l’écosystème (collaborateurs, fournisseurs, sous-traitants, prestataires, clients…) ;
  • Alimenter des gains de productivité ;
  • Mettre en lumière leurs marqueurs de différenciation (repenser la manière dont elles interagissent avec les clients et redéfinissent leurs offres commerciales de services), sources de gain de compétitivité ;
  • Développer les indicateurs de satisfaction client, du fait de l’amélioration globale de la qualité du service rendu ;
  • Renforcer la sécurité autour des données.

L’ERP cloud composable : une réponse pour accroître la croissance des sociétés de service

Comme nous l’avons évoqué plus tôt, la mise en place d’un ERP est aujourd’hui une action plutôt prioritaire chez les sociétés de services. Néanmoins, son déploiement peut être freiné, dans les plus petites structures, par des considérations financières et organisationnelles. C’est pourquoi une solution d’ERP cloud composable peut apporter une réponse complète et abordable aux PME de services qui veulent rénover leur outil IT.

En effet, cette nouvelle génération d’ERP est beaucoup plus flexible : les TPE et PME de services peuvent adopter des briques fonctionnelles au fur et à mesure que leurs besoins stratégiques grandissent.

De plus, les ERP Cloud Composables sont très ouverts sur tout un écosystème d’applications tierces : grâce à cela, ils peuvent couvrir tout le spectre fonctionnel d’une entreprise de service. Ainsi, ils permettent non seulement aux PME d’avoir accès aux usages en mobilité, à l’intelligence artificielle, à la dématérialisation, mais ils s’adaptent également à leurs spécificités métiers et leur permet de gérer toutes leurs interventions et le pilotage de leur entreprise de manière fluide, sans payer de modules supplémentaires inutiles. Cela permet, in fine de ne pas trop alourdir la facture de la transition numérique dans les PME tout en apportant une réponse IT pertinente.

Les ERP Cloud Composables sont enfin caractérisés par un déploiement fluide et rapide : comme il s’agit d’une solution cloud, ils ne demandent pas d’infrastructures inaccessibles aux PME.

L’aspect composable de la solution permet aux entreprises de créer un système IT « A la carte » selon leurs besoins en connectant les applications de leur choix à l’ERP en toute simplicité via des API.

Si la plateforme de gestion CEGID XRP FLEX cumule l’ensemble des qualités mentionnées précédemment (flexibilité, ouverture, simplicité), elle présente en outre un autre avantage de poids : l’hyper collaborativité de l’outil.

Elle fonctionne en effet sous un système de licences illimitées en nombre d’utilisateurs. Cegid XRP Flex propose ainsi aux PME de service qui le souhaitent la possibilité de donner un accès à leur système d’information à des ressources externes (clients, des sous-traitants, des free-lance…). CEGID XRP FLEX répond ainsi à la demande de 80% des entreprises de services*

Source :

*Enquête CXP | teknowlogy et Cegid – mai 2021 auprès de 400 PME de 20 à 500 salariés dans les métiers de service

Découvrez l’étude complète !