Paie & Ressources Humaines

Réforme : comment simplifier votre management de la formation ?

12 Avr 2019

Alors que la réforme de la formation est entrée en vigueur le 1er janvier dernier, promettant de simplifier la manière dont les entreprises organisent le développement des compétences, un nouveau défi se pose aux responsables Formation et RH : comment organiser simplement et efficacement mes actions de formation ? Entre le digital learning et les outils de gestion, tour d’horizon des possibilités qui existent pour "augmenter" la fonction RH.

Votée en septembre 2018, la réforme de l’apprentissage et de la formation professionnelle est entrée en vigueur au 1er janvier 2019. Cette loi dite « Avenir professionnel »[1] prévoit la création de nouvelles instances de gouvernance, la mise en place du CPF monétisé et l’ouverture du marché de l’apprentissage. Son objectif ? Offrir aux actifsla « libertéde choisir (leur) avenir professionnel » .Elle sera, en tout cas, l’occasion, pour les entreprises, de repenser et de simplifier leur management de la formation.

 

Mieux cibler pour plus d’efficacité

Élargir l’accès à la formation est la première priorité du marché. On compare souvent le monde du marché à une jungle, tant les prestataires de formation sont nombreux. Créer des ressources partagées, tels que des catalogues de formations et de formateurs accessibles à toutes les entreprises, est un moyen d’apporter plus de clarté sur le marché. Les plateformes interactives, de type LMS (des solutions logicielles en mode Saas), favorisent la transmission d’information et simplifient les démarches  du candidat (inscription, validation, participation).

Elles sont également utiles pour l’élaboration de référentiels de compétences qui vont faciliter l’ensemble des processus RH. Avec ces outils, les responsables Formation et RH ciblent de façon précise les besoins de l’entreprise. Il est alors possible de planifier des formations à partir de l’analyse des résultats d’évaluation du personnel et des référentiels emplois et compétences d’un métier. Ces indicateurs sont le garant d’une plus grande efficacité du plan de formation à répondre aux enjeux de l’entreprise.

 

Vers des actions personnalisées

La réforme de la formation incite les Responsables à développer la formation à distance ou mixte. L’e-learning, notamment via les MOOCs, offre une expérience de formation personnalisée : ce ciblage a vocation à répondre aux besoins de chacun et… au bon moment. Les vidéos tutorielles, où les savoir-faire sont transmis, tiennent également une place importante dans les nouvelles méthodes de formations en ligne.

Les plateformes de formation (LMS ou LCMS) présentent l’avantage de simplifier l’organisation du workflow. L’interactivité en temps réel permet d’encadrer les ressources et donne lieu à de nombreux reporting et feedbacks. Le hub de formation (Learning hub) va encore plus loin en donnant la possibilité d’ajouter des outils (digitaux, pédagogiques, ludiques) et de créer autant d’espaces souhaités pour gérer la diffusion des parcours de formation.

 

Le digital learning, pour des RH augmentés

Par ailleurs, la dématérialisation de la formation et avec elle, l’utilisation d’analytiques (exploitation des données) ont rendu la gestion du budget RH plus fine. Avec les analyses prédictives, il est possible d’anticiper les effets de la formation et le ROI généré. De cette façon, les financements sont attribués de façon plus pertinente. Enfin, le suivi individuel dans la durée de l’évolution professionnelle et la personnalisation des parcours, grâce à des plateformes intégrées orientées cycle de vie du collaborateur et accessibles en mode Saas (les solutions HCM et People Centric, par exemple). On obtient, par ce biais, un suivi de gestion du capital humain.

Ainsi, à l’ère du numérique,l’intelligence artificielle et les analytiquesviennent simplifier le management de la formation et apporter de nouveaux outils RH- parmi eux, les algorithmes d’analyse prédictive et le digital learning- afin de ne pas laisser partir les talents. Dans une économie de marché ultra-concurrentielle, savoir retenir les meilleurs éléments et suivre au plus près leur évolution de carrière est l’une des qualités d’un RH « augmenté »

[1]LOI n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel

Gestion des talents et formation

Découvrez les 10 tendances pour la gestion des talents et la formation en 2019