TPE & Auto-entrepreneurs

Les outils pour se faire payer (3/5)  : le recouvrement 

9 Mar 2020

Comme de nombreux entrepreneurs, vous pensez peut-être que certains services ne sont pas faits pour vous, comme les solutions de recouvrement. Beaucoup d’idées reçues circulent sur ce point : le recouvrement coûte cher, il ne concerne pas les petites créances ou encore, il nuit à la relation client. Toutes ces croyances vous incitent à renoncer à certains de vos paiements. Pour en finir avec ces pertes, découvrez toutes les solutions de recouvrement qui s’offrent à vous en cas de factures impayées. Elles sont adaptées à votre situation, se mettent en place facilement et sont plus efficaces que ce que l'on a tendance à croire.

Le recouvrement : de quoi s’agit-il ?

Se faire payer ses prestations n’est pas toujours une mince affaire. Les conséquences peuvent être problématiques pour votre entreprise : un seul retard de paiement peut mettre à mal votre trésorerie. Vous devez alors trouver des solutions de financement de manière urgente.

Malheureusement, la relance amiable effectuée en interne n’a pas toujours l’impact espéré sur vos clients et vous manquez souvent de temps pour effectuer un suivi minutieux. Bref, vous vous sentez impuissant et soumis au bon vouloir de vos débiteurs.

Avez-vous déjà pensé à externaliser le recouvrement ? En déléguant cette tâche à votre expert-comptable ou à un huissier, vous gagnez du temps et vous limitez le stress provoqué par les délais de paiement non respectés. De plus, l’intervention de ces professionnels du recouvrement exerce une pression bien plus forte sur vos clients mauvais payeurs.

Pour une efficacité optimale et un gain de temps considérable, vous pouvez également recourir à des systèmes de relance automatisés. Ce type d’outil permet de mettre en place différents scénarii en fonction des types de clients auxquels vous avez affaire : grands comptes, PME et indépendants ne s’abordent pas de la même manière.

Quelles différences entre recouvrement amiable et judiciaire ?

Le recouvrement amiable : une sommation de payer valant mise en demeure est adressée à votre client. La plupart du temps, cette procédure est suffisante pour recouvrer vos créances.

Le recouvrement judiciaire : après avoir fait une demande d’injonction à payer au tribunal compétent, vous pouvez recourir au service d’un huissier pour mettre en place une procédure d’exécution forcée (saisie sur salaire, mobilière, etc.). Le recouvrement judiciaire peut prendre trois formes : l’injonction à payer, le référé-provision, et l’assignation en paiement.

La FIGEC estime que 90 % des impayés sont récupérés à l’amiable par les professionnels du recouvrement1. Il ne faut donc absolument pas négliger le recouvrement amiable, en pensant que cela ne fonctionne pas. Ce processus de relance pris en charge par un tiers est la plupart du temps suffisant. Ces données rassurantes montrent que les impayés ne sont pas une fatalité.

Optimisez votre trésorerie avec un logiciel de facturation et de gestion commerciale performant.

Qui peut recouvrer vos factures ?

Vous ne savez pas à qui vous adresser en cas d’impayés ? Le recouvrement de vos créances peut être pris en charge par différents professionnels.
En premier lieu, parlez-en à votre expert-comptable. Depuis la Loi Pacte, il peut se charger de cette tâche en votre nom. Selon le baromètre des entrepreneurs Cegid 2020, 91 % des chefs d’entreprises ont totalement confiance en leur expert-comptable2. Il connaît bien votre entreprise et peut vous conseiller dans vos démarches pour vous protéger contre les retards de paiement et les impayés.

Vous pouvez également faire appel à une société de recouvrement. Ces entreprises ne se contentent pas de recouvrer vos créances, elles peuvent également racheter vos factures. Une solution intéressante si vous avez besoin de liquidité rapidement. Les plateformes de recouvrement proposent quant à elle un service 100 % en ligne.

En dernier recours, vous pouvez contacter un huissier de justice. Il existe aujourd’hui des plateformes de mise en relation en ligne afin de faciliter la démarche.

 

Pourquoi opter pour le recouvrement en ligne ?

Vous doutez encore des avantages que le recouvrement en ligne peut vous apporter ? Voici quelques raisons qui devraient vous convaincre. Tout d’abord, cette solution vous permet de contrôler le risque client et d’anticiper ainsi les incidents. 

Avec le recouvrement en ligne, vous optimisez les relances et suivez les litiges. Vous réduisez les délais de règlement et l’encours client par la même occasion. Vous avez la possibilité d’automatiser la gestion de vos factures en mettant en place des scenarii de relances : le processus de gestion des impayés devient plus fluide.

En résumé, en rationalisant vos procédures de recouvrement, vous prenez des décisions plus pertinentes et vous avez un meilleur contrôle de votre comptabilité. 

En déléguant le recouvrement à votre expert-comptable, à un huissier ou à une société spécialisée, vous vous entourez de professionnels compétents, à même de vous soutenir efficacement dans cette tâche pénible et anxiogène. Vous n’êtes plus seul face aux problèmes de trésorerie dus à vos clients mauvais payeurs. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les retards de paiement et impayés ne sont pas une fatalité : il faut vous entourer des bonnes personnes et d’un outil de gestion des factures performant.

Optimisez votre trésorerie avec un logiciel de facturation et de gestion commerciale performant. Essayez Cegid Devis Factures ou Cegid Gestion Commerciale gratuitement pendant 1 mois.

1 Figec
2 Baromètre Cegid

Contactez-nous

Un projet ? Une question ?

Nos experts vous répondent.