Au fait, c’est quoi le Cloud ?

6 Nov 2016

Le Cloud Computing est incontournable dans le monde informatique d’aujourd’hui. On parle d’applications Cloud, de solutions Cloud, d’hébergement dans le Cloud. Et si le terme a une dimension poétique, il peut aussi être effrayant : où sont mes données si elles sont « dans les nuages » ? Qui y a accès, et sont-elles en sécurité ? Avant de répondre à ces interrogations, commençons par donner une définition du Cloud :

Le Cloud, ou Cloud Computing, est un modèle d’infrastructure informatique qui permet d’accéder à la demande, via le réseau Internet, à des ressources informatiques et/ou des services applicatifs distants.

Les applications délivrées via une infrastructure Cloud sont généralement proposées suivant un modèle économique de type SaaS (Software as a Service, ou en français, Logiciel en tant que Service).

 

Le succès actuel du Cloud Computing repose notamment sur la souplesse offerte aux utilisateurs qui accèdent aux ressources informatiques dont ils ont besoin à chaque instant, quel que soit leur terminal de connexion (ordinateur, smartphone, tablette) tout en déléguant la gestion de l’infrastructure à un prestataire extérieur.

Quelle différence entre Cloud Public et Cloud Privé ?

Le Cloud Public repose sur des ressources informatiques fournies par un prestataire. Ces ressources sont mutualisées pour un usage partagé par plusieurs clients. Le niveau de service proposé est souvent standardisé et facturé à l’utilisation.

Le Cloud Privé quant à lui, s’appuie sur des infrastructures utilisées en exclusivité par une seule entreprise ou organisation. Il s’accompagne d’un niveau de service adapté, voire personnalisé, en particulier en termes d’intégration, de sécurité et de support. Il est généralement pus coûteux à mettre en place.

 

On distingue deux types de Cloud privé :

  • Le Cloud Privé interne : les ressources informatiques appartiennent à l’organisation qui les utilisent et sont gérées par elle.
  • Le Cloud Privé externe : l’infrastructure est exploitée par l’organisation qui l’utilise mais elle est hébergée chez un tiers.

Qu’est-ce qu’un Cloud Hybride ?

Un Cloud hybride est une infrastructure Cloud composée de deux types de cloud (Public et privé). Certaines ressources sont hébergées par l’entreprise et gérées par elle, tandis que d’autres sont fournies par un tiers. Cette combinaison permet aux entreprises utilisatrices de stocker certaines données sensibles de manière sécurisée. De plus, elles profitent de la disponibilité des ressources informatiques offertes par le Cloud public.

 

Cette définition du cloud a-t-elle répondu à vos interrogations ? Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter tous nos articles sur le sujet.

Rester informé

Recevoir gratuitement la newsletter Cegid

S'abonner