Processus métier : comment bénéficient-ils de la transformation de la direction financière ?

La direction administrative et financière (DAF) n’échappe pas à la tendance de la digitalisation des processus métier ! Au contraire, cette fonction joue un rôle clé dans l’entreprise et participe grandement à la conduite du changement. Garante des données qu’elle centralise et analyse, la DAF occupe une position de plus en plus stratégique. Quels sont les impacts de la transformation numérique de la direction financière avec un logiciel ERP ?

Automatisation des processus métier et accélération des flux : vive l’intelligence  logicielle !

Qui dit transformation digitale de la direction financière dit automatisation des processus métier. L’idée est de confier à un logiciel ERP une série de tâches répétables en reproduisant le workflow effectué par les collaborateurs du service financier. Quels sont les processus métier qui peuvent être concernés par l’automatisation ?

  • Saisie comptable : factures, écritures comptables, relevés bancaires, etc.
  • Rapprochements bancaires : plus la fréquence est importante, plus la direction administrative et financière disposera d’une vision précise de la trésorerie.
  • Analyses et traitement des litiges: identification des retards de paiement, relances, etc.
  • Traitement des factures dont les différentes étapes sont : la numérisation, l’enregistrement, la validation, le rapprochement, l’approbation automatique, la résolution des écarts et l’autorisation de paiement. Dans le même temps, les fournisseurs peuvent être automatiquement informés du statut de leurs factures.
  • Établissement du bilan et du compte de résultat.
  • Gestion de la TVA grâce à l’importation des relevés bancaires et l’alimentation automatique des déclarations.
  • Recouvrementdes créances via la relance progressive des clients.
  • Génération de reporting réguliers, permettant de vérifier l’état de la trésorerie, la marge opérationnelle ou encore l’état des stocks, un processus qui ne doit pas être sous-estimé.

Grâce à cette automatisation native dans le logiciel ERP, une multitude de tâches s’opèrent désormais de manière autonome.

 

Fiabilisation des processus métier : un prérequis incontournable pour le DAF

Les processus métier directement impactés par la transformation digitale de la DAF sont non seulement automatisés mais fiabilisés.

D’une part, l’automatisation élimine le risque d’erreur humaine et réduit la présence d’anomalies. Alors que les contrôles sont plus précis et plus rapides, les collaborateurs disposent de plus de temps pour les tâches à forte valeur ajoutée. Ils se recentrent sur l’analyse, la force de proposition et la collaboration avec les autres départements. Dans le même temps, ils réfléchissent à analyser la performance des processus métier en vue d’une amélioration continue.

D’autre part, la direction financière gagne du temps : alors qu’un délai est imparti à chaque tâche, la durée globale des processus est réduite. Par exemple, la DAF peut accélérer la clôture des comptes : les données financières sont fournies à la demande et sont actualisées en temps réel. Cette mise à disposition rapide de la bonne information permet aux collaborateurs d’être plus réactifs et de prendre de meilleures décisions. D’importants gains de productivité peuvent ainsi être générés et du temps est libéré pour identifier des pistes d’amélioration.

Enfin, la digitalisation prend en compte les évolutions légales et réglementaires grâce à une veille automatisée. Sachant que le cadre régissant le secteur financier évolue constamment et rapidement, une veille régulière et exhaustive est indispensable. D’où la nécessité d’utiliser un logiciel ERP agile et performant pour bénéficier d’un accompagnement. En tant que professionnels de la finance, vous avez désormais l’assurance de vous appuyer sur des données vérifiées et des processus métier optimisés par la digitalisation de la DAF.

 

Sécurisation des processus métier : la valeur sûre pour tout DAF

La digitalisation de la direction financière permet enfin une sécurisation des processus métier. Pourquoi, comment ?

L’utilisation d’un logiciel ERP signifie centralisation des informations financières dans une seule et même base de données. Celles-ci ne sont plus éparpillées dans différents serveurs ou postes de travail : vous évitez les échanges de mails et autres appels téléphoniques qui peuvent entraîner une fuite des données. Toutes les informations clés sont contrôlées, tracées et réconciliées.

Hautement paramétrable, un logiciel ERP permet également de définir quel collaborateur peut avoir accès à quel module. Seuls les salariés concernés par tel ou tel processus ont le droit de consulter des informations parfois confidentielles. De quoi garantir la protection des données.

Enfin, la digitalisation de la direction financière permet d’identifier plus rapidement grâce à un système d’alertes et de notifications les éventuels dysfonctionnements redoutés par les différents métiers. Une évaluation de la gravité des incidents permet de mettre en place immédiatement des mesures correctives. Les processus métier sont donc mis sous contrôle en permanence grâce à la puissance du logiciel ERP.

 

La transformation digitale de la direction financière est une révolution pour les fonctions concernées ! L’automatisation, la fiabilisation et la sécurisation des processus métier sont rendus possibles grâce au déploiement d’un logiciel ERP de nouvelle génération, flexible et pérenne.

Mettez le cap sur votre digitalisation avec 3 modules indispensables de votre futur ERP