ERP

Pourquoi votre vision des ERP doit-elle évoluer ?

11 Avr 2019

C’était il y a vingt ans déjà… Les premiers ERP sont nés. Depuis, leurs fonctionnalités se sont étoffées jusqu’à couvrir toutes les activités des entreprises : marketing, CRM, comptabilité, finance, gestion des stocks et, depuis peu, Business Intelligence. Mais le principe est resté le même : un outil centralisé et tout-en-un dont l’ensemble des fonctionnalités a été mise au point par un seul et même éditeur. Aujourd’hui, l’heure est au changement de paradigme. Dans un contexte économique marqué par la « transformation permanente » et « l’exigence de l’innovation », les entreprises ont besoin de simplicité, de souplesse et de modularité. C’est selon ces nouveaux principes que se conçoit la nouvelle génération d’ERP. Il est temps de changer de regard sur les ERP…

Votre quotidien facilité par la révolution de l’expérience utilisateur

Depuis son apparition, le terme ERP évoque un outil extrêmement complexe doté d’une interface austère. Et c’est un fait, les ERP proposent généralement une expérience utilisateur désagréable et frustrante. Des menus touffus et une ergonomie balbutiante demandent à l’organisation de nombreuses heures de formation à destination de ses utilisateurs.

Pourtant, au cours des dernières années, la révolution de l’UX (pour user experience) est passée par là. Le nouveau credo ? Des interfaces intuitives à l’ergonomie optimisée et conçues pour la mobilité pour rendre la navigation simple et accessible à tous. En quelques heures, chacun devient capable d’utiliser les principales fonctionnalités de l’outil et peut découvrir par lui-même tout l’éventail de ses possibilités.

L’ERP nouvelle génération s’entend forcément comme un outil capable d’offrir une navigation intuitive et une expérience utilisateur remarquable.

 

Des outils qui s’adaptent à vos usages

Pour que la productivité s’en ressente réellement, les nouveaux ERP doivent également tenir compte de la diversification des usages.

La mobilité, la collaboration, le besoin de personnalisation sont des impératifs qui guident la conception de ces solutions nouvelle génération. Ce n’est plus à l’utilisateur de s’adapter aux impératifs techniques de son outil mais au logiciel de devancer et d’intégrer les usages de l’utilisateur.

 

Pour votre performance : du monolithe à la marketplace

Si cette transformation est sensible du point de vue des interfaces utilisateur, elle n’est pas que cosmétique. Elle repose d’abord sur un changement global de la structure des ERP. On estime qu’en 2020, environ 60 % des données utilisées par les entreprises proviendront de l’extérieur. C’est pourquoi les ERP de la nouvelle génération visent avant tout à relier les données d’un écosystème applicatif.

Les monolithes multifonctions se voient donc peu à peu remplacés par des outils modulaires fonctionnant selon le principe de la marketplace. Là où l’intégration d’un nouveau besoin pouvait prendre des mois de développement et d’implémentation, la connexion et l’intégration d’une application métier externe se font désormais en quelques clics.

 

Prévenir les nouveaux risques au sein de votre société

Ces efforts pour tenir compte de l’évolution des usages et de la circulation des données ne seraient pas suffisants sans une adaptation au contexte plus global dans lequel évoluent les entreprises. Or celui-ci est caractérisé par des risques accrus en tête desquels figurent le risque informatique et le risque réglementaire.

En ce qui concerne le risque informatique, la démocratisation des solutions Cloud permet à cette nouvelle génération d’ERP de s’appuyer sur les équipes d’experts de leurs fournisseurs. La tâche est donc en réalité plus simple qu’auparavant. 

Le risque réglementaire est un défi autrement plus complexe puisque suivre une activité législative constante et y adapter son produit en temps réel demande des investissements conséquents en veille légale. Le service rendu aux entreprises utilisatrices est cependant à la hauteur des efforts consentis puisque le risque réglementaire est externalisé et considérablement réduit : RGPD, nouveaux formats administratifs et règles de calculs sont immédiatement intégrés aux processus et ne font l’objet que de courtes formations.

Les nombreuses transformations qu’ont connuesles entreprises au cours des dernières années rendaient indispensableune transformation profonde du modèle de l’ERP traditionnel, tombé en désuétude.

Les usines à gaz rigides ont fait leur temps. Place à une nouvelle génération qui marie simplicité et productivité.

Article

Découvrez quand et comment se diriger vers un nouvel ERP