Finance & Fiscalité

Pourquoi se diriger vers une plateformisation de la gestion fiscale ?

8 Avr 2019

Avec la poussée du SaaS/Cloud et au regard de la complexité de la matière fiscale, les directions financières ont intérêt à adopter des solutions logicielles en mode « plateforme ». Disponibles sur le Cloud, ces plateformes permettent aux services Finance une accélération des processus, une meilleure maîtrise des risques et un accès à un ensemble de services qui simplifient le pilotage fiscal.

Qu’est-ce que le mode « plateforme » ? C’est le fait de pouvoir non seulement utiliser un ensemble de logiciels/applicatifs adaptés à des besoins métiers mais aussi de services (partage de documents, supports techniques et réglementaires, service de chat interne…) permettant de fonctionner de manière plus agile et plus performante.

En matière fiscale, il s’agit de pouvoir maîtriser de bout en bout sa « chaîne fiscale », à savoir organiser la conformité, simplifier les processus, produire les déclarations fiscales, déclencher les paiements et contrôler les opérations.

 

Couvrir tous les besoins fonctionnels

Les directeurs financiers ne veulent plus, chaque matin, ouvrir 15 documents Excel et 3 logiciels pour contrôler leurs obligations déclaratives de TVA ou de liasse fiscale. Au contraire, ils aspirent à se connecter à un environnement unique depuis lequel ils vont piloter leurs déclarations fiscales et les paiements des différents impôts et taxes.

La centralisation de l’information et du pilotage engendre plusieurs bénéfices clairs autour de la saisie (pas besoin de saisir plusieurs fois la même information), la productivité (tout est fait depuis un même espace), la sécurisation des données (pas besoin d’exporter) et l’expérience utilisateur (visualiser clairement la situation et piloter plus simplement).

 

Accélérer vos processus

Les plateformes de nouvelle génération accueillent des paramétrages optimisés tandis que certains workflows sont automatisés.

Libérées des tâches exhaustives et basiques, les équipes se concentrent sur des opérations plus sensibles et à plus forte valeur ajoutée. De plus, des contrôles métiers sont disponibles et permettent de fiabiliser les saisies et les déclarations.

 

Le nouveau visage du décisionnel

Prendre la bonne décision, c’est d’abord et avant tout être en mesure de visualiser clairement une situation à un instant T. Dans le Cloud, les données sont systématiquement remontées et donc plus disponibles pour les décideurs financiers.

Ces derniers profitent d’outils de reporting plus modernes et de tableaux de bord personnalisables pour, d’une part, créer leurs propres analyses et, d’autre part, assurer un pilotage en temps réel à partir d’informations fiabilisées.

 

Mieux collaborer au sein de l’entreprise

La fiabilité des informations financières dépend largement des niveaux de collaboration interne en matière de remontée/partage des données. Il s’agit de pouvoir disposer plus rapidement des reportings métiers mais aussi de travailler avec eux sur un même document, avec une traçabilité des modifications par les différents contributeurs.

 

Externaliser la veille légale et réglementaire

Avec la plateforme fiscale, non seulement les logiciels de gestion bénéficient de mises à jour régulières pour assurer la conformité mais vous pouvez également accéder à des services de formation et de conseils de la part de l’éditeur. Cette approche, plus agile, permet au service Finance de ne pas avoir à supporter toute la charge de veille légale et réglementaire.

 

 

Cegid Tax Ultimate

Vous souhaitez piloter votre fiscalité depuis une plateforme ? Découvrez notre offre Cegid Tax Ultimate.