Logiciel SaaS

Logiciel ERP Cloud : pourquoi certaines grandes entreprises résistent ?

Retour aux ressources

ERP Grandes entreprises

05 janvier 2024

Dans les grandes entreprises, la migration des ERP vers le Cloud connait un coup d’accélérateur. Face à une myriade de défis tels que la conformité, l'expérience collaborateur, l'innovation ou encore la rigidité des progiciels monolithiques, opter pour des solutions SaaS devient impératif pour garantir agilité, sécurité et productivité. Mais alors, comment vaincre les dernières résistances au SaaS et décider, enfin, d’abandonner le On Premise ?

5 min

Logiciel ERP en Cloud

Les évolutions technologiques et la nécessaire transformation digitale en continu obligent les grandes entreprises à considérer le Cloud pour des applications stratégiques telles que la gestion financière de leur entreprise. Le passage à un logiciel ERP Cloud se heurte à des réalités concrètes (nouveaux processus, risques de migration…) mais aussi à des craintes injustifiées (perte de la maîtrise de ses données, disponibilité des applications, confidentialité des données, sécurité…).

Le passage de son ERP en Cloud n’est pas si complexe

Bien préparer la migration de son ERP On Premise vers un ERP Cloud

La migration de tout ou partie de son système de gestion du On Premise vers le Cloud est un projet d’ampleur. Elle implique l’entreprise au sens large, depuis la direction financière jusqu’aux utilisateurs en passant évidemment par la DSI. En effet, de nombreux changements sont appelés à se produire sur :

  • la gestion des données ;
  • l’évolution des processus ;
  • la mise à jour des versions ;
  • la mise en conformité ;
  • la sécurité.

Face à l’envergure du projet, il est indispensable de bien appréhender tous les paramètres et de sélectionner la solution la plus adaptée aux exigences liées à l’activité de l’entreprise.

 

Changement des processus : la « semi-standardisation » crée de la valeur !

Avec un ERP On Premise, les entreprises ont patiemment construit leurs processus et workflows en fonction des besoins précis de leur secteur et de leurs utilisateurs. Ce spécifique représente une valeur indéniable pour l’organisation. En migrant vers une solution Cloud, un arbitrage sera nécessaire pour décider quels processus sont à conserver et lesquels peuvent être standardisés. Cela est d’autant plus important que les utilisateurs devront s’approprier les nouveaux workflows induits par le Cloud.

Les ERP nouvelle génération proposent un haut niveau de personnalisation des écrans en fonction des profils d’utilisateurs

Une maintenance plus cohérente et moins chronophage avec l’ERP en Cloud

Dans les grandes entreprises, il est naturel de vouloir garder le contrôle sur ses systèmes, ses applicatifs et ses données. Avec un ERP On Premise, la direction informatique assure elle-même sa gestion informatique et doit donc calibrer ses équipes en conséquence pour maintenir le système, son évolution, etc. Il s’agit souvent de tâches lourdes… et coûteuses ! De plus, les DSI se heurtent à un double défi : non seulement elles doivent gérer des solutions parfois obsolètes et complexes à maintenir, mais elles doivent également faire face à la perte potentielle de capital intellectuel et d’expertise lorsque les collaborateurs responsables de la gestion des ERP et de leur infrastructure quittent l’entreprise.

« 52 % des entreprises françaises utilisent des progiciels de gestion intégrés datant de plus de 10 ans »

Source : Étude « Les ERP au cœur de la transformation digitale », Mazars, 2023

Pour assurer sa résilience, il est préférable de s’appuyer sur un éditeur expert, véritable partenaire pour faire face aux nombreux défis liés à la cybersécurité et à la conformité. D’un côté, l’éditeur gère la maintenance globale de l’ERP et, de l’autre, il réalise les mises à jour afin que les entreprises disposent des versions plus récentes garantissant sécurité et conformité (facture électronique, CA3, TVA sur les acomptes, DAS2, Infinoé…)

Logiciel ERP Cloud : l’intérêt de déléguer la sécurité à un tiers

Maîtriser la gestion de ses données dans un ERP Cloud

Une des réticences les plus tenaces à propos de l’adoption du Cloud concerne la gestion des données en termes de contrôle, de confidentialité, de sécurité, de localisation… Avec un logiciel ERP Cloud, les grandes entreprises restent évidemment propriétaires de leurs données. De même, ce sont les équipes informatiques qui gèrent les accès et établissent les droits et les restrictions.

Accédez à notre fiche pratique pour en savoir plus

La sécurité gérée par l’éditeur : gage de sérénité !

Un éditeur de solutions Saas comme Cegid s’assure de faire évoluer constamment ses approches et ses technologies pour sécuriser ses produits. Il met en place un ensemble de moyens techniques et organisationnels pour protéger les données de ses clients du vol, de la perte ou de toute altération. Comment ?

  • En veillant à la conformité des données aux processus RGPD ;
  • En améliorant constamment les processus opérationnels ;
  • En agissant concrètement sur la sécurité des données, notamment lors des phases de migration ;
  • En réalisant une veille sécurité et en effectuant si besoin des mises à jour ;
  • En suivant en temps réel les incidents et anomalies pour corriger les éventuelles vulnérabilités ;
  • En agissant directement pour prévenir les menaces de cyberattaques, rançongiciel, fraudes…

3 chiffres à connaître sur les cyber-risques en 2023

Avec un ERP Cloud, les entreprises disposent d’une architecture informatique en single-tenant, ce qui signifie que chaque client est le seul utilisateur avec des données parfaitement séparées de celles des autres clients. En conséquence, chaque entreprise fonctionne grâce à ses propres serveurs d’application et sa propre base de données. De plus, les montées de version sont pilotées directement par le client.

La certification ISO 27001 de Cegid, votre garantie de confiance

De nouvelles habitudes à adopter pour les utilisateurs de l’ERP

Une crainte des entreprises touche aux usages des utilisateurs de l’ERP et la conséquence d’une migration vers le cloud. En effet, les accès voire les outils de collaboration vont faire émerger de nouvelles pratiques, qu’il est justement nécessaire d’encadrer par le biais de formations et de politiques de sensibilisation. Pour une migration en toute sérénité, des actions concrètes autour de la politique de sécurité des données doivent être menées afin d’éviter, par exemple, des partages excessifs d’information.

ERP Cloud : piloter facilement son investissement

Comprendre les coûts relatifs à la migration et au changement

Lors de la migration d’un ERP vers le cloud, les coûts vont varier en fonction de différentes caractéristiques propres à l’activité de l’entreprise et à son organisation, comme le volume de données, le nombre d’utilisateurs, le dimensionnement des infrastructures, le support attendu…

Le cloud permet de se libérer des coûts cachés du On Premise :

  • Renouvellement des infrastructures, des licences système et de leur déploiement
  • Gestion de toutes les mises à jour
  • Perte de données suite à une sauvegarde défaillante…

Dans le cloud, le prix n’est cependant pas le critère prédominant à prendre en compte lors du choix d’un nouvel ERP. Il est aussi essentiel de considérer la compatibilité de la solution et des technologies avec l’existant. Il faut également observer les niveaux d’assistance proposés par l’éditeur pour que le service sur votre futur ERP délivre de la valeur en continu. Enfin, une analyse rigoureuse doit être réalisée sur les politiques de sécurité du fournisseur et sa gestion des données.

 

Mise en place d’un nouveau modèle économique

En passant son logiciel ERP dans le cloud, l’évolution de la structure des coûts IT est évidente. Désormais, l’entreprise n’est plus en charge de l’investissement dans les infrastructures matérielles et ne doit pas non plus réunir en interne toutes les expertises nécessaires au bon fonctionnement et à la maintenance du système. Avec le cloud, l’entreprise passe à un modèle d’abonnement où elle paye pour les ressources utilisées. Ce modèle offre donc plus de flexibilité puisqu’il donne la possibilité d’adapter l’abonnement en fonction des besoins.

La migration vers un ERP Cloud est inévitable pour les grandes entreprises souhaitant rester compétitives et agiles. Les craintes peuvent être légitimes, mais une compréhension approfondie des avantages réels du Cloud et une préparation adéquate permettront de surmonter ces réticences.

Zoom : ces entreprises ont profité du passage en Cloud

Mockup livre blanc ERP - Passez au cloud

Passez au cloud dans les meilleures conditions

Je télécharge

Rien de tel qu’un échange de vive voix pour comprendre les enjeux de votre
projet et vous présenter la solution qui répondra à vos attentes.

Contactez-nous