Retail & Fashion

Post-covid : Comment les marques et enseignes relancent leurs ventes. Tour d’horizon

12 Juin 2020

Si la pandémie a mis à mal toutes les enseignes et marques du monde entier, le retail a démontré son grand pouvoir d’adaptation. La preuve avec ces 9 initiatives prises pour rassurer les clients et les employés et doper les ventes.

Chine : L’Oréal mise sur le streaming vidéo

Le live streaming avait le vent en poupe en 2019, le Coronavirus a accéléré le mouvement ! Selon le moteur de recherche de Baidu, les demandes pour le live streaming sont passées de 5 000 en 2011 à plus de 50 000 début 2020. La plate-forme Taobao Live d’Alibaba cartonne et une nouvelle, Red Live Streaming (ou Xiaohongshu), se développe. C’est d’ailleurs sur celle-ci que L’Oréal a réalisé une grande opération le 18 mars pour présenter ses produits et distribuer des goodies et bons de réductions pour doper les vues. Un grand magasin, Intime, diffuse plus de 200 vidéos par jour réalisées par les vendeurs des différentes marques. Soit un nouveau rôle pour les vendeurs qui demeurent plus que jamais essentiels pour doper les ventes.

France : Les Galeries Lafayette lance Exclusive Live Shopping

Et il n’y a pas qu’en Chine que les live vidéo se développe. En France, Galeries Lafayette innove en lançant le service Exclusive Live Shopping. Soit une solution pour réaliser son shopping depuis chez soi grâce à un échange vidéo avec un conseiller de marque ou un Personal Shopper des Galeries Lafayette Paris Haussmann. Une fois les produits choisis, la commande se finalise par mail avec un paiement en ligne. Elle sera ensuite à retirer en Click & Collect ou livrée à domicile, selon le choix du client.

Corée du sud : Lotte invente le « shop-alone »

En Corée du Sud, Lotte, l’une des plus grandes chaines de grands magasins, propose désormais à ses clients un service « shop-alone ». Il s’adresse aux consommateurs qui ne veulent pas être dérangés du tout pendant leur session shopping et ne souhaitent pas d’assistance. Pour signifier ce besoin d’indépendance, il leur suffit de prendre un panier spécifique ou d’arborer un autocollant distribué au point d’informations ou près des escalators.

France : King Jouet, OKaidi et Gémo se mettent au drive piéton

Le drive piéton qui a été développé pour l’alimentaire inspire le secteur du non-alimentaire. Okaidi, Gémo ou encore King Jouet ont ainsi ajouté à leur site e-commerce l’option « Retirer en magasin ». Comme le système connait le stock des boutiques, pas de déception pour le client, si le service est proposé, c’est que l’article est en stock. Les équipes de vente se chargent ensuite de préparer les commandes à l’aide d’outils mobiles. Une notification est envoyée pour informer le client qu’il peut venir chercher son paquet qui lui sera remis directement dans le coffre de sa voiture. Un achat sans contact et rapide.

Canada : Best Buy supprime le cash

Best Buy Canada a multiplié les mesures en magasin pour rassurer les clients au niveau sanitaire. Au-delà de la distanciation sociale ou du port du masque imposé, la caisse a bénéficié de nombreux ajustements. De grandes plaques de plexiglas ont été installées  pour créer une barrière et pour limiter les échanges et fluidifier le passage en caisse, le paiement en espèce a été supprimé au profit des paiements digitaux, notamment sans contact.

USA : Lacoste innove avec « Street & Collect » et privatise sa boutique pour les clients VIP

Lacoste aussi s’inspire de la Chine en misant sur les QR Code. Via un QR Code à flasher depuis la vitrine, la marque-enseigne donne accès aux clients au stock du magasin, en plus de l’informer sur les mesures sanitaires prises en boutique. Ils peuvent alors commander via le nouveau service « Street & Collect ». Les équipes de vente préparent la commande immédiatement et sortent donner le sac sur le trottoir ou directement dans le coffre de la voiture. Les clients VIP ont, eux, accès à un autre nouveau service : communiquer avec un personnal shopper en vidéo ou prendre un rendez-vous pour privatiser la boutique en dehors des heures d’ouverture.

 

 

France : Yves Rocher désinfecte les testeurs

Distanciation sociale renforcée, protection et désinfection, ce sont les trois grands principes appliqués par le groupe Rocher pour l’ensemble de ses marques. Pour l’enseigne Yves Rocher, ces mesures se traduisent par la mise en place d’un sens de circulation dans le magasin. Ou encore par un changement de politique sur l’usage des testeurs. En effet, difficile de supprimer cette étape importante pour entériner un achat. L’enseigne a pris le parti de ne plus les laisser en libre-service et de renforcer les liens avec les vendeurs car il faudra passer par eux pour une démonstration. L’employé se chargera de renseigner la cliente tout en désinfectant entre chaque client.

USA : Gap mise sur le ship-from-store et le Click & Collect sur le trottoir

Le groupe Gap amorce la réouverture de ses plus de 800 boutiques sous les enseignes Old Navy, Athleta, Gap ou encore Banana Republic mais le groupe en profite pour accélérer sur la mutation de ses magasins. Ces derniers deviennent des hubs logistiques pour répondre à la demande e-commerce. Ainsi, le groupe dispose de 1000 points d’expédition dans le pays et il est en train de déployer le Click & Collect sur le trottoir. Le client n’a pas à rentrer dans le magasin pour récupérer son colis, un employé se chargera de le lui amener.

Singapour : le centre commercial CapitaLand pulvérise un produit bactéricide

Rendre toutes les surfaces de contact imperméables au virus. C’est le parti pris du centre commercial Capital Land à Singapour. Le produit est novateur et est utilisé dans les hôpitaux. Ce traitement anti-bactéricide et anti-virucide empêche les bactéries et virus de « s’accrocher » aux surfaces. Il a notamment été appliqué sur les boutons d’ascenseurs, les poignées de porte, ou encore les écrans. En France, des projets ont été mené chez un Intermarché par exemple pour soulager les employés des opérations de nettoyage et rassurer les clients.

Découvrez les nouvelles offres de Cegid Retail.