Payer avec son mobile, un nouvel eldorado pour le Retail ?

Retour aux ressources

Retail & Distribution

23 Jan 2017

2 min

Payer une transaction avec son mobile, c’est bien plus simple pour le consommateur. Tellement plus simple que le paiement mobile favorise l’acte d’achat. Une source de profit supplémentaire à ne pas négliger pour les retailers.

Le smartphone est devenu un canal de vente à part entière. Que ce soit via des applications, des places de marché e-commerce ou même en magasin, le smartphone fait partie intégrante du parcours client. Et la transaction à proprement parler comporte des opportunités intéressantes pour le Retail : plus de simplicité côté consommateur et donc plus de transactions au final. Reste à définir la technologie sécurisée capable de la supporter.

NFC et QR code pour payer en boutique

Vous souhaitez payer votre café ou vos courses avec votre smartphone ? C’est possible ! Le procédé est déjà en place chez certains comme Starbucks ou E.Leclerc. Le principe est simple. Le distributeur équipe ses caisses d’un logiciel spécifique émettant en plus d’un ticket de caisse, un QR Code. Reste au consommateur à le scanner avec une application téléchargée au préalable et où il aura renseigné ses codes de carte bancaire. Le principe du QR code constitue une alternative au NFC (Near Field Communication) qui consiste à payer directement en approchant son téléphone d’un terminal de paiement et ce grâce à une puce NFC directement intégrée dans le téléphone. C’est précisément sur cette technologie NFC que repose l’Apple Pay, le porte-monnaie électronique d’Apple, disponible sur l’iPhone 6. Couplé à la fonction Touch ID, le système assure la sécurité des paiements via la reconnaissance de l’empreinte digitale du propriétaire de l’iPhone.

Du m-commerce au m-paiement

D’après une étude Comscore, le mobile représente environ 30 % du trafic des sites marchands français. Chez les e-marchands interrogés, la part du m-commerce dans leur chiffre d’affaires est passée de 7 % en 2012 à 12 % en 2013. Nul doute que cette progression ne va pas en rester là tant les usages du mobile se développent. La question n’est plus de savoir si le m-paiement est une bonne idée. Il vous faut intégrer des solutions simples et sécurisées pour répondre aux attentes de consommateurs exigeants.