Logiciel SaaS

Nouveaux moyens de paiement : quel impact pour les services financiers ?

Retour aux ressources

Finance & Fiscalité

01 octobre 2018

3 min

Wallets, NFC mobile, paiement instantané, carte bancaire sans contact, SMS, QR code, monnaies virtuelles… l’assouplissement de la réglementation européenne et le développement du digital entraînent l’arrivée de nombreux nouveaux moyens de paiement. Leur adoption (et leur développement) pose-t-elle des problèmes aux services administratifs et financiers ?

 

Le moyen de paiement envisagé est-il pérenne ?

La question centrale à se poser avant d’investir dans un nouveau moyen de paiement est celle de la pérennité. La technologie est-elle suffisamment au point ? Le marché est-il mature et les consommateurs sont-ils prêts à changer leurs usages ? Avant de se lancer, il est indispensable de disposer d’éléments factuels permettant d’affirmer que tous les feux sont au vert.

Un juste milieu doit être trouvé entre les « early adopters » et les retardataires pour ne s’y mettre ni trop tôt ni trop tard. De la part des services financiers, une veille technologique constante est donc nécessaire pour évaluer les chances de réussite d’un outil de paiement et déterminer le moment opportun pour se lancer.

 

Le jeu en vaut-il la chandelle ?

L’adoption d’un nouveau moyen de paiement est souvent motivée par la création de nouveaux parcours d’achat ou l’accès à de nouveaux marchés internationaux. Les bénéfices peuvent en effet être importants, mais ils demandent des investissements tels que l’adaptation des points de vente physiques ou la formation des salariés chargés de l’encaissement. Ces investissements doivent entrer dans un calcul coût-bénéfice précis. Quel ROI ce nouveau moyen de paiement peut-il amener ? C’est cette estimation du ROI qui déterminera le niveau de priorité de ce chantier.

 

Une nouveauté qui peut tout changer

Pour une évaluation réaliste du ROI, les bénéfices attendus doivent également faire l’objet d’une attention particulière. Si le parcours d’achat nouvellement créé engendre un véritable enthousiasme ou ouvre la porte sur un marché de grande taille, l’impact peut être important et doit donc être anticipé. Pour estimer l’impact sur les flux financiers d’un nouveau moyen de paiement, il peut ainsi être utile d’étudier des cas concrets d’adoption par d’autres entreprises ou de se plonger dans les rapports sur l’impact des nouvelles technologies publiés régulièrement par les cabinets d’étude.

 

Le développement des fintechs et l’évolution réglementaire ont libéré la créativité des industries financières.

Ils ont également suscité l’intérêt de consommateurs à la recherche de parcours d’achat toujours plus fluides et intuitifs. Les commerciaux et les communicants, conscients de l’impact de ce nouveau levier, se laissent donc séduire par les nouveaux moyens de paiement et plaident pour leur adoption rapide. Dans ce contexte, les directeurs administratifs et financiers devront mettre des chiffres précis sur ces attentes et tenter de fonder l’adoption sur un calcul coût-bénéfice réaliste.

 

Pour plus d’informations sur nos solutions, n’hésitez pas à nous contacter

CONTACTEZ-NOUS