Retail & Fashion

Chief Digital Officer : un homme-orchestre, proche des métiers

23 Jan 2017

Chief Digital Officer, Directeur de la stratégie digitale ou encore Directeur digital… telles sont les expressions utilisées pour définir la nouvelle fonction dédiée à la transformation numérique. Celle-ci touchant tous les métiers de l’entreprise, il faut donc une personne capable d’accompagner cette mutation digitale pour développer des projets cohérents. Retour sur cette nouvelle fonction et son positionnement par rapport à la DSI.

Le Chief Digital Officer (CDO) occupe une position stratégique au sein de l’entreprise. Si importante que sa place au comité de direction devient de plus en plus naturelle. En véritable chef d’orchestre, il met en musique une stratégie digitale globale et cohérente afin de saisir toutes les opportunités du numérique pour son entreprise. Le Chief Digital Officer communique avec les directions métiers pour comprendre et intégrer leurs besoins dans sa stratégie digitale. Sa mission : rassembler les directions métiers – marketing, communication, informatique et RH – autour des enjeux liés au business social. Fonction transverse, le CDO organise la mise en place des technologies digitales dans les processus de travail. En tant que visionnaire, il élabore des indicateurs de mesure afin de suivre la performance des actions initiées. Toujours à l’affût de l’accord parfait, il réalise une veille numérique régulière et est attentif à toutes les opportunités qu’offre le numérique dans sa diversité.

Le duo gagnant : CDO + DSI

Bien que la fonction de CDO soit encore davantage répandue aux États-Unis, en France, elle tend à se développer. La place du Directeur des systèmes d’information (DSI) est quant à elle parfois remise en question. Pourtant, les deux fonctions sont très complémentaires et le CDO doit pouvoir s’appuyer sur la DSI. En effet, si le DSI a la responsabilité du choix des composants technologiques du système d’information et des services de télécommunications afin de faire « fonctionner la boutique », le CDO est systématiquement à l’affut des innovations et des expérimentations pour mettre en œuvre une stratégie digitale globale. A l’unisson, CDO et DSI veillent à ce que l’entreprise opte pour les solutions technologiques les plus pertinentes à l’ère de la performance des marchés et du numérique.

L’importance de la voix du CDO dans le retail

D’après le Gartner, un quart des entreprises du retail se doteraient d’un CDO à horizon 2015. En effet, la distribution, plus que tout autre secteur, offre un terrain idéal à l’exercice de la fonction de CDO : omnichannel, parcours client, mobilité, réseaux sociaux… tous les ingrédients sont présents pour faire le lien entre digital et informatique. Objectif : innover en détectant de nouvelles opportunités par la connaissance croisée des besoins métiers et des progrès technologiques. Une stratégie qui opère un impact majeur en termes de fidélisation clients et d’image de marque, avec à la clé un accroissement du chiffre d’affaires.

Rester informé

Recevoir gratuitement la newsletter Cegid

S'abonner