Médias et édition : une nécessaire mutation pour surfer sur la vague digitale

Les médias et l’édition ont été bousculés par l’avènement d’Internet. Depuis les années 2000, ces trois secteurs ont connu de profondes transformations. Alors que la digitalisation se poursuit, quels sont les défis que doivent relever les acteurs des médias et de l’édition ? Comment peuvent-ils y parvenir ?

Les médias et l’édition face au défi du numérique

Avec la suprématie d’Internet, ces trois secteurs ont remis en cause leur modèle économique et ont dû trouver de nouvelles sources de revenus.

Quelles sont les évolutions marquantes ?

  • L’avènement des services « on demand » ou « à la demande »: l’utilisateur se rend sur des plateformes web et choisit de regarder des vidéos, d’écouter des podcasts ou de lire un livre ou un journal quand bon lui semble.
  • Le business model de l’abonnement s’est réinventé. Aujourd’hui, les offres proposées par les acteurs des médias, de l’édition et de la presse sont flexibles et agiles. Offres professionnelles 100 % illimitées, systèmes à la carte (via des crédits), mois gratuit, accès aux contenus sans engagement… L’objectif ? Fidéliser les abonnés tout en captant de nouveaux utilisateurs.
  • La montée en puissance des réseaux sociaux comme Twitter, TikTok et Instagram. Les internautes bénéficient d’une instantanéité de l’information, consomment des vidéos courtes, participent à des lives, donnent en permanence leur avis… Les médias, la presse et l’édition doivent composer avec ces supports qui peuvent être des tremplins vers une plus grande visibilité.
  • Le « content-to-commerce », à savoir la publication de contenus relayant des offres de e-commerce. Tout comme un système d’affiliation, les plateformes qui pratiquent le « content-to-commerce » touchent une commission pour chaque achat provoqué.

 

Quels sont les enjeux inhérents aux médias et à l’édition ?

Face à l’explosion du numérique, des enjeux communs aux médias et à l’édition, il faut :

  • Tirer profit du Big Data

La collecte, le tri et l’analyse des données sur les usages digitaux sont incontournables. La raison ? Ces acteurs historiques de l’information et de la culture bénéficient d’une meilleure connaissance client, font apparaître des publicités ultra-ciblées et personnalisent leurs offres (proposer le bon contenu, à la bonne audience, au bon moment).

  • Améliorer la visibilité de leur entreprise grâce aux moteurs de recherche et aux réseaux sociaux

Comment se démarquer dans un environnement changeant et de plus en plus concurrentiel ? Le référencement naturel dans les moteurs de recherche très utilisés et la création d’une communauté sur les réseaux sociaux sont les nerfs de la guerre.

  • Assurer la pérennité du business

Communiquer autour de valeurs communes, pratiquer l’upselling (ou montée en gamme), diffuser du contenu qualitatif… L’idée est d’attirer de nouvelles cibles et d’accroître le taux de fidélité des clients (rétention).

 

Comment accompagner les médias et l’édition dans leur évolution ?

Armés grâce une stratégie omnicanale et ultra digitale, les médias et l’édition d’aujourd’hui doivent en parallèle s’appuyer sur des outils internes, pérennes et évolutifs.

 

Le rôle clé de l’ERP nouvelle génération pour les médias et l’édition

Alors que la transformation digitale modifie en profondeur tous les secteurs, des projets de renouvellement du système d’information voient le jour. L’installation d’un ERP moderne, robuste et sécurisé est essentiel pour :

  • Moderniser les pratiques métiers,
  • Sécuriser la fiabilité des données,
  • Encourager l’innovation,
  • Gagner en souplesse et en agilité,
  • Harmoniser et rationaliser l’ensemble des processus,
  • Accroître la productivité de l’entreprise,
  • Optimiser et accélérer les prises de décision,
  • Accéder aux informations en mobilité,
  • Avoir la certitude d’être en conformité avec la législation en vigueur.

 

Quels bénéfices attendre dans les secteurs des médias et de l’édition?

  • Favoriser l’évolution de l’entreprise: diversifier les offres commerciales, proposer des contenus toujours plus personnalisés, adapter les abonnements, capter de nouvelles cibles, etc.
  • Répondre aux besoins des nouveaux métiers qui ont émergé ces dernières années : data analyst ou data scientist, responsable ergonomie, veilleur stratégique, consultant en réseaux sociaux, social media manager, etc.
  • S’appuyer sur des KPIs pertinents, sûrs et fiables : sources de trafic, temps passé sur les contenus, top 5 des publications qui déclenchent le plus d’abonnements, fréquence de visite des clients… L’objectif ? Identifier des axes d’amélioration et mettre en place des solutions concrètes.
  • Gérer les volumes croissants de données, utilisés pour bâtir de nouveaux business models.
  • Répondre aux enjeux de mobilité de votre entreprise (valider des commandes d’achat pendant une réunion, saisir des notes de frais pendant un déplacement, apporter des fonctionnalités aux opérationnels du terrain…).
  • Améliorer le pilotage agile et fiable de l’entreprise.

 

Le recours à un ERP connecté, performant et accessible en mobilité est un atout certain pour relever les défis de la digitalisation dans les secteurs des médias et de l’édition. Une interface utilisateur ergonomique, intuitive et paramétrable facilitera la conduite du changement auprès des collaborateurs. De quoi favoriser le positionnement de votre entreprise, qui sera en phase avec sa clientèle exigeante et appétente aux nouvelles tendances et technologies !

Et si l'avenir des médias et de l'édition s'écrivait avec un ERP de nouvelle génération ?