Logiciel SaaS

Le magasin physique, une source d’inspiration pour une majorité de Français

Retour aux ressources

Retail & Distribution

23 janvier 2017

2 min

Les e-shoppers français se distinguent encore un peu plus de leurs homologues outre-Atlantique. Quand les Américains cherchent l’inspiration sur Amazon, les consommateurs hexagonaux sont toujours aussi friands du lèche-vitrine au sein de leur parcours d’achat.

L’idée reçue qui voudrait que le e-commerce signe la mort du magasin prend encore du plomb dans l’aile avec la dernière étude du spécialiste du crédit en ligne, Oney. Ses analystes ont interrogé plus d’un millier de consommateurs français afin de connaître leurs habitudes, leurs comportements et leurs préférences.

 

Résultat : lorsqu’on leur demande leur principale source d’inspiration en matière de shopping, les Français citent majoritairement le magasin physique (à 57 %). En plus d’être prudents, ils se basent toujours sur le lèche-vitrine et les étals des commerçants pour se décider, contrairement aux consommateurs américains. Ces derniers étaient, en 2015, 44 % à commencer leurs recherches sur Amazon. Autant de données qui viennent confirmer l’importance – si ce n’est l’urgence – de la digitalisation du point de vente pour offrir aux clients une expérience d’achat unique.

 

Mais l’étude d’Oney va plus loin : les analystes ont voulu savoir si ces tendances étaient transgénérationnelles. Et là encore, l’étude casse les clichés : les Millenials sont les premiers à se rendre en magasin pour trouver l’inspiration (à 61 % contre 53 % pour la génération des 35-49 ans). Le point de vente a donc encore de beaux jours devant lui.