Logiciel SaaS

Le cloud séduit de plus en plus de retailers

Retour aux ressources

Retail & Distribution

07 décembre 2017

3 min

Les entreprises de tous secteurs se convertissent aujourd’hui au cloud. La distribution n’est pas en reste car ce modèle très souple correspond aux nouvelles exigences de leur métier.

En période de pics d’activités notamment au moment des fêtes de fin d’année, les distributeurs ont besoin d’ouvrir de nombreuses caisses supplémentaires. Ils peuvent faire le choix d’investir dans de nouveaux serveurs pour y répondre Mais une fois ces périodes de fort trafic passées, cette capacité ne sera plus requise. A tous ces aléas saisonniers viennent s’ajoutent les contraintes générées par le développement de l’entreprise. Quand une enseigne décide de s’installer dans un nouveau pays, elle a un besoin urgent de ressources informatiques nouvelles. Inversement quand elle réduit sa présence, quantité de serveurs se retrouvent sans attribution.

Près de 80% de nouveaux clients

Un nombre croissant d’enseignes choisissent donc le cloud pour gagner en souplesse et en réactivité. Nathalie Echinard, directrice de la branche Retail chez l’éditeur Cegid le confirme : « Près de 80% de nos nouveaux clients en France optent pour le mode Saas (1) ». Avec ce mode hébergé, elles accèdent facilement à leurs logiciels à travers Internet et obtiennent une meilleure visibilité de leurs coûts. Le montant à débourser pour l’ouverture de chaque point d’encaissement supplémentaire est connu à l’avance et avec précision.

Plus de sécurité avec le cloud

Le SaaS est aussi synonyme de sécurité. Les données des clients sont stockées sur des serveurs sécurisés et sauvegardées en temps réel, doublés de serveurs miroirs, de moyens de contrôle d’accès et d’onduleurs électriques pour pallier aux pannes du courant. Tous ces moyens sont mis en place par les hébergeurs. Habitués à gérer des parcs de serveurs, ces professionnels des données offrent toutes les garanties requises. « La gestion en mode cloud ne dessaisit pas les directions informatiques. Elle les soulage de l’intendance, ils peuvent se concentrer sur des dossiers plus stratégiques en lien avec le business de leurs entreprises », précise Nathalie Echinard.

Les grands retailers convaincus par le cloud

Peu à peu, les grandes enseignes se laissent convaincre par ces différents arguments. « Nous venons de signer en cloud avec deux nouveaux retailers. Le premier pour 2 500 points d’encaissement et le second pour 5 000 », confie Nathalie Echinard. Certains distributeurs hésitent encore à choisir cette technologie. Dans la plupart des cas, leur décision dépend simplement du temps qu’il leur faut encore pour amortir leur parc de serveurs existant.

(1) Le Saas (software as a service) : solution logicielle applicative hébergée et exploitée en dehors de l’organisation ou de l’entreprise par un tiers, accessible à la demande via un accès Internet et facturée en fonction de l’utilisation sous forme d’un abonnement tout compris couvrant l’ensemble des services souscrits par l’organisation.

Vous vous interrogez toujours sur le Cloud ?

Téléchargez notre ebook « Les 10 questions sur le Cloud dans le Retail »