Logiciel SaaS

Prenez de meilleures décisions avec un logiciel gestion industrie

Retour aux ressources

ERP et gestion financière & ERP Moyennes entreprises

30 octobre 2023

Industrie 4.0 par ici, industrie 4.0 par là… Jacques, directeur d’une entreprise d’assemblage, en entend parler partout : dans les magazines spécialisés, dans ses newsletters, aux repas d’affaires ou lors d’événements. Plutôt que de se lancer à corps perdu et investir des millions en IoT ou d’équiper ses machines de puces RFID, Jacques a besoin de comprendre ce qui se cache vraiment derrière ce mot à la mode, et pourquoi son entreprise est concernée. Vous vous posez la même question que Jacques ? Découvrez dans cet article les bénéfices que vous pouvez tirer de la digitalisation, les actions à mettre en place et comment un logiciel ERP ouvert, composable et sécurisé sera votre atout numéro 1.

6 min

Le logiciel de gestion industrie aide à prendre les bonnes décisions

1. De l’importance des bases de données industrie…

Tout l’intérêt de l’industrie 4.0 est d’être data driven (ou « conduite par la donnée »). Une bonne maîtrise de la data promet de meilleures prises de décision, une répartition plus stratégique des ressources, des gains de temps et des diminutions d’erreurs.

L’entreprise de Jacques fonctionne en groupement : elle intègre plusieurs sites et plusieurs sous-traitants. Tous ces sites produisent de la donnée : via les logiciels de comptabilité, les solutions d’achats ou les systèmes de planning par exemple.

Si Jacques veut tirer parti de ces données, il a besoin d’une solution de gestion capable d’intégrer, d’harmoniser et de faciliter la lecture de toutes ses données. Ladite gestion des données rassemble notamment :

  • La collecte et le traitement des données via les API et diverses solutions métier ;
  • La centralisation de toutes les informations en un seul lieu ;
  • La collecte et le traitement des données provenant des machines annexes (IoT, machines, etc.) ;
  • Une facilitation à interpréter des données.

Dans ce contexte, Jacques s’orientera plutôt vers un logiciel de gestion de production qui joue ici un rôle d’agrégateur de flux de données et de communicant.

Prenons un exemple : les collaborateurs de Jacques livrent et installent le produit assemblé chez le client. Ledit produit est équipé de sondes ou d’outils d’analyse pour détecter les pannes éventuelles. Si les sondes ou les outils sont connectés, ils envoient des informations au logiciel ERP en temps réel.

Dans quel but ? Pour que l’entreprise de Jacques, qui assure également les interventions, soit capable :

  • D’anticiper les risques ;
  • D’organiser un échange avant que la panne ne survienne,
  • D’offrir un niveau de service d’excellence et une véritable valeur ajoutée.

Cela peut également être utile pour anticiper les besoins internes de l’entreprise.

 

…Qu’il faut pouvoir utiliser efficacement

Le logiciel ERP retenu par Jacques joue également le rôle de chef d’orchestre puisqu’il agrège les données qu’il rend lisibles via des tableaux de bord. L’approche data driven aide la prise de décisions éclairées en temps réel.

En parallèle, le logiciel de gestion d’industrie automatise les tâches via des « événements de gestion » :

  • Lorsqu’une commande client est validée au niveau commercial et/ou financier, le système génère automatiquement un e-mail au client pour l’informer de la date de livraison.
  • Des collaborateurs de Jacques doivent effectuer des tâches chaque lundi. Grâce à la solution d’industrie ERP, la liste d’actions se renouvelle et propose la semaine suivante de nouvelles tâches.

Tout cela est géré avec un outil de planification et d’automatisation des tâches qui ne nécessite pas de programmation lors de l’installation.

Avec un logiciel de gestion pour industrie, Jacques pilote plus efficacement l’activité de son entreprise.

2. Un logiciel de gestion industrie est-il capable d’analyser vos données ?

Jacques et son équipe de direction bénéficient d’une vision globale et en temps réel de l’ensemble de l’activité. Tout cela, grâce au logiciel ERP qui collecte et centralise les données.

Comment un ERP accompagne-t-il la business intelligence ?

  • Il affiche des tableaux de bord personnalisés par utilisateur selon ses besoins et son rôle ;
  • Il extrait et analyse les données facilement, d’où qu’elles proviennent ;
  • Il crée des reportings comprenant des indicateurs clés tels que :
  • Le taux de transformation ;
  • Le nombre de devis à relancer ;
  • Le taux de rotation des stocks ;
  • Le chiffre d’affaires en cours de fabrication ;
  • La valorisation de la dépréciation des stocks ;
  • Et bien d’autres…

Le logiciel de gestion de production de Jacques encourage une approche pilotée par la donnée. Libre aux collaborateurs de l’entreprise d’analyser ce qui doit l’être et d’en tirer les conclusions appropriées.

 

Le logiciel de gestion industrie performe-t-il aussi dans l’analyse de l’entreprise ?

Jacques constate que toutes les solutions métiers utilisées dans son entreprise fonctionnent bien de façon indépendante. Quel intérêt pour lui de tout rassembler ? Pour se baser sur des données industrielles véridiques.

Jacques et son équipe sont aptes à prendre des décisions stratégiques, notamment concernant la santé financière des industries manufacturières. On pense spécialement à deux points essentiels :

1. Maîtriser son projet d’assemblage. Le logiciel ERP, puisqu’il associe les données de dépenses et d’avancement du projet, est capable de traduire l’avancement financier du projet en fonction de l’avancement opérationnel.

Lorsque l’entreprise de Jacques fabrique des machines dont le montant s’élève à 1 M€. Au fur et à mesure de l’assemblage, les collaborateurs commandent des pièces ou délèguent à des sous-traitants, représentant un budget de 100 k€. Lorsque le projet est avancé de 45 %, les dépenses doivent être équivalentes (soit 45 %). Si, à 10 % du projet, 80 % des ressources sont consommées, le logiciel ERP prévient les collaborateurs de Jacques qu’un souci se situe au niveau des dépenses ou des factures.

Selon les critères budgétaires fixés par le DAF de l’entreprise, l’ERP peut mettre le doigt sur le déséquilibre. Ce qui est utile au quotidien, mais plus encore dans le cadre de commandes spécifiques où le respect des marges et des délais est essentiel.

2. Maîtriser son risque financier sur le client, les fournisseurs ou les sous-traitants. Le logiciel de gestion industrie peut pointer un sous-traitant en souffrance qui gère notamment l’assemblage d’un de ses produits.

 

Quand la solution industrie ERP se positionne aussi sur l’analyse de la trésorerie

La gestion de trésorerie constitue une fonctionnalité essentielle du logiciel des activités de production. Il assure une meilleure visibilité sur les liquidités, assure le contrôle des comptes bancaires et garantit la conformité de l’entreprise.

Le calcul de la trésorerie est effectué selon un modèle préalablement paramétré, qui liste :

  • Les lignes de cumul ;
  • Les critères de filtrage ;
  • Les règles de calcul.

Le logiciel peut mettre en place une gestion de trésorerie optimisée et complète qui intègre :

  • Le livre des comptes, des comptes fournisseurs et clients, des revenus récurrents ou différés, la comptabilité inter-entreprise, les devises, les taxes sur les ventes ;
  • Le processus de facturation, parfaitement conforme aux lois ;
  • Le suivi des créances, les facturations et le recouvrement. Les responsables peuvent également créer des relances personnalisées et automatiques ;
  • L’utilisation du module de gestion de communication bancaire Cegid relations bancaires ;
  • La mise à disposition de l’historique des actions de recouvrement disponibles ;
  • Le paramétrage de la trésorerie incluant :
  • L’affectation des banques ;
  • Le lancement du calcul de trésorerie et la visualisation des résultats ;
  • La mise en place de critères et règles de calcul.

Le tableau prévisionnel de trésorerie de Cegid XRP Flex met en lumière les prévisions de chaque institution bancaire. Il intègre les données issues de l’ensemble du système ERP. Toutes les informations qui impactent les flux de trésorerie sont minutieusement prises en considération, pour offrir une gestion exhaustive et précise.

Bien plus qu’un logiciel GPAO, Cegid XRP Flex est un logiciel ERP Cloud qui accompagne Jacques et ses collaborateurs dans leurs décisions les plus cruciales. Grâce à son analyse fine de chaque projet, chaque dépense et de l’ensemble de l’activité, le logiciel soutient les directions dans leurs orientations et stratégies.

Connecté à de nombreuses API métier, Cegid XRP Flex facilite le quotidien de tous les collaborateurs, pour un rythme efficace et une gestion de production efficiente. En s’outillant d’un ERP, Jacques obtient une production de qualité et d’améliore ses relations clients.

Testez par vous-même

J'essaie
Logiciel gestion finance

Cegid XRP Flex

Cegid XRP Flex facilite la gestion de toutes les activités en temps réel dans le Cloud : achats, production, relations…

  • Gestion comptable et financière
  • Gestion commerciale et de production
  • Connectivité ultra flexible
  • Simplicité d'exploitation et d'évolution
Découvrir