Logiciel SaaS

5 credos innovants pour avoir une entreprise performante

Retour aux ressources

Finance & Fiscalité & Paie & Administration & TPE

28 juillet 2017

10 min

Toutes les entreprises recherchent la performance mais comment la trouver ? Sortir des tâches quotidiennes pour se concentrer sur l’essentiel et le développement de son activité est plus facile à dire qu’à faire. Pourtant 5 innovations majeures peuvent faire de vous une entreprise avec un grand E.

Made In_novation

Inventée au cours de la 3ème révolution industrielle, l’informatique gère aujourd’hui l’ensemble de l’entreprise. De la prospection au S.A.V. en passant par les achats, les ventes et la production, le système d’information assure un rôle central dans la gestion des processus et des ressources. Mais avec l’avènement du 4.0, la page de la 3ème révolution industrielle est tournée, les technologies de cette époque arrivent à bout de souffle et les gains de performance sont minimes.
Une remise en cause globale de la société s’opère. De nouvelles façons de consommer, de produire, de communiquer et de vivre voient le jour. Les entreprises sont toutes impactées que ce soit dans leurs relations commerciales, leurs processus ou dans la gestion de leurs ressources. Pour les accompagner, le système d’information a, lui aussi, dû se remettre en question et innover.
Ouverture, Mobilité, Sécurité, Décisionnel et Dématérialisation. En faisant de ces 5 innovations leurs credos, de nombreuses entreprises révolutionnent leur quotidien et libèrent tout leur potentiel.

#1 Don’t worry be API

Avec des systèmes d’informations (SI) souvent hétérogènes, les entreprises doivent rivaliser de passerelles et d’interfaces pour faire fonctionner le tout. Même si l’ERP est au cœur de l’environnement informatique, indépendamment de sa couverture fonctionnelle, de fait il ne fait pas tout. Difficile d’être heureux dans ces conditions !
A l’ère du numérique et du digital, tout logiciel et système informatique doit pouvoir dialoguer facilement en garantissant la fiabilité des échanges et leur pérennité. Avec la nouvelle génération d’ERP, l’expression ‘cœur du SI’ reprend tout son sens et rime avec « Ouverture ». En repensant son rôle central, l’ERP place l’ouverture technologique comme socle de base et simplifie ainsi l’interconnexion avec les autres outils environnants comme un site internet ou des applications spécifiques.
Grâce aux API (Application Programming Interface) intégrées à la nouvelle génération d’ERP il y a de quoi être de nouveau heureux. Les échanges sont facilités, transparents et sécurisés. En permettant à deux systèmes informatiques totalement indépendants et différents de se parler de façon automatique, les API soulagent le service informatique. Vos collaborateurs se concentrent sur des tâches à plus forte valeur ajoutée et les utilisateurs bénéficient d’un parcours fluide entre leurs applicatifs.

#2 Mobile me

Une fois l’ERP interconnecté de manière simple au reste du SI, reste à le rendre disponible aux collaborateurs. Plusieurs solutions existent et dépendent de l’utilisation que l’on souhaite avoir.

Un commercial privilégiera quelque chose de simple, d’intuitif et qui va à l’essentiel en un minimum de temps. Il s’appropriera ainsi facilement une application sur smartphone dans lequel il retrouve ses clients, ses prospects, les actions et opportunités associées. L’application permet d’un côté d’interagir en temps réel avec les informations de l’ERP et de l’autre d’utiliser simplement les autres fonctions du téléphone comme appeler, envoyer un mail ou géolocaliser et trouver un itinéraire vers un contact ou une société référencés dans l’ERP.

Les consultants également ne sont pas en reste sur leurs demandes de mobilité. Rapporter son activité et ses frais en fin ou début de semaine est contraignant, source d’erreur, de perte de temps et de délais dans la facturation, quand elle n’a pas lieu en fin de mois… Un portail Web, disponible 24H/24 sur ordinateur portable, tablette ou smartphone garantit une saisie régulière et accélère la facturation client quand il est directement connecté à l’ERP de l’entreprise.

#3 Avoir un SaaS de sécurité

L’angle de vue autour de la sécurité de ses données et de la disponibilité de son système d’information a pivoté ces dernières années. Alors qu’auparavant la sécurité résidait essentiellement sur la robustesse de son serveur et de ses sauvegardes, aujourd’hui avec le développement de l’internet et des accès distants, un nouveau volet autour de la cybersécurité entre en jeu. Comme évoqué dans notre webcast, la gestion des risques externes provenant du Web demande une attention de premier ordre et surtout, continue. Que ce soit dans l’investissement en matériel, en logiciel et en personnel, sécuriser ses données et son SI tout seul est presque impossible. La balance entre l’investissement et le risque réel se fait souvent au détriment de la sécurité dans les PME.

En 2015, la sécurité devient la première raison du passage en SaaS*

source : Baromètre 2015 de la transformation numérique JDN / Club Décision DSI / IT Research

Avec une croissance continue des cyberattaques, encore récemment avec l’attaque mondiale qui a notamment mit à l’arrêt plusieurs usines du constructeur automobile Renault, la prise de conscience est générale. Une solution abordable et avec une meilleure efficacité est maintenant plébiscitée depuis 2 ans pour son gage de sécurité, le SaaS (Software as a Service – Logiciel en tant que Service).
En confiant la gestion de son système d’information et de ses données à un fournisseur Cloud, l’entreprise se décharge complétement des contraintes informatiques. Des évolutions matérielles et progicielles aux mises à jour légales, de la résilience de l’infrastructure aux tests anti-piratage, des sauvegardes aux restaurations, tout est automatique et transparent. Vos données sensibles sont protégées des attaques et des sinistres et votre SI reste opérationnel en toutes circonstances.

« Les données Paie et RH sont des informations sensibles, nous souhaitions disposer d’un système qui nous garantirait la confidentialité et éviterait de lourds investissements informatiques. »

Véronique Garcia – RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES CHEZ GENOYER

voir tout le témoignage

 

Pour approfondir le sujet vous pouvez lire l’eBook :

CLOUD MIEUX COMPRENDRE LES NUAGES NUMÉRIQUES

#4 To BI or not to BI

Pour un membre de la Direction, les besoins d’une vision claire et précise de son entreprise à tout moment est primordiale. Il n’est pas question de devoir perdre du temps pour obtenir l’information pertinente et encore moins pour en trouver l’explication. Bien souvent, il est délégué au comptable, au responsable commercial et au chargé de production de réaliser des reporting réguliers sous Excel. Fastidieux à construire et à maintenir ils sont souvent source d’erreur et ne représentent une vision qu’à un instant T… déjà dépassée quand ils arrivent dans la boite mail de la Direction. Ce laps de temps entre la demande initiale et le moment où la réponse est obtenue n’est plus acceptable.

Aujourd’hui, un ERP digne de ce nom se doit de disposer d’une solution de Business Intelligence (BI) intégrée, fournie avec les principaux indicateurs nécessaires aux responsables de services et facilement personnalisables pour répondre aux attentes spécifiques. Au-delà de fournir une information pertinente et instantanée, la BI met en avant les différentes causalités et permet à la Direction d’avoir tous les éléments nécessaires pour prendre des décisions éclairées.

« Auparavant, il fallait attendre de faire remonter les chiffres, de faire des opérations, de prendre en compte les retours, les avoirs, etc… qui faisaient qu’au jour le jour on ne pouvait pas piloter. Avec la Business Intelligence (BI), j’ai un pilotage en temps réel. Lorsque je suis à l’étranger, j’arrive le soir à l’hôtel, et je fais comme tout chef d’entreprise : je vais prendre connaissance de l’activité, mais directement dans la BI. Sans passer par la gestion commerciale, puisque tout est visible et concentré dans les tableaux de bord. »

Bruno CAPRI – DIRECTEUR CHEZ CAPRI SAS

voir tout le témoignage

#5 La démat’, ça gagne à tous les coûts

Le numérique est présent tout autour de nous, dans les vies professionnelles et privées. L’entreprise doit s’adapter pour répondre aux attentes du marché, de ses fournisseurs, de ses collaborateurs et répondre aux enjeux écologiques d’aujourd’hui.
Les échanges ne font que croître. Alors qu’il y a 20 ans l’Echange de Données Informatisées était imposé par de grands donneurs d’ordres, à présent l’EDI s’est démocratisé à tel point que tous les organes de l’entreprise sont concernés. Dématérialisation des flux bancaires avec EBICS, des flux sociaux avec la DSN, des flux de gestion avec l’EDI Clients / Fournisseurs / Transporteurs, tous sont concernés. Et pour cause, plus aucune ressaisie, des échanges automatiques et sécurisés, les collaborateurs se concentrent sur des missions plus valorisantes et l’entreprise n’est que très peu impactée par les évolutions de charges d’activité.
Votre ERP doit donc être « EDI compatible » pour garantir la pérennité de votre système d’information et s’adapter facilement aux nouvelles demandes.

« L’EDI apporte un gain de temps indéniable surtout pour les échanges. C’est très vite rentable, sans discussion, et cela élimine tous les risques d’erreur de saisie avec une intégration directe dans l’ERP. Sans l’EDI cela imposerait d’avoir des ressources supplémentaires pour faire uniquement de la saisie pure et dure. »

Guillaume PAIN – DIRECTEUR GÉNÉRAL CHEZ LE JOINT TECHNIQUE

Largement mis en avant par les pouvoirs publics ces dernières années la dématérialisation ne concerne pas que les flux mais également les documents. Ainsi la dématérialisation des bulletins de paie s’est accélérée fin 2016 avec la publication du décret relatif à la loi El Khomri. Plus simple dans leur gestion, les bulletins dématérialisés ont une valeur probante équivalente au papier. Ils garantissent surtout la mise à disposition au salarié de ses bulletins et leur archivage dans le temps au sein d’un coffre-fort numérique personnel et sécurisé.
Sur la même logique la dématérialisation des documents touche également les factures. Notamment avec l’obligation progressive de dématérialiser pour les entreprises travaillant avec le secteur public. Contrairement à une GED, le coffre-fort numérique stockant les factures possède une valeur probante. Cette dernière garantit ainsi dans le temps l’inaltérabilité des factures. Les avantages de la dématérialisation des factures sont immédiats : meilleure lisibilité et compréhension de l’information, automatisme et sécurité dans le traitement.
Dans les deux cas le geste environnemental est conséquent et les économies pour l’entreprise importantes.

50% d’économie moyenne par bulletin dématérialisé
75% d’économie avec les factures dématérialisées*

*source entreprises.gouv.fr

La dématérialisation intervient également dans l’expérience utilisateur ressentie. Vos collaborateurs sont directement concernés quand il s’agit de maintenir leurs compétences et de les former. La démocratisation des MOOC (Massive Open Online Course – Formation en Ligne) permet ainsi de dématérialiser les parcours de formation tout en variant plus facilement leurs contenus (Conférence en direct, quiz, flash actu, jeux…).
L’actualité légale, qu’elle soit financière ou sociale est en perpétuel mouvement, avoir des collaborateurs au fait de chaque changement et de leurs impacts demande du temps, de l’énergie et coûte à l’entreprise.
Associé à la nouvelle génération d’ERP, les MOOC permettent aux collaborateurs de s’informer et de se former en continu sur les évolutions légales, les bonnes pratiques et les évolutions produits qui vont les concerner directement. Avec des contenus ciblés et pertinents vos services sont plus efficients et pérennes.

L’innovation comme credo des PME

La société évolue et les entreprises doivent également évoluer pour ne pas disparaître. Attirer de nouveaux talents et les conserver, simplifier le quotidien des collaborateurs, libérer toutes les forces pour avancer tous ensemble dans la même direction, tels sont les challenges à relever par les entreprises, et par leur ERP.
Une nouvelle génération d’ERP est là, apportant son lot d’innovations pour permettre aux PME de se concentrer sur leurs activités. Interopérabilité du SI avec des API métiers et personnalisées, accès mobiles pour les collaborateurs itinérants, Business Intelligence embarquée pour ne rien laisser au hasard, sécurité et liberté avec le SaaS, automatisation et simplicité avec la dématérialisation.
La question n’est pas de savoir si toutes ces innovations seront utiles à votre PME, mais quand ? Mieux vaut l’anticiper et opter dès aujourd’hui pour un ERP innovant, modulaire et en Cloud qui saura s’adapter en temps voulu à vos besoins.

 

DÉCOUVREZ LA NOUVELLE GÉNÉRATION D’ERP

 

Pour aller plus loin :

DAF, 5 pistes pour booster votre croissance
Comment évoluer sereinement vers un ERP en Cloud ?
Atteindre l’excellence opérationnelle industrielle en 10 étapes