Paie & Ressources Humaines

Le digital au service de l’égalité professionnelle ?

30 Avr 2019

Les inégalités professionnelles persistent :

  • Le taux d’écart de salaire entre les femmes et les hommes est égal à 9%, à poste équivalent
  • Seuls 17% des métiers sont mixtes en France

Alors oui, le digital peut être un levier pour améliorer l’égalité professionnelle.

Ce que le digital fait pour l’égalité professionnelle

 Des actions menées pour améliorer la parité

  • Avec l’association Femmes@Numérique dans les métiers du numérique : ateliers collaboratifs et kits pédagogiques dans les écoles, mise en place de bonnes pratiques pour aider à l’intégration des femmes dans le numérique, etc.
  • La Journée de la Femme Digitale aide les femmes à oser, à innover à entreprendre grâce au digital.
  • Le premier MOOC français sur l’égalité professionnelle a été lancé en 2016 : MOOC Ega-Pro, outil numérique et innovant qui aide à sensibiliser les entreprises.
  • Des jeux vidéo destinés à intégrer l’égalité professionnelle pour la performance de l’entreprise.

Jeu du CNAM Pays de la Loire : https://www.seriousgamesecretcam.fr/egalite.php

Jeu de la société Lidup : http://lidup.eu/wp-content/uploads/2014/08/LEgalit%C3%A9EnJeu_plaquette.pdf

 

Des entreprises exemplaires  

  • BNP Paribas a un score de 87 points sur 100[1], au-dessus du minimum requis de 75 points.

Des actions basées sur le digital sont mises en place telles que « Opportunities for Women » : ateliers interactifs aidant les collaboratrices à accroître leur leadership.

  • Sodexo occupe la deuxième place du palmarès de la féminisation des instances dirigeantes des sociétés du SBF 120.

Des actions telles que la publication sur le site Internet de témoignages des collaboratrices pour susciter des vocations.

Un enseignement ? La transparence des résultats permet de créer un électrochoc et de faire avancer les mentalités.

 

Ce que le digital peut encore faire pour l’égalité professionnelle en entreprise 

 

Utiliser l’analytique pour mesurer les écarts de traitement entre les femmes et les hommes  

Objectif ? Vérifier l’égalité de traitement entre les femmes et les hommes au sein de l’entreprise.

Comment ? Utiliser les indicateurs suivants pour comparer les parcours de carrière entre les hommes et les femmes :

  • Mêmes propositions de formations ?
  • Mêmes postes proposés ?
  • Même proposition d’augmentation annuelle ?
  • Même fréquence d’augmentation des salaires ?

 

Utiliser l’analytique pour cibler les femmes lors du recrutement

Objectif ? S’assurer que la main d’œuvre est suffisamment diversifiée et que cette cible reste et évolue dans l’entreprise.

Comment ? Utiliser les indicateurs suivants :

  • Pourcentage de candidates lors d’une campagne de recrutement ?
  • Taux de turnover pour une cible spécifique (ici les femmes) ?
  • Motifs qui poussent les femmes à quitter l’entreprise ?

 

Focaliser le recrutement sur la personnalité des candidats 

Objectif ? Recruter sans tenir compte du genre pour élargir le vivier de candidats.

Comment ? Utiliser des outils de recrutement qui mettent en valeur les soft skills et les talents des candidats.

Exemple d’outil : Les Serious Games permettent aux entreprises de recruter des talents grâce à des jeux de rôles et des mises en situation.

Des sociétés comme L’Oréal (« Reveal »), Danone (« Trust ») ou BNP Paribas (« Ace Manager ») ont lancé des serious games pour mettre chaque candidat sur un pied d’égalité.

 

Lancer des sondages en interne

 Objectif ? Agir pour libérer la parole des femmes dans l’entreprise, sans la peur du jugement.

Comment ? Sondages, enquêtes, boîtes à idées pour recueillir les remarques et les suggestions.

Exemple d’outil : SurveyMonkey permet de partager des sondages avec les collaborateurs, de collecter des données et d’analyser les résultats.

 

Proposer de nouveaux modes de travail et de nouveaux outils de travail à distance

 Objectif ? Faciliter l’accès des femmes à une palette élargie de métiers et à des contrats à temps plein. Pourquoi ? 30,6% des femmes occupent un emploi à temps partiel contre 7,7% des hommes.

Comment ? Démocratiser le télétravail : travail à distance grâce l’utilisation d’outils numériques.

Exemples d’outils :  plateformes de travail collaboratif (Slack, WorkPlace…), messagerie instantanée et visioconférence (talkSpirit, Skype for Business…), prise de contrôle du poste de travail à distance (TeamViewer, LogMeIn, GoToMyPC…).

 

Sources

  • Etude Accenture : Getting to Equal: How Digital is Helping Close the Gender Gap at Work
  • Gouvernement / Compte-rendu Journée internationale des droits de la femme 2018
  • Etude « Vers l’égalité réelle entre les femmes et les hommes » 2017
  • Site egalite-femme-hommes.gouv
  • Commission Européenne
  • Insee Références, édition 2017 – Temps et conditions de travail

 

[1] Index calculé à partir de 4 ou 5 indicateurs (selon la taille de l’entreprise) : écart de rémunération F/H, écart dans les augmentations annuelles, écart dans les promotions, augmentations au retour de congé maternité, présence de femmes parmi les plus gros salaires de l’entreprise

Article

Découvrez les 5 pratiques à instaurer en entreprise pour favoriser l’égalité femmes/hommes