Ce site utilise des cookies en vue d'améliorer votre expérience en ligne. En poursuivant votre navigation, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus

Sélectionner votre langue

Le DaaS: nouvelle étape vers une mobilité toujours plus facile

Poussé par l’accélération technologique et la réglementation, le travail en mobilité se développe chaque jour un peu plus. Le télétravail notamment est encouragé par le gouvernement et revendiqué par un nombre croissant de salariés. Sur ce chantier comme dans de nombreux autres, le cloud permet aux entreprises de s’adapter facilement aux nouveaux modes de travail. Après le SaaS (Software as a Service), c’est au DaaS (Desktop as a Service) de transformer l’entreprise.

La révolution Cloud

Depuis plusieurs années déjà, le cloud transforme les méthodes de travail et de gestion. Avec le SaaS d’abord : en accédant à des logiciels hébergés chez des prestataires informatiques plutôt que sur leurs propres serveurs, les entreprises ont gagné en flexibilité et en productivité. Visibilité totale sur les dépenses et souplesse d’utilisation ont fait de cette formule la nouvelle norme.

Et si le SaaS n’était que la première étape d’un mouvement d’externalisation plus large ?

C’est ce que laisse penser l’engouement dont le DaaS fait l’objet. Comme son nom l’indique, cette formule cloud ne se contente pas d’externaliser la gestion d’un logiciel mais l’ensemble d’un poste de travail. Chaque salarié dispose d’identifiants à partir desquels il peut se connecter à son bureau virtuel personnalisé. Où qu’il soit, il accède en un clic à ses outils de travail mais aussi à ses fichiers archivés ou en cours d’édition.

Intégrez de nouveaux collaborateurs facilement

L’un des principaux atouts de cette technologie est qu’elle permet d’absorber facilement les arrivées et départs de collaborateurs. Il suffit de quelques secondes pour supprimer un compte ou créer un nouvel environnement de travail accessible depuis n’importe quel ordinateur. La plupart du temps, il n’est même plus besoin d’acheter de licences de logiciels, celles-ci étant prises en charge par le prestataire informatique.

Les performances sont-elles au rendez-vous ?

C’est une inquiétude légitime : les logiciels professionnels demandent souvent des capacités de calcul importantes et le volume de données à traiter peut être considérable. Mais l’exécution des logiciels se déroule sur les infrastructures d’un prestataire spécialisé, les utilisateurs finaux bénéficient donc de capacités techniques bien plus puissantes que celles d’un ordinateur. Leur poste de travail devient un simple outil de visualisation d’opérations réalisées sur le serveur. Les performances d’un poste en DaaS sont ainsi supérieures à celles d’un poste hébergé localement.

Dites adieu aux sauvegardes

L’ensemble des données de travail de chacun étant synchronisées en temps réel, plus aucune sauvegarde n’est nécessaire. Comme pour toute formule cloud, les clients bénéficient de la protection mutualisée fournie par des hébergeurs spécialisés. Le DaaS est donc synonyme de sérénité quant à l’intégrité des ressources de l’entreprise. Attention toutefois à bien choisir son prestataire : pour être certain de sa conformité aux règlements européens comme le RGPD, il vaut mieux choisir un hébergeur français.

Travail multisites, télétravail, déplacements professionnels : tous les usages en mobilité sont facilités par le DaaS. Souplesse et performance en feront certainement l’une des principales tendances qui transformeront l’organisation des entreprises dans les prochaines années.

Une question ?
Retour en haut de page

Incollable sur la transformation numérique ?

Abonnez-vous à nos newsletters