Logiciel SaaS

[Infographie] 6 bonnes pratiques pour une gestion des stocks optimisée

Retour aux ressources

Gestion de la petite entreprise

18 août 2022

La gestion des stocks, ce n'est pas toujours la mission la plus facile à mener. Il vous arrive de commettre des erreurs de pilotage ? Si oui, sachez que vous n'êtes pas le seul dans ce cas : 2 TPE/PME sur 3 en font régulièrement ! Entre les ruptures, le surstockage et les retards de livraisons, c'est vrai qu'il y a de quoi commettre quelques impairs. Pour les réduire au minimum, optimisez la gestion de vos stocks grâce aux 6 bonnes pratiques que vous trouverez dans notre infographie. Vous n'en tirerez que des avantages !

6 min

Quels sont les enjeux d’une bonne gestion des stocks ?

La gestion des stocks a-t-elle vraiment un impact sur la performance globale de mon entreprise ? Réponse : oui ! Et voici pourquoi…

L’optimisation de vos stocks passe par l’automatisation des processus : vous gagnez du temps sur chaque commande expédiée et vous êtes plus efficace à tous les niveaux de la chaine. Ensuite, vous réduisez considérablement les erreurs , car vous travaillez sur un outil unique qui rassemble toutes vos données. Fini de jongler avec plusieurs tableurs qu’il faut éditer manuellement ! Et grâce à l’anticipation des flux d’entrées et de sortie des marchandises, vous avez une vision plus claire sur votre trésorerie. Plus de craintes de surstocks et donc de trésorerie mal gérée.

Une bonne gestion des stocks a aussi un impact sur le travail d’équipe. En utilisant un logiciel sur le Cloud, les collaborateurs peuvent accéder aux données de chaque référence depuis n’importe quel appareil, à n’importe quelle heure de la journée, en fonction des besoins et autorisations de chacun. Ils peuvent ainsi répondre à la demande de la clientèle, qu’ils soient dans les locaux, en déplacement ou en télétravail.

Dernier point, mais certainement le plus important : la satisfaction client. Quoi de pire que de ne pouvoir délivrer à ses clients le service attendu pour cause de manque de stocks ? Avec une gestion des stocks optimisée vous garantissez des prix stables et une disponibilité continue à votre clientèle.

10 fonctionnalités clés à avoir dans son logiciel de gestion commerciale

Découvrez les 10 fonctionnalités indispensables d’un logiciel de gestion commerciale pour automatiser et améliorez votre pilotage d’entreprise !

C’EST PARTI !

Comment optimiser la gestion de ses stocks ?

Maintenant que vous savez pourquoi optimiser la gestion de vos stocks, voici 6 actions concrètes que vous pouvez mettre en place pour atteindre cet objectif.

Adaptez votre méthode de réapprovisionnement à votre activité

Voici 4 méthodes de réapprovisionnement : choisissez celle qui correspond le plus à votre entreprise.

  • La méthode calendaire est faite pour vous si vos ventes fluctuent peu, car elle est très rigide : elle s’organise selon une date fixe et des quantités fixes.
  • La méthode de gestion à point de commande se montre un peu plus flexible : la quantité commandée reste toujours la même, mais la date de réapprovisionnement varie en fonction du niveau de votre stock.
  • La méthode de recomplètement sera parfaite pour les produits qui partent bien, mais qui sont coûteux, encombrants ou encore périssables. La date de livraison de vos fournisseurs est fixe, en revanche, les quantités sont variables et dépendent du nombre de ventes réalisées.
  • La méthode de réapprovisionnement à la commande est idéale si vos ventes sont irrégulières, comme c’est le cas avec les articles saisonniers. Le réapprovisionnement des stocks dépend entièrement de la demande : les dates sont variables et la quantité de produits aussi.

Optimisez vos sorties de stock

Les stocks trop importants immobilisent du capital et pèsent sur la trésorerie de votre entreprise. Pour gérer au mieux les sorties de stock, voici 2 approches intéressantes :

  • La méthode FIFO, qui veut dire First In First Out, consiste à faire sortir en premier les articles arrivés en premier.

Cette méthode est utile pour la gestion de stock de produits périssables : l’alimentation, les médicaments ou les produits cosmétiques, ou les produits rapidement obsolètes : l’électroménager, l’informatique, la chaussure ou encore le textile.

En sortant en premier les produits les plus près de leur échéance, vous diminuez les risques de perte, et entraînez une meilleure rotation des stocks.

  • La méthode LIFO, qui signifie Last In First Out, est l’inverse de la première : les articles arrivés en dernier sortent en premier.

Cette méthode est utile pour la gestion de stock de marchandises sèches telles que les céréales, le charbon, le sable, la brique ou encore le gravier.

Elle permet avant tout de prendre en compte l’évolution des prix et des valeurs au fil du temps, utile en cas d’inflation.
En utilisant d’abord les actifs les plus récents, l’inventaire met en lumière de vieux actifs obsolètes qui ne sont jamais sortis et ne seront peut-être d’ailleurs jamais utilisés.

Notez toutefois que cette technique de gestion des stocks est interdite sur le territoire français.

Ayez un stock étiqueté et bien organisé

Vous voulez garder le contrôle ? Alors, faites en sorte que chaque article soit bien étiqueté. C’est le seul moyen pour avoir accès facilement aux informations clés sur toutes ses spécificités comme la date d’expiration, la présence de matières dangereuses, les exigences d’emballage, etc.

Ensuite, veillez à la dénomination de vos stocks. La chaine des caractères présente sur les étiquettes ne doit pas être attribuée au hasard, mais avoir une signification précise et doit correspondre à des catégories et sous-catégories dans votre système d’organisation. Vous pouvez aussi nommer les produits de manière suffisamment descriptive pour que chacun puisse comprendre instantanément de quel article il s’agit. Ces éléments sont indispensables au bon fonctionnement de l’ensemble de votre système d’inventaire.

Limitez l’accès aux stocks

Vous souhaitez réduire les erreurs au maximum ? Dans ce cas, facilitez-vous la vie en autorisant l’accès aux entrepôts aux salariés ayant besoin des chiffres liés aux inventaires… Et à personne d’autre !

Mettez en place le cycle counting

Si l’inventaire est une période particulièrement difficile à gérer à vos yeux, alors, optez pour le cycle counting. Cette méthode consiste à réaliser l’inventaire de sous-ensembles de stocks sur une longue période. Elle diffère de la procédure plus traditionnelle du comptage physique de l’intégralité des références présentes dans l’entrepôt, notamment parce qu’elle ne nécessite aucune suspension de l’activité. Le cycle counting permet aussi d’obtenir une évaluation continue de l’exactitude des stocks et de l’exécution des procédures.

Équipez-vous de l’outil de pilotage des stocks le plus approprié

Et si vous pouviez entièrement piloter vos flux entrants et sortants sur une seule et même interface ? Vos journées seraient certainement moins stressantes et plus productives ! Aujourd’hui, l’optimisation passe par des outils digitaux devenus indispensables aux entrepreneurs comme vous.

En utilisant un logiciel de gestion des stocks, tous vos besoins seront comblés. Vous pourrez suivre en temps réel vos approvisionnements, les départs de vos commandes et l’évolution de vos stocks. Vous aurez également accès à la gestion automatisée des réassorts, au coût de stockage, à la réalisation de l’étiquetage et des codes à barres, etc.

 

Même en utilisant les meilleures méthodes de gestion de stocks, vous aurez du mal à gagner en performance sans un logiciel à la fois simple, fiable et efficace. C’est pourquoi Cegid a créé un module de gestion commerciale dans sa solution Cegid Quadra Entreprise. Découvrez avec quelle facilité vous allez piloter votre chaine de ventes et d’achats. Commandes clients, entrées et sorties de stock, gestion de l’inventaire… Réalisez toutes ces tâches l’esprit serein !

Avec Cegid Quadra Entreprise, internalisez toute la gestion de votre entreprise dans un logiciel modulable et complet.

  • Comptabilité et fiscalité
  • Gestion commerciale et facturation
  • Paie et dématérialisation des bulletins
  • SAV, location, suivi d’affaires, abonnement, fabrication, etc.

 

EN SAVOIR PLUS !