Logiciel SaaS

Gestion de la petite entreprise

27 juin 2023

La trésorerie est au cœur de vos préoccupations d’entrepreneur. Elle peut être source de difficultés, notamment dans les périodes de crise et d’inflation que nous connaissons. Au 1er semestre 2023, 70 % des entreprises présentaient d’ailleurs des difficultés de trésorerie¹. Mais elle peut également être synonyme d’opportunités et d’investissements. Pour y arriver nous avons regroupé pour vous nos meilleurs conseils pour une bonne gestion de trésorerie. Suivez le guide !

10 min

La gestion de trésorerie en entreprise : le guide complet 2023

1. Trésorerie d’entreprise et gestion de trésorerie : qu’est-ce que c’est ?

La trésorerie est un indicateur essentiel de la santé financière de votre entreprise. Cette notion comptable correspond à la gestion des liquidités et des flux monétaires. Voyons ensemble ce qui se cache derrière la trésorerie et sa gestion.

 

Trésorerie d’entreprise : définition

La trésorerie d’entreprise est composée de l’ensemble des ressources financières mobilisables dont vous disposez. Il s’agit de la somme d’argent immédiatement disponible sur le(s) compte(s) bancaire(s) de votre entreprise et dans les caisses, à une date déterminée.

Pour schématiser, la trésorerie correspond à la différence entre vos recettes et vos dépenses :

  • Par recettes, on entend les rentrées d’argent (facturation de vos clients, intérêts…).
  • Les dépenses quant à elles correspondent aux frais et aux investissements que vous réalisez, qu’ils soient comptants ou à crédit.

 

Gestion de trésorerie : définition

Absorbés par leur cœur de métier, beaucoup d’entrepreneurs se limitent à la vérification des relevés bancaires et du solde de trésorerie nette.

Mais la gestion de la trésorerie implique non seulement un suivi des entrées et sorties d’argent, mais aussi le suivi des indicateurs financiers et des ressources. Une bonne gestion de trésorerie en entreprise nécessite donc un pilotage régulier et une analyse rigoureuse des chiffres.

 

Quelles sont les composantes de la trésorerie d’entreprise ?

On entend souvent les dirigeant d’entreprise dire qu’il est essentiel « d’avoir de la trésorerie ». Qu’elle soit dans la caisse ou sur votre compte en banque, la trésorerie nette représente la somme d’argent disponible. Cette notion repose sur deux éléments clés :

  • Le besoin en fonds de roulement (BFR) : l’argent que vous prévoyez d’utiliser pour couvrir les dépenses de votre activité.
  • Le fonds de roulement : la réserve d’argent immédiatement mobilisable pour financer l’exploitation de votre entreprise (charges, salaires…).

 

Comment calculer la trésorerie d’entreprise ?

Le calcul de la trésorerie d’entreprise implique la prise en compte des flux entrants et sortants. Le résultat peut être positif lorsque vous avez de l’argent en banque ou négatif en cas de découvert. Si les affaires marchent bien et que vous êtes en excédent de trésorerie, n’hésitez pas à investir ces liquidités plutôt que de les laisser inutilisées.

Les méthodes de calcul de trésorerie peuvent varier : nous vous conseillons de ne pas uniquement vous pencher sur l’instant T, mais de prendre également en compte les dépenses à venir. Cela vous permettra d’anticiper de façon plus stratégique. Pour cela, voici les éléments à prendre en compte :

  • Soldes sur les comptes (disponibilités).
  • Encaissements (ventes, subventions, prêts bancaires).
  • Valeurs mobilières.
  • Décaissements (charges fixes, charges variables, factures fournisseurs).
  • Concours bancaire (crédit de trésorerie accordé par une banque).

Calcul de la trésorerie de votre entreprise

Trésorerie d’entreprise = (Soldes sur les comptes + encaissements + valeurs mobilières) – (décaissements + concours bancaire)

Comment calculer la trésorerie nette de votre entreprise ?

La trésorerie nette d’une entreprise est calculée à partir du solde de trésorerie. Celui-ci correspond au solde des comptes bancaires et des fonds en caisse, auxquels on soustrait les dettes de l’entreprise. Il existe également une deuxième méthode de calcul, à partir du besoin en fonds de roulement.

Calcul de la trésorerie nette de votre entreprise

Méthode 1 :
Trésorerie nette = trésorerie – dettes

Méthode 2 :
Trésorerie nette = fonds de roulement – besoin en fonds de roulement

Quelle est la différence entre trésorerie, bénéfices et cash-flow ?

À ne pas confondre : la trésorerie, les bénéfices et le cash-flow reflètent des aspects différents de la santé et de la performance financière de votre TPE/PME. Faisons le point sur ces notions :

  • La trésorerie correspond à l’argent disponible sur votre compte bancaire ou dans votre caisse.
  • Le bénéfice (ou résultat) se compose de vos ventes auxquelles il faut retirer les charges de votre entreprise. Le bénéfice correspond au profit réalisé par votre entreprise.
  • Le cash-flow (ou flux de trésorerie) correspond quant à lui au flux net de trésorerie dont dispose votre entreprise (somme des mouvements de votre compte bancaire).

 

Qui gère la trésorerie dans une entreprise ?

Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, sont concernées par la gestion de la trésorerie ! Évidemment, la charge de travail et les ressources humaines allouées seront différentes entre un grand groupe et une PME.

La gestion de la trésorerie peut être confiée à différents acteurs, en fonction de la taille de votre structure :

  • Le dirigeant de l’entreprise.
  • Un directeur financier.
  • Un trésorier.
  • Un comptable.
  • Un contrôleur de gestion.

Comment optimiser la gestion de votre trésorerie ?

Votre quotidien d’entrepreneur est jalonné de problèmes qui impactent votre trésorerie ?
Retrouvez dans cet ebook, 7 conseils pour optimiser votre trésorerie en période de crise.

Je télécharge !

Pour aller plus loin :

Mauvaise gestion de trésorerie : 8 erreurs à éviter !

 

2. Quel lien y a-t-il entre le besoin en fonds de roulement (BFR) et la trésorerie ?

Le besoin en fonds de roulement (BFR) et la trésorerie sont étroitement liés dans la gestion financière d’une entreprise. On fait le point pour bien comprendre ces notions centrales.

 

Besoin en fonds de roulement : définition

Le besoin en fonds de roulement est le résultat de la différence entre les actifs circulants (stocks, créances clients…) et les passifs circulants (dettes fournisseurs, dettes sociales, dettes fiscales). Cet indicateur mesure les besoins en fonds nécessaires pour financer vos opérations courantes.

Les délais de paiement entre la vente d’un produit ou d’un service, et l’achat des marchandises auprès des fournisseurs jouent un rôle essentiel dans le calcul de votre BFR.

Globalement, il se compose de trois éléments :

  • Le montant des stocks moyens nécessaire à l’activité de votre entreprise.
  • Le montant de l’encours moyen des créances clients.
  • Le montant de l’encours moyen des dettes fournisseurs.

 

Besoin en fonds de roulement : calcul

Le calcul du besoin en fonds de roulement (BFR) vous donne une idée précise du financement à court terme dont votre entreprise peut avoir besoin. Il se calcule en soustrayant l’actif circulant et le passif circulant :

Calcul du besoin en fonds de roulement

BFR = actif circulant – passif circulant

Soit BFR = créances clients (€) + stocks (€) – dettes fournisseurs (€)

Quel est l’impact du BFR sur la trésorerie ?

Une gestion efficace du BFR est donc indispensable pour maintenir une trésorerie saine et la capacité de répondre à vos obligations financières à court terme. Un BFR positif peut par exemple entraîner :

  • La diminution de la trésorerie disponible.
  • Une pression sur les flux de trésorerie opérationnels de votre entreprise.
  • L’augmentation de votre besoin de financement externe.

 

Comment optimiser sa trésorerie avec le BFR ?

Optimiser votre BFR, c’est optimiser votre trésorerie ! En maîtrisant le cycle d’exploitation de votre entreprise, vous avez toutes les cartes en main pour libérer des ressources financières nécessaires à votre développement.

Pour cela, 3 notions clés à retenir :

  • Les délais de décaissement : ils correspondent aux délais de paiement fournisseurs. L’idéal est bien évidemment d’arriver à obtenir des délais de paiement plus longs auprès de vos fournisseurs pour vous assurer d’encaisser vos clients avant de devoir les payer.
  • Les délais d’encaissement : ils font référence au poste client et jouent un rôle crucial dans l’optimisation de votre trésorerie et de votre besoin en fonds de roulement. Concrètement, il s’agit du temps écoulé entre la facturation de vos clients et la réception effective de votre paiement.
  • La rotation des stocks : c’est l’indicateur clé pour mesurer le nombre de fois où votre stock est entièrement renouvelé au cours d’une période donnée. Plus le chiffre est élevé, mieux c’est ! Cela indique une gestion efficace des approvisionnements par rapport aux commandes clients, mais aussi une plus faible immobilisation des ressources financières pour minimiser le BFR.

 

Pour aller plus loin :

Pourquoi et comment optimiser votre besoin en fonds de roulement ?

 

3. Quel est l’intérêt de la gestion de trésorerie pour les entreprises ?

Dès la création d’une entreprise, la gestion de la trésorerie est un enjeu majeur pour sa croissance et son développement.

 

Pourquoi est-il important de bien gérer sa trésorerie ?

La gestion de la trésorerie revêt une importance capitale dans la croissance de votre entreprise. Indépendamment du niveau de bénéfice, vous pouvez faire face à des problèmes de trésorerie si vous ne gérez pas correctement vos entrées et sorties de fonds.

Les avantages d’une bonne gestion de trésorerie sont multiples :

  • Maintenir un niveau de liquidités confortable pour répondre à vos obligations financières à court terme.
  • Prévoir et planifier les flux de trésorerie futurs.
  • Réduire les coûts financiers associés à l’emprunt de fonds.
  • Identifier et gérer les risques financiers (fluctuations des taux de change, variations des taux d’intérêt, etc.).
  • Créer des opportunités d’investissement dans des projets rentables, des acquisitions, des initiatives d’expansion ou des activités de recherche et développement.

 

Quels sont les objectifs de la gestion de trésorerie ?

Une bonne gestion de la trésorerie de votre entreprise vous permettra d’atteindre plusieurs objectifs clés pour assurer un pilotage financier efficace et optimal. En voici quelques-uns :

  • Obtenir de meilleures conditions de financement.
  • Éviter le risque de cessation des paiements.
  • Faire des économies (d’agios, de commissions d’intervention, etc.).
  • Investir en plaçant intelligemment sa trésorerie excédentaire.
Renforcer sa trésorerie en période de crise

Renforcer sa trésorerie en période de crise

Découvrez comment envisager l’avenir de votre entreprise plus sereinement dans notre guide pratique.

Je télécharge l'ebook

Trésorerie et rentabilité d’une entreprise : quelles différences ?

Les notions de rentabilité et de trésorerie traduisent deux aspects financiers distincts, qui évoluent indépendamment l’une de l’autre. Une entreprise peut être rentable sur le plan financier, mais avoir une trésorerie limitée.

  • La trésorerie se réfère aux liquidités réelles et tangibles disponibles dans la caisse ou sur votre compte bancaire. Elle peut être vérifiée et utilisée immédiatement pour effectuer des paiements.
  • La rentabilité, quant à elle, est une mesure financière calculée à partir de vos opérations financières. Cet indicateur n’apparaît que dans le bilan comptable et non sur votre compte bancaire.

En bref, votre entreprise est considérée comme rentable si elle encaisse plus qu’elle ne dépense. Mais si vos clients prennent leur temps pour vous payer, votre trésorerie sera faible à court terme malgré une facturation très élevée.

 

Pour aller plus loin :

7 astuces pour face aux problèmes de trésorerie et à l’inflation

 

4. Les 10 indicateurs clés de la gestion de trésorerie

La gestion de trésorerie en entreprise repose sur plusieurs indicateurs et notions clés. Ces mesures vous permettent d’évaluer la santé financière de votre société et vous aident à prendre les bonnes décisions. Voici la liste des 10 indicateurs indispensables pour suivre et maîtriser la trésorerie de votre entreprise.

 

1. Le tableau et le plan de trésorerie

Aussi appelé budget de trésorerie, le plan de trésorerie offre une projection des flux à court, moyen et long terme. Il prend la forme d’un document financier prévisionnel qui liste toutes les entrées et sorties d’argent à venir.

 

2. La consommation nette de cash ou solde de trésorerie

La consommation nette de cash indique si votre entreprise génère ou consomme de la trésorerie au fil du temps. Cet indicateur est calculé en prenant en compte :

  • Les flux de trésorerie entrants (encaissements des clients, revenus supplémentaires, etc.).
  • Les flux de trésorerie sortants (paiements aux fournisseurs, dépenses d’exploitation, etc.) sur une période donnée.

 

3. La trésorerie disponible

La trésorerie disponible correspond au montant d’argent dont dispose votre entreprise à un moment donné, sur l’ensemble de ses comptes bancaires. Il s’agit d’une mesure essentielle pour évaluer la santé financière de votre TPE/PME, ainsi que sa capacité à respecter ses obligations financières sur le court terme.

 

4. Le besoin en fonds de roulement (BFR)

Le besoin en fonds de roulement (BFR), quant à lui, mesure la différence entre les actifs circulants et les passifs circulants. Il représente la quantité de fonds nécessaires pour financer le cycle d’exploitation, c’est-à-dire les délais entre les sorties et les entrées de trésorerie.

 

5. Les créances clients

Réduire au maximum les créances clients est primordial pour une bonne gestion de la trésorerie en entreprise. Il faut rester vigilant sur les délais de paiement, car certains de vos clients peuvent parfois prendre leur temps pour vous payer, ce qui peut mettre votre trésorerie dans une position délicate.

Pour encourager leurs clients à payer plus rapidement, certains entrepreneurs accordent des remises en cas de paiement rapide. Vous pouvez également leur proposer de payer en plusieurs fois, pour vous assurer un flux entrant régulier.

 

6. Les délais moyens de créances clients

Les délais moyens de créances clients mesurent le temps de paiement moyen d’une facture, après la vente de biens ou de services. Ces délais présentent un impact direct sur :

  • Les rentrées de trésorerie.
  • Le BFR de votre entreprise.
  • Le paiement de vos factures fournisseurs.
  • Les relations avec vos clients.

 

7. Les délais de paiement fixés par les fournisseurs

Autre indicateur clé à prendre impérativement en compte : les délais de paiement imposés par vos fournisseurs. Ces derniers mesurent le temps qui vous est accordé pour régler votre dette fournisseur, après la réception des biens ou la délivrance des services.

 

8. Les dettes fournisseurs

Les dettes fournisseurs correspondent aux créances que vos fournisseurs détiennent sur le compte de votre entreprise. Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Bénéficier d’escomptes en respectant les délais de paiement initial.
  • Payer en avance, si vous en avez les moyens et que votre trésorerie vous le permet, pour y voir plus clair dans vos comptes à venir.
  • En cas de difficultés à honorer vos dettes fournisseurs, tentez de négocier pour allonger les délais de règlement convenus.

 

9. La solvabilité de vos clients

Vous ne pouvez pas ignorer la provenance des fonds de votre entreprise. Lorsque vous débutez une relation d’affaires avec un nouveau partenaire, il est important de vous renseigner sur sa capacité à respecter ses engagements, notamment en matière de paiement. N’hésitez pas à mener l’enquête : contacter d’autres fournisseurs de votre client, demander des informations auprès du Tribunal de Commerce

 

10. Vos coûts de crédit et d’investissement

Surveillez attentivement les possibilités de crédit offertes par votre banque et tâchez de bien comprendre les conditions associées. L’accès au crédit peut être une ressource financière précieuse pour la gestion de votre entreprise, mais il est important d’en évaluer les termes et les implications.

Les taux d’intérêt peuvent fortement varier d’une banque à l’autre, surtout pour des crédits à court terme. Faites des recherches approfondies, prévoyez une marge de sécurité, suivez vos dépenses à la loupe et évaluez leur rentabilité !

Fiche pratique : Problèmes de trésorerie : quelles solutions pour vous, entrepreneurs ?

Problèmes de trésorerie : quelles solutions pour vous, entrepreneurs ?

Vous rencontrez des problèmes de trésorerie ? Dans cette fiche pratique, découvrez les 6 erreurs de trésorerie les plus courantes et les solutions pour y remédier.

Je télécharge !

Pour aller plus loin :

Indicateurs de gestion de trésorerie : 5 indispensables

 

5. Comment optimiser la gestion de trésorerie de son entreprise ?

D’après BPI France, « la plupart des disparitions d’entreprises qui interviennent pendant la première année sont le fait de problèmes de trésorerie. »². Plusieurs actions simples peuvent vous permettre d’optimiser la trésorerie de votre entreprise.

 

Trésorerie négative : quelles sont les causes ?

Tout est dans le titre : une trésorerie négative doit absolument être évitée. Mais pour l’éviter, encore faut-il en connaître les causes. En voici quelques-unes :

  • Vos ventes baissent et, par conséquent, votre chiffre d’affaires.
  • Vos stocks augmentent du fait d’une réduction des ventes ou d’achats mal anticipés.
  • Le coût des matières premières croît à cause de l’inflation, de la raréfaction d’un produit ou d’un contexte économique peu favorable.
  • Les délais de paiement de vos clients s’allongent.
  • Les délais de paiement de vos fournisseurs se réduisent.
  • Vous avez des dépenses exceptionnelles non prévues.

Ces situations peuvent engendrer des sorties d’argent trop élevées pour votre trésorerie, et la faire basculer dans le négatif.

 

9 bonnes pratiques pour améliorer sa gestion de trésorerie

Pour éviter de vous retrouver dans ce type de situation, il existe heureusement des solutions. Voici 9 règles d’or pour optimiser la gestion de la trésorerie de votre entreprise :

  1. Établissez un plan de trésorerie prévisionnel : sur une période de 6 mois à 1 an, pour anticiper vos entrées et vos sorties d’argent.
  2. Planifiez et automatisez les relances des paiements clients : pour réduire les délais et améliorer votre flux entrant.
  3. Allongez les délais de paiement fournisseurs : pour vous assurer de ne pas avoir de trou d’air entre l’argent qui rentre et celui qui sort.
  4. Maîtrisez votre stock : réalisez des inventaires régulièrement pour éviter d’avoir de « l’argent qui dort » dans vos entrepôts.
  5. Constituez-vous un « coussin de trésorerie » : pour être en capacité de vous retourner en cas de coup dur.
  6. Anticipez la saisonnalité : grâce à votre prévisionnel de trésorerie, vous identifierez plus facilement les périodes creuses pendant lesquels vous devrez être vigilant.
  7. Étudiez les risques potentiels de vos investissements : pour ne pas engloutir votre trésorerie dans des placements non rentables.
  8. Placez judicieusement vos excédents de trésorerie : pour en tirer parti et développer votre entreprise.
  9. Vendez vos factures BtoB : pensez au financement de factures pour obtenir de la trésorerie rapidement !

 

 

bonnes pratiques gestion de trésorerie entreprise

Quels conseils pour un suivi de trésorerie efficace ?

Un suivi de trésorerie efficace passe d’abord par la tenue d’un plan de trésorerie prévisionnel. Il vous aidera à anticiper vos entrées et sorties d’argent de façon claire, à identifier de potentielles périodes de tension sur votre trésorerie et à prendre des mesures proactives pour y faire face.

D’autres indicateurs doivent également être suivis : le besoin en fonds de roulement (BFR), le fonds de roulement ou encore la trésorerie nette.

Avant chaque décision (embauche, investissement…), testez différents scénarios de trésorerie afin d’identifier d’éventuels risques de trésorerie négative.

Pour vous aider dans ces prises de décision, un logiciel de gestion d’entreprise sera votre meilleur allié. Il vous permettra de :

  • Centraliser vos informations financières.
  • Générer des rapports et des prévisions.
  • Simplifier l’analyse de votre situation de trésorerie.

Checklist : Les 7 actions clés pour optimiser la gestion de votre trésorerie

Tous nos conseils pour piloter sereinement vos finances et renforcer vos besoins de liquidités.

Je télécharge la checklist

Comment placer un excédent de trésorerie ?

La trésorerie excédentaire est un gage de la bonne santé financière de votre entreprise. Différentes possibilités s’offrent à vous pour la placer :

  • Les placements financiers, tels que les comptes à terme ou comptes-titres.
  • Les avances en compte courant.
  • L’investissement d’une partie de votre excédent dans le capital d’autres entreprises.
  • Les achats de biens immobiliers commerciaux ou résidentiels.

Vous pouvez également faire le choix de rembourser vos dettes par anticipation, ou réaliser des investissements pour la recherche et le développement, la modernisation de vos équipements, etc.

 

Pour aller plus loin :

TPE/PME : comment améliorer la trésorerie de votre entreprise en 2023 ?

 

 

6. Gestion de la trésorerie : quel outil utiliser ? Gérer sa trésorerie avec le plan de trésorerie

Nous l’avons évoqué à plusieurs reprises, le prévisionnel de trésorerie, ou plan de trésorerie, sera votre meilleur allié pour bien gérer la trésorerie de votre entreprise.

 

Qu’est-ce qu’un plan de trésorerie (ou budget prévisionnel) ?

Un plan de trésorerie vous aide à prévoir et contrôler vos flux financiers sur une période donnée, généralement sur une base mensuelle, trimestrielle ou annuelle. Il prend généralement la forme d’un tableau pour donner une vision synthétique de ces informations. Le budget prévisionnel se compose de deux types de flux :

  • Les flux d’exploitation relatifs à l’activité courante de l’entreprise (encaissements et décaissements).
  • Les flux hors exploitation non liés à l’activité courante de l’entreprise (opérations d’investissement et de financement).

Votre plan de trésorerie ne doit pas trop s’étaler dans le temps, mais ne doit pas non plus s’arrêter au mois en cours. La durée idéale de prévision est en général de 12 mois.

 

Pourquoi faire un prévisionnel de trésorerie ?

Chaque mois, le prévisionnel de trésorerie vous informe sur la somme disponible (ou qui sera théoriquement disponible) sur votre compte bancaire. Cet outil vous permet donc d’anticiper la nécessité éventuelle de financements supplémentaires, tels que des prêts ou des lignes de crédit, pour couvrir les écarts de trésorerie prévus.

Vous anticipez ainsi mieux les dépenses à venir, et prenez des décisions financières éclairées pour maintenir un équilibre financier sain.

 

Quels sont les objectifs du plan de trésorerie ?

Pour un dirigeant de TPE ou PME, mettre en place un plan de trésorerie prévisionnel se révèle primordial, et ce pour plusieurs raisons. Le prévisionnel permet notamment :

  • D’évaluer objectivement votre capacité à faire face aux engagements et générer suffisamment de revenus, même lors des périodes creuses.
  • D’estimer votre réactivité à identifier les problèmes et à y remédier.
  • D’apaiser vos inquiétudes en vous apportant une meilleure vision d’ensemble.

 

Comment faire un plan de trésorerie prévisionnel ?

Un plan de trésorerie prévisionnel peut se construire facilement à partir d’un tableur. Des logiciels de gestion d’entreprise vous permettront également de le créer facilement.

Exemple de plan de trésorerie prévisionnel

ÉLÉMENTS
JANVIER
FÉVRIER
MARS
AVRIL
MAI

Encaissements 

Total 1

Décaissements

Total 2

Écarts (1-2)

B

C

D

E

F

Trésorerie nette

A+B

A+B+C

A+B+C+D

A+B+C+D+E

A+B+C+D+E+F

Si vous êtes en train de créer votre entreprise, il est crucial d’anticiper et de prévoir les flux de trésorerie avec ce type d’outil. Il permet d’obtenir une vision claire et immédiate des besoins financiers et de la gestion de trésorerie.

La mise en œuvre d’un compte de résultat prévisionnel sur un tableur peut également servir de base pour établir, au préalable, un plan de trésorerie prévisionnel. En utilisant les informations du compte de résultat prévisionnel, vous pouvez décliner les modalités de règlement des différents encaissements et décaissements afin d’estimer les flux de trésorerie à venir.

Pour aller plus loin :

Peut-on réussir son plan de trésorerie avec Excel ?

 

7. Besoin de trésorerie en entreprise : quelle solution de financement choisir ?

Disposer d’une trésorerie suffisante est absolument indispensable pour préserver, consolider et permettre à votre entreprise de se développer en toute sérénité. Vous devez donc connaître les solutions disponibles pour vous aider en cas de besoin de trésorerie.

 

Qu’est-ce qu’un besoin de trésorerie ?

Le besoin de trésorerie désigne la somme d’argent nécessaire pour couvrir les dépenses courantes d’une entreprise : factures fournisseurs, charges, salaires des collaborateurs…

Il représente la différence entre les encaissements et les décaissements à un instant T. Le besoin de trésorerie varie en fonction des spécificités de chaque société et de son cycle d’exploitation.

 

Quelles sont les causes d’une augmentation des besoins en trésorerie ?

Ce besoin de trésorerie est lié à divers événements internes ou externes à l’entreprise. Ces derniers peuvent entraîner un déséquilibre entre les encaissements et les dépenses.

Voici quelques exemples d’événements pouvant conduire à un besoin de trésorerie en augmentation :

  • Un ralentissement ou une crise économique, des grèves ou des conflits sociaux.
  • Une variation saisonnière ou baisse temporaire de l’activité.
  • Une hausse des charges.
  • Un allongement des crédits accordés aux clients ou un raccourcissement des délais de paiement fournisseurs.
  • Un délai de règlement important ou des retards de paiements.
  • Une annulation/remboursement de commandes ou des créances impayées de clients.
  • Un besoin d’investissement, de recrutement.
  • Une activité déficitaire ou des marges commerciales trop faibles.

 

Comment réduire les besoins de trésorerie d’une entreprise ?

Pour limiter vos besoins en trésorerie, analysez attentivement les tendances de votre chiffre d’affaires en identifiant les périodes de pic et de creux, les liquidités disponibles, les marges bénéficiaires, l’organisation et la rotation des stocks, ainsi que vos fonds propres. Sans oublier vos besoins en matière de financement : poste client, stock, BFR, délais de règlements de vos débiteurs et de vos fournisseurs…

Redéfinir votre politique commerciale peut pallier une baisse du chiffre d’affaires ou de la marge. Pensez aussi à anticiper les décalages de paiement et renégocier les délais de règlement avec vos acheteurs et approvisionneurs. Jetez un œil à la facturation, à la gestion de trésorerie en entreprise, aux procédures de relances et au recouvrement de vos créances.

 

Besoin de trésorerie : quelles solutions de financement pour mon entreprise ?

Si vous éprouvez des difficultés pour surmonter vos besoins de trésorerie, des solutions de financement existent. En voici quelques-unes :

  • Le prêt bancaire afin d’obtenir des fonds supplémentaires.
  • Le découvert autorisé, utile pour faire face à des besoins de trésorerie ponctuels.
  • La cession de créances, qui consiste à céder vos créances clients à une société spécialisée. En échange, vous recevez un financement immédiat, généralement une avance d’une partie du montant des créances cédées.
  • L’escompte commercial, pratique qui vous fait bénéficier d’une réduction sur le montant d’une facture en échange d’un paiement anticipé.
  • Le financement de factures pour débloquer de la trésorerie issue des créances clients, rapidement.

 

Besoin de trésorerie urgent : zoom sur le financement de factures

Vos créances clients malmènent votre trésorerie ? Vous êtes à la recherche d’une solution simple et rapide pour pallier des délais de paiement trop longs ?

La Banque de France estime que « les retards de paiement de plus de 30 jours augmentent la probabilité de défaillance d’une entreprise de 40 % ».³

Lorsque cela se produit au sein de votre TPE/PME, le besoin de trésorerie devient urgent. Ne restez pas seul dans la tourmente ! Le financement de factures vous prémunit contre les problèmes de trésorerie.

5 avantages du financement de factures pour votre trésorerie

Dans cette fiche pratique, découvrez les 5 principaux avantages du financement de factures.

Téléchargez la fiche pratique !

Pour aller plus loin :

Besoins de financement des TPE : zoom sur les solutions pour débloquer de la trésorerie !

 

 

8. Comment obtenir une avance de trésorerie via le financement de factures ?

En France, 1 facture sur 3 n’est pas payée dans les délais. Grâce à l’avance de trésorerie via le financement de factures, vous obtenez le règlement anticipé des factures BtoB de votre choix.

Résultat : vous optimisez simplement et rapidement votre trésorerie, sans que vos clients n’en pâtissent.

 

Gérez mieux votre trésorerie avec un logiciel de facturation

Lorsqu’il est correctement exploité, un logiciel de facturation contribue à une meilleure gestion de la trésorerie en entreprise. Il vous offre notamment :

  • Une information plus fiable et en temps réel.
  • Un gain de temps non négligeable avec l’automatisation des saisies et des relances.
  • Une meilleure visibilité grâce à la visualisation de l’impact des différents scénarios sur votre trésorerie.
  • Le financement des factures BtoB de votre choix, avec un paiement en un temps record !

 

Récupérez de la trésorerie en 48h avec le financement de factures

Récupérer de la trésorerie en 48h ? C’est possible et sécurisé avec Cegid ! Vous n’avez qu’à demander le règlement anticipé de vos factures BtoB grâce à l’avance de trésorerie via le financement de factures.

Comment ça marche ?

Pour céder vos factures via le logiciel de facturation Cegid Devis Factures, voici les 4 étapes à suivre :

  1. Créez un compte ou connectez-vous à Cegid Devis Factures.
  2. Créez une facture de vente et demandez le financement de factures en un clic depuis Cegid Devis Factures et recevez une réponse instantanée.
  3. Vous recevez le montant de la facture sous 48h après confirmation.
  4. Votre client règle sa facture à l’échéance initiale.

 

Avance de trésorerie via financement de facture

 

 

Vendre ses factures B2B financement de factures

Optimisez votre trésorerie avec le financement de factures

Céder ses factures est une solution rapide et efficace pour obtenir une avance de trésorerie et pérenniser son activité. Découvrez comment dans notre infographie.

Voir l'infographie

Récupérer de la trésorerie en 48h* ?
C’est possible et sécurisé avec le financement de factures !

Demandez le règlement anticipé des factures BtoB de votre choix grâce à l’avance de trésorerie via le financement de factures.

J’y vais !