Logiciel SaaS

Télématique et gestion de flotte : définition, applications et avantages

Retour aux ressources

Gestion des flottes automobiles

10 juillet 2023

La télématique fait aujourd’hui très souvent référence aux véhicules, et notamment aux voitures d’entreprises. Mais quand vous entendez parler de télématique embarquée ou boîtier télématique, par exemple, savez-vous de quoi il s’agit ? Cegid Notilus vous explique tout, en résumé.

4 min

Le terme « télématique » avait à l’origine une définition beaucoup plus large, un peu tombée en désuétude. Son lien actuel avec l’automobile et la gestion de flotte automobile, tout en réduisant son périmètre, le replace dans l’actualité.

 

De la télématique à la télématique embarquée : définitions

Le mot télématique apparaît en France à la fin des années 1970. À cette époque, il désigne la réunion des technologies de télécommunications et des systèmes informatiques.

Une des premières applications est le système de géo-positionnement par satellite GPS, développé aux États-Unis par le département de la Défense. Dans les années 1980, le minitel s’affirme comme une autre application majeure, plaçant la France à la pointe de la télématique mondiale.

Le minitel est mort, mais la télématique est toujours bien vivante. Elle s’utilise en particulier dans le domaine des transports. Souvent, qui dit télématique dit véhicule.

La télématique embarquée dans une voiture, un camion, un autocar ou autre véhicule se compose principalement :

  • D’un système de géolocalisation ;
  • D’un système de diagnostic ;
  • D’une « boîte noire » ou boîtier télématique qui collecte, enregistre et transmet les données issues de ces deux systèmes ;
  • Et d’un dispositif de transmission de données via les réseaux cellulaires voire satellites.

La télématique est un outil essentiel au service du suivi et de la gestion de flotte automobile. Son principe général consiste à recueillir des données de localisation, d’utilisation et de diagnostic du véhicule, puis à les envoyer à un serveur centralisé. Finalement, le serveur partage les données avec la solution de gestion de parc automobile, avec diverses applications mobiles, etc.

La télématique appliquée à la gestion de flotte

Des fonctionnalités multiples

Dans une voiture, la télématique fait beaucoup plus que simplement traiter la position GPS. Elle peut aussi prendre en charge les données suivantes, entre autres :

  • Vitesse instantanée du véhicule
  • Distance parcourue, temps de trajet et vitesse moyenne
  • Consommation de carburant ou électricité
  • Temps d’arrêt avec le moteur qui tourne
  • Temps de conduite et temps de pauses
  • Utilisation hors tranches horaires ou zones géographiques autorisées ;
  • Accélérations, freinages et autres comportements de conduite
  • Port de la ceinture de sécurité
  • Tension de la batterie, température du liquide de refroidissements, et autres éléments de diagnostic moteur ;
  • Pannes et alertes d’urgence

Toutes ces informations peuvent servir à de multiples analyses :

  • Soit individuellement, soit pour l’ensemble de la flotte de véhicules de l’entreprise, soit encore pour un de ses sous-ensembles (par exemple, le parc véhicules utilitaires ou le parc voitures de fonction) ;
  • Soit ponctuellement pour un événement ou autre situation spécifique, soit sur une période (mensuelle, trimestrielle, etc.).

Les avantages de la télématique

Il ne faut pas confondre gestion de flotte de véhicules et télématique. En réalité, la télématique n’est qu’un des éléments qui s’intègrent dans les systèmes de gestion de flotte.

La gestion de l’utilisation et de la maintenance d’une flotte d’entreprise est d’ailleurs possible sans télématique. Mais les avantages de cette dernière sont à la fois importants et divers.

Réduction des coûts de carburant et d’entretien

En premier lieu, la télématique permet de réaliser des économies significatives. Elle aide notamment à baisser les coûts de carburant et de maintenance. Ainsi, le retour sur investissement tourne autour de 6 mois, selon le système retenu.

La réduction de la consommation provient principalement de l’optimisation des itinéraires. Cette fonctionnalité génère d’ailleurs d’autres gains de productivité en diminuant les temps de parcours et en évitant les retards.

Le suivi des temps d’arrêt avec moteur au ralenti et des comportements de conduite contribue aussi à réduire la consommation.

Quant à eux, les coûts d’entretien bénéficient de la collecte continue de données sur l’état des véhicules. Ces informations, complétées par des alertes relatives au kilométrage et à divers indicateurs d’utilisation, permettent en effet :

  • De mieux contrôler l’usure des véhicules ;
  • D’optimiser la planification de l’entretien préventif ;
  • De traiter rapidement les problèmes et d’éviter ainsi des pannes plus graves et des dommages plus importants.

Autres avantages

Autre avantage de la télématique : elle renforce la sécurité. Là encore, la collecte de données joue un rôle majeur.

Elle permet d’identifier les comportements à risque et d’analyser les accidents. Ainsi, l’entreprise peut mettre en place un véritable programme adapté pour l’amélioration continue des comportements de conduite.

Il en résulte une baisse significative des risques et, par conséquent, une chute des coûts induits par les dommages aux véhicules et aux personnes.

Ces gains vont d’ailleurs souvent de pair avec ceux liés à l’écoconduite. Cela contribue à maîtriser l’impact environnemental de la flotte et de l’entreprise.

La télématique permet également d’améliorer le traçage des véhicules. Cela sert la sécurité contre le vol, mais aussi le contrôle de l’usage des véhicules, notamment en dehors des horaires et des périmètres autorisés.

Enfin, elle aide à la gestion du personnel, particulièrement pour le pointage des heures de travail des chauffeurs.

Rien de tel qu’un échange de vive voix pour comprendre les enjeux de votre
projet et vous présenter la solution qui répondra à vos attentes.

Contactez-nous