Gestion des talents et formation : les 10 tendances en 2019

La formation évolue, les outils aussi. Les nouvelles technologies aident les responsables RH et Formation à gérer les talents et le développement des compétences. Elles servent également aux DRH pour s’adapter aux usages – mobilité, disponibilité réduite, immédiateté des besoins – tout en optimisant les capacités d’apprentissages et le suivi de la progression pédagogique.

Sur un marché du travail compétitif et en pleine transformation numérique, retenir ses talents et former les salariés en fonction des besoins de l’entreprise est un challenge à la fois RH et business. Voici les 10 actions à mener en 2019 pour réussir son plan de formation.

1- Redonner du sens à la formation

La formation a trop souvent été considérée comme une obligation réglementaire, voire comme une formalité, et les modules proposés ont pu décevoir les candidats. Pour inverser la tendance et aligner le développement des compétences sur la stratégie réelle de l’entreprise, différents outils existent, tels que le GEPC qui assure une gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences. De nouvelles méthodes pour identifier les attentes métiers sont à explorer, afin d’anticiper les besoins en formation de l’entreprise, à court ou moyen terme.

2- Repérer les talents

Il existe plusieurs méthodes efficaces pour détecter les talents. Utiliser une grille d’identification pour mieux cibler ces profils est un bon moyen de déterminer les enjeux clés d’attraction et d’éloignement des talents. Il est important de différencier les « talents » des salariés « experts », ainsi que des « potentiel » et « hauts potentiels ». Selon les profils, la formation ne sera pas la même.

3- Mieux gérer ses ressources grâce à un SIRH

Les systèmes d’informations facilitent le pilotage de la formation en impliquant toutes les parties prenantes : les managers, la fonction RH et la direction. Ils fluidifient la transmission de l’information. Les RH peuvent s’appuyer sur des outils de type « Core RH » pour mener une « talent review » et faire ainsi évoluer les processus de gestion de carrières.

4- Choisir les bons outils pédagogiques

LMS (Learning Management system), cours, digital learning, self-learning : vous avez l’embarras du choix ! Le digital a révolutionné le marché de la formation avec des méthodes de e-learning efficaces et ludiques. Selon les profils définis en amont, vous mettrez en place des outils de développement spécifiques.

5- Mesurer et gérer les coûts de formation

Mesurer son budget est la clé de la réussite d’un plan de formation RH. Grâce aux analytics, vous pouvez évaluer précisément les coûts de la formation et l’impact économique sur l’entreprise. L’analyse exploratoire des données RH ou Business est une opportunité à saisir pour les DHR qui peuvent ainsi simuler et prédire les compétences que l’entreprise doit obtenir pour un ROI optimal. Ces outils mesurent également en temps réel les progrès des apprenants.

6- Personnaliser la formation

Il est désormais possible de personnaliser l’apprentissage grâce à l’adaptive learning. Cette évolution proposée via les plateformes LMS permet d’automatiser le choix des décisions pédagogiques en se basant sur l’analyse algorithmique des données récoltées dans le parcours des apprenants.

7- Des formations plus interactives

Les nouveaux supports technologiques génèrent de l’interactivité. Ils facilitent l’accès des salariés à la formation et les impliquent davantage dans leur processus d’apprentissage. Mobile learning, interfaces responsive, design plateformes on et offline, vidéos ou tutoriels, sont autant de réponses pour rendre plus efficace et vivante la formation.

8- Social learning : Apprendre les uns des autres

La formation des individus doit servir au collectif. Pour créer de l’intelligence collective, vous devez utiliser l’ensemble des ressources. Cela nécessite d’impliquer les salariés experts dans la création de modules de formation et les inscrire dans une démarche de partage des connaissances. Les plateformes LMS vous aideront à créer un écosystème d’apprentissage.

9- Les RH au cœur de l’innovation

Transformer les compétences personnelles en culture d’entreprise est un défi pour les RH. L’innovation se construit au fil du temps, dans une logique de « test and learn », en communiquant de façon interactive avec les apprenants. Les responsables RH deviennent alors les animateurs et les catalyseurs de cette intelligence collective.

10- Créer une banque de compétences

La formation a pour objectif principal de participer au développement de l’entreprise. Chaque salarié formé devra partager les bonnes pratiques au sein de ses équipes. À l’issue du programme d’apprentissage, le RH devra veiller à ce que les montées en compétence profitent à l’ensemble de l’équipe et de l’entreprise. La mise en ligne de contenus d’apprentissage et leur diffusion participent au rayonnement de la marque.

Article

Découvrez l’impact de la Loi Avenir sur la gestion de la formation