Logiciel SaaS

Congrès 2021 : L’expert-comptable : au cœur de la relance économique

Retour aux ressources

Portail Expertise Comptable

15 octobre 2021

Début octobre, le Congrès de l’Ordre des Experts-Comptables, qui s’est tenu à Bordeaux, a mis la relance économique au cœur de sa réflexion. Pendant 3 jours, les conférences et ateliers ont montré le rôle clé de cette profession au sein de l’économie. « Un expert-comptable aujourd'hui, c'est un chef d'entreprise au service des chefs d'entreprise. C'est un véritable expert de l'économie et des TPE/PME », comme l’a souligné Lionel Canesi, le Président de l’Ordre des experts-comptables. Avec la crise sanitaire, l’évolution du métier s’est accélérée et les cabinets doivent aujourd’hui proposer des services innovants pour aider les entreprises à relancer leur activité.

4 min

Les experts-comptables : véritables acteurs de la relance économique

L’heure n’est plus à l’anonymat : les experts-comptables ne sont pas des travailleurs de l’ombre à l’emploi du temps opaque. Aujourd’hui, ils accompagnent les entrepreneurs dans leur quotidien, mais pour que leurs actions soient bien comprises, il est important de prendre le temps de les expliquer. La crise sanitaire et économique a mis ce rôle en lumière.

« L’expert-comptable et le commissaire aux comptes, chacun dans leurs prérogatives respectives, ont été replacés au centre du jeu parce que le client avait besoin de nous, soit pour les PGE, soit pour les problématiques de chômage partiel. Ça a redonné de la valeur aux conseils de l’expert-comptable et de la valeur au commissaire aux comptes sur l’émission de son opinion dans le cadre de ses rapports.»

Matthieu Capuono | Expert-comptable et commissaire aux comptes chez Crowe Ficorec

Tel un phare dans la nuit, l’expert-comptable a guidé les TPE et PME tout au long de la tempête. Grâce à un accompagnement expert et renforcé, il a pu sauver ses entreprises clientes pendant toute l’année 2020. Aujourd’hui, il est le mieux placé pour les aider à relancer leur activité sur le long terme, dans un contexte nouveau et encore instable.

 

Aux côtés des entrepreneurs pour préparer la relance

L’ordre des experts-comptables a récemment publié un dossier comprenant 50 propositions pragmatiques pour soutenir le plan France Relance engagé par le gouvernement. Certaines proposent des améliorations des dispositifs Covid-19 actuellement à l’œuvre, d’autres s’intéressent à la consommation, au droit du travail ou encore aux outils d’avenir comme le numérique.

À travers des suggestions au large champ d’intervention, ce document affirme la place indispensable des experts-comptables auprès des dirigeants. Voici quelques éléments forts de cette liste :

  • Maintenir un seul taux de prise en charge de l’activité partielle, à hauteur de 70 %, pour toutes les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité.
  • Ouvrir le fonds de solidarité aux entreprises créées en 2020 et 2021 ayant racheté un fonds de commerce ou ayant investi avec recours à l’emprunt.
  • Faciliter l’octroi du Prêt garanti par l’État et le proroger jusqu’à fin 2021.
  • Instaurer un véritable régime de TVA simplifié avec 12 prélèvements mensuels et un remboursement rapide de la TVA sur immobilisations.
  • Permettre l’ouverture libre des commerces 24h/24 et 7j/7 sans condition.
  • Mettre en place un suramortissement de 100 % sur les investissements digitaux innovants et les investissements écoresponsables assurant la transition écologique.

«  Un expert-comptable aujourd’hui, c’est un chef d’entreprise au service des chefs d’entreprise. C’est un véritable expert de l’économie et des TPE/PME. »

Lionel Canesi | Président de l’Ordre des experts-comptables

Concrètement, comment les experts-comptables peuvent-ils aider les entreprises ?

L’expert-comptable peut intervenir à différents niveaux pour guider les entreprises dans leur relance économique. Le dispositif de prise en charge des coûts fixes est un bon exemple parmi les nombreuses possibilités. De quoi s’agit-il et comment ça marche ?

Opérationnelle depuis le 31 mars 2021, cette mesure a pour objectif de décharger les entreprises des coûts fixes qui ne peuvent pas être couverts par leurs recettes, leurs assurances ou les aides publiques.

La mise en place de ce dispositif passe par une étape préalable incontournable. L’entreprise qui en fait la demande doit faire valider son éligibilité par un expert-comptable. Celui-ci doit également définir le niveau de perte d’exploitation afin de calculer le montant de l’aide, sur la base des informations comptables.

Bénéficier de la prise en charge des coûts fixes implique donc l’intervention d’un expert-comptable. Il est le seul à pouvoir fournir une attestation valable à l’administration.

Mais son rôle est loin de se limiter à l’élaboration de demandes d’aides exceptionnelles proposées par l’État. Tout au long de la crise, l’expert-comptable a su mettre en œuvre des processus de travail et de communication adaptés avec ses clients.

En mettant le collaboratif au centre de sa relation client, il a pu suivre de près la situation de chacune des entreprises dont il a la charge. Il a créé un lien de confiance avec les dirigeants grâce à sa réactivité et sa proximité. Maintenant que l’heure est à la relance, les outils collaboratifs ont plus que jamais leur place au sein des cabinets. Ils favorisent les échanges et ouvrent la porte vers de nouvelles missions d’accompagnement et de conseil. Les experts-comptables ont d’ailleurs montré un grand intérêt pour les solutions digitales lors du 76e congrès.

On a pu le constater tout au long de la crise et on le voit encore au moment de la relance : les entrepreneurs ont besoin des experts-comptables dans la gestion quotidienne de leur activité. Encore beaucoup restent isolés, alors qu’un partenaire de confiance se trouve juste à côté d’eux. La position de l’expertise-comptable doit bénéficier d’une plus grande visibilité afin que les dirigeants prennent pleinement conscience du soutien qu’elle peut leur apporter à court et à long terme. Pour cela, les cabinets doivent développer leur marque et leur marketing, comme le proposait l’OEC lors du 75e congrès de 2020.

Mettez le collaboratif au cœur de votre relation client, grâce à notre ebook.

Je le télécharge !