Logiciel SaaS

L’intelligence artificielle générative et les experts-comptables

Retour aux ressources

Expertise Comptable

12 décembre 2023

L’intelligence artificielle générative agite tous les secteurs de l’activité économique. Comment les experts-comptables peuvent-ils capitaliser sur cette nouvelle révolution industrielle ? Quelles en sont les limites ? L’IA peut-elle remplacer toutes les tâches des cabinets ?

5 min

L’impact de l’intelligence artificielle générative sur l'avenir des experts-comptables

« Près de 40 % des tâches comptables pourraient être remplacées par l’intelligence artificielle générative », a rappelé François Millo, directeur des activités experts-comptables de Cegid, lors d’une conférence à Paris le 28 novembre 2023. De quoi séduire les experts-comptables ?

La profession est très ouverte sur ce sujet ; l’IA peut non seulement les aider à aller plus loin dans ll’automatisation des tâches comptables, mais également à développer de nouvelles missions. 

François Millo

Directeur des Activités Experts-comptables, Cegid

L’intelligence artificielle générative : une révolution pour l’expertise-comptable

Si l’appétence des professions du chiffre pour l’intelligence artificielle ne fait aucun doute, il reste du chemin à parcourir : « Près d’un expert-comptable sur deux n’a pas encore utilisé le potentiel de l’IA générative, illustre François Millo, qui préfère cependant voir le verre à moitié plein : 53 % des experts-comptables l’ont déjà testée, dont la moitié à titre professionnel. »

Raphaël Doan, historien, expert reconnu sur le sujet de l’IA et auteur à succès (dont l’uchronie « Si Rome n’avait pas chuté », où l’Empire romain bénéficie d’une révolution technologique avant l’heure), souligne trois caractéristiques clés de l’intelligence artificielle :

  • C’est la première fois dans l’histoire de l’humanité qu’une machine est capable de générer des contenus cohérents qui ne sont pas produits par un humain. « L’IA est aussi capable de raisonner » ;
  • C’est également la première fois qu’une technologie avancée est aussi facile à utiliser et se diffuse aussi rapidement dans le monde ;
  • Les impacts de l’intelligence artificielle sur la productivité sont comparables à ceux de la Révolution industrielle du XIXème siècle : « la technologie d’alors a permis de remplacer les tâches physiques par des machines. Aujourd’hui, l’IA se substitue à des tâches intellectuelles.
    Même si cela ne signifie pas que les machines sont plus intelligentes que nous
    , poursuit-il, les opportunités liées à la GenAI semblent quasiment infinies : Nous sommes actuellement dans une phase exploratoire. Nous pouvons tous chercher ce que l’IA générative peut faire pour nous. Cela ouvre de belles perspectives pour le XXIème siècle ».

 

Adoption et potentiel de l’IA générative parmi les Experts-Comptables

Cette phase d’exploration du potentiel de l’IAG, Cegid s’y investit fortement. Pour André Brunetière, Directeur R&D et Product Management de l’éditeur, il faut créer une nouvelle expérience client en prenant en compte quatre éléments :

  1. La personnalisation de cette expérience client,
  2. Les modes de consommation de l’information,
  3. L’autonomie des utilisateurs, même des moins technologiquement avancés,
  4. La sécurité. « Il est fondamental de garantir la véracité des informations, leur protection et leur confidentialité ». 

Exemple d’amélioration concrète : l’intégration des libellés de factures.

 En échangeant avec les utilisateurs de Cegid Loop, nous nous sommes aperçus que les deux-tiers des corrections qu’ils apportaient aux propositions du robot concernaient les libellés de factures. Il s’agit en effet d’un domaine très spécifique, car chaque cabinet d’expertise-comptable disposent de ses propres règles de libellés. Nous avons fait tester les libellés par ChatGPT, pour les automatiser. Le résultat est bluffant .

Reda Beloued

Directeur Avant-vente Experts-comptables, Cegid

« L’intégration automatique de tel ou tel terme dans un libellé ne constitue plus un problème », conclut André Brunetière.

Les nouveaux usages de l’IA pour les experts-comptables

Lire l'article

Explorer les limites et les possibilités de l’IA générative en expertise comptable

Lire une facture, intégrer automatiquement les bons libellés est aujourd’hui à la portée des outils d’intelligence artificielle. Mais peut-on aller plus loin ?

 Pourquoi ne pas faire rédiger par ChatGPT les annexes comptables, une synthèse de différentes notes de révision, ou encore proposer des plans d’actions aux chefs d’entreprise ?

Reda Beloued

Directeur Avant-vente Experts-comptables, Cegid

Tout en restant prudent : « il faut toujours questionner le raisonnement de l’IA et sa génération de textes. L’humain peut déléguer, mais il doit garder tout son discernement », prévient-il. La vigilance s’impose tout particulièrement pour la profession comptable. « On ne pourra pas supprimer l’humain pour les tâches de révisions et de production des annexes comptables », estime André Brunetière, pour qui il n’y aurait rien de pire que d’affirmer qu’avec l’IA l’expert-comptable n’aurait rien à faire, et n’aurait plus besoin de contrôler ce qui est produit.

L’IA sauvera-t-elle les experts-comptables ?

Lire l'article

Gagner du temps avec l’intelligence artificielle générative : une avancée pour les experts-comptables

En revanche, le gain de temps semble incontestable. « Environ un tiers du temps des collaborateurs des cabinets d’expertise comptable est passé à rechercher des documents et des justificatifs. La facturation électronique et l’e-reporting vont entraîner de nouvelles nécessités, mais l’IA va permettre d’absorber ce surcroit d’activité et ainsi soulager celles et ceux qui exercent un métier qui reste difficile », prévoit François Millo.

Les experts-comptables vont gagner en temps mais aussi en instantanéité, par exemple pour alerter leurs clients sur des dysfonctionnements ou leur proposer de nouvelles opportunités .

André Brunetière

Directeur R&D et Product Management, Cegid

Un gain de temps qui pourra être dédié à de nouvelles missions ? Certainement : « L’IA n’est pas une finalité, c’est un outil pour créer de la valeur », reprend François Millo. Avec une dimension stratégique : « Le risque existe que d’autres acteurs, par exemple les banques, proposent des services que les experts-comptables auraient tout à fait pu délivrer… s’ils avaient dégagé le temps nécessaire ». Il serait dommage de passer à coté, car les cabinets ont 2 avantages tangibles :

  • « Celui qui détient les factures détient la comptabilité !
  • Un supplément d’âme par rapport à l’IA : l’éthique et la conformité. »

 

Création de valeur et responsabilité éthique à l’ère de la GenAI

Même si l’on a aujourd’hui des certitudes quant à son potentiel et ses usages, la trajectoire de l’IA n’est pas encore tracée. « On découvre tous les jours des nouveaux cas d’usage », observe Reda Beloued.

Tout le monde va prompter – certains experts-comptables ont déjà rendus publics leurs modèles ! Il faut donc d’ores et déjà habituer les collaborateurs des cabinets à le faire sans dévoiler les données de leurs clients. L’IA peut être très utile, par exemple pour disposer d’une synthèse sectorielle avant un rendez-vous, ou pour rédiger des e-mails.

François Millo

Directeur des activités Experts-comptables, Cegid

Sans toutefois accorder une confiance aveugle dans les machines. « Le bon sens doit toujours dominer, avertit Raphaël Doan. A force de déléguer des tâches intellectuelles, nous pouvons perdre l’habitude de réfléchir, à l’image de l’usage des calculatrices qui a imposé l’idée qu’il est désormais inutile d’apprendre à calculer de tête. On ne peut pas confier notre réflexion à une machine et lui déléguer en même temps notre propre responsabilité ».

On peut faire confiance aux experts-comptables pour ne jamais aller trop loin avec l’IAG. Il est inutile de leur rappeler l’article 12 de l’ordonnance du 19 septembre 1945 qui stipule que « les experts-comptables, les salariés et les professionnels ayant été autorisés à exercer partiellement l’activité d’expertise comptable assument dans tous les cas la responsabilité de leurs travaux et activités. » Ni l’article 21 de la même ordonnance sur le secret professionnel… Des principes bien antérieurs à l’arrivée de l’IA générative, et qui perdureront quels que soient ses usages futurs par les experts-comptables !

L’IA au service des cabinets d’expertise-comptable

  • Comment utiliser ce potentiel ?
  • Quelles sont ses conséquences pratiques ?
  • Par où commencer ?
  • Comment gérer la transformation ?

Autant de questions auxquelles nous avons souhaité apporter notre éclairage et celui de cabinets déjà passés à l’IA.

Télécharger l'ebook
Logiciel Cabinet Comptable

Cegid Loop

Gérez facilement toute l’activité de votre cabinet comptable, développez la relation client et la valeur de vos missions.

  • Automatisation de la production comptable
  • Optimisation des ressources du cabinet
  • Suivi de la situation financière de chaque client
  • Ouverture et connexion à toutes les applications du marché
Découvrir