ERP hybride : le meilleur des deux mondes ?

28 Oct 2016

Parfois, la perfection est une affaire de dosage. Si c’est aussi le cas des ERP (Entreprise Resource Planning, ou Progiciel de Gestion Intégré), alors cette perfection pourrait se retrouver dans les modèles hybrides : ils combinent les avantages de l’externalisation sans perdre ceux de ce type de progiciels classiques. Plongez dans ce monde à mi-chemin entre cloud computing et installation sur site…

ERP hybride pour les indutriels

Dans le secteur industriel, un ERP hybride est le meilleur de deux mondes au service de la centralisation et du partage de l’information : l’installation sur site et les services “envoyés” sur le cloud. En règle générale, on héberge “à domicile” le cœur de métier de l’entreprise. Et on réserve au dématérialisé les modules moins utilisés ou trustés par les collaborateurs itinérants, dans un souci de souplesse et de recherche d’efficacité.

ERP hybride contre modèle Cloud

Le match est assez simple : l’ERP hybride présente des forces là où son équivalent SaaS (donc dans le cloud, totalement dématérialisé) présente encore certaines faiblesses. Ainsi :

  • Le modèle SaaS est encore jeune. Les retours d’expériences restent limités. Une caractéristique qui engendre une certaine prudence chez les entreprises utilisatrices d’un ERP. Lesquelles, si elles admettent l’utilité de la dématérialisation, préféreront se tourner vers une solution mixte : l’ERP hybride.
  • Le SaaS a encore la réputation de ne pas être aussi sécurisé qu’une installation classique. Or, des données extrêmement sensibles transitent par les ERP des entreprises industrielles.
  • Un ERP est un progiciel personnalisé (selon les métiers, les utilisateurs, les besoins de l’entreprise) à l’extrême. C’est un impératif que le modèle SaaS a encore du mal à respecter totalement : en dématérialisé, la priorité est donnée à la standardisation des logiciels.

ERP hybride contre installation totale sur site

Là encore, les forces du modèle hybride proviennent des faiblesses de son adversaire. Très simplement, un modèle hybride permettra notamment à vos collaborateurs d’accomplir certaines tâches importantes à distance :

  • accessibilité à certaines fonctions facilitée même en déplacement,
  • consultation à distance de l’état des stocks,
  • passage d’une commande en temps réel,
  • consultation du catalogue et des délais de livraison en clientèle…

 

L’ERP hybride vous offrira également plus d’agilité, un enrichissement fonctionnel accru, des mises à jour automatiques et une bonne maîtrise des données qui transitent via le progiciel. Enfin, n’oubliez pas qu’une installation totale sur site nécessite l’achat et la maintenance de serveurs.
Une solution hybride limite les coûts de ces acquisitions !

Offre intermédiaire aux modèles full SaaS et on premise, l’ERP hybride représente aujourd’hui une alternative crédible. Ce mode de déploiement pourrait être amené à se développer dans les prochaines années.

Et vous, seriez-vous prêt à dématérialiser une partie de votre progiciel de gestion intégré ? Ou, au contraire, à “relocaliser” certaines fonctionnalités ? Nos experts seraient ravis d’en parler avec vous.

Contacter un expert Cegid

Rester informé

Recevoir gratuitement la newsletter Cegid

S'abonner