Paie & Ressources Humaines

Entretiens d’embauche : 9 perles de recruteurs

11 Jan 2019

On peut toujours avoir des surprises quand on fait passer un entretien d’embauche. Mais certains candidats laissent un souvenir plus fort que d’autres ! Personnalités atypiques, stress, manque de préparation, ils peuvent bousculer les codes. Petit florilège.

Les bons conseils ne manquent pas pour préparer un entretien d’embauche, mais visiblement certains les boudent et préfèrent sortir des sentiers battus, pour le meilleur … et souvent pour le pire. Parfois drôles, parfois pathétiques, mais tellement attachants, voici un top-9 des meilleurs « pires » candidats.

1. « Je me suis aperçue au bout de 5 min de la supercherie : le candidat avait envoyé le CV de son frère. Malgré la ressemblance physique, il ne connaissait rien au métier. Acculé, il m’a avoué qu’il espérait faire illusion » raconte Philippe, DRH d’une société de transport.

2. « J’ai eu un haut le cœur lorsqu’un candidat qui n’avait visiblement pas approché une douche depuis longtemps m’a tendu la main. Ongles noirs, odeur corporelle mal dissimulée sous une tonne de parfum : le cocktail explosif. J’ai annulé l’entretien » raconte Dorothée, Responsable technique.

3. « Je recevais une candidate pour un poste de DRH. J’apprends qu’elle est en arrêt maladie depuis 3 mois parce qu’elle refusait de participer au plan social de son entreprise rachetée. Et elle postulait à un poste de DRH ! » se souvient Fred, responsable de filiale.

4. « Une femme est venue avec son bébé. La nourrice avait eu un empêchement de dernière minute. Plutôt que de reporter, elle l’a amené … et allaité dans mon bureau pour qu’elle cesse de pleurer. J’étais gêné » décrit Gilles, responsable d’une PME.

5. « Je cherchais un contrat jeune. Mon candidat est venu avec son père … qui n’est pas resté dans la salle d’attente. Il répondait aux questions posées à son fils avec des anecdotes d’enfance. Le jeune homme était rouge de confusion. Il m’a fait de la peine. » Souad, Responsable emploi.

6. « L’entretien s’était mal passé. Au moment de partir, le candidat s’est accroché à mon bras pour me supplier de lui laisser une chance, sinon sa femme lui en ferait baver. » Alexandre, entrepreneur.

7. « Dès la première minute, il sort de sa poche une attestation médicale avec une liste interminable de contraintes physiques… Pourquoi ne pas vendre son profil d’abord ? Excès de franchise ? Sottise ? J’ai halluciné. » Jean-Luc, Directeur de services techniques.

8. « Je vous préviens, je ne fais pas de café au chef » : C’est ce que m’a répondu une candidate lorsque je lui ai demandé si elle avait quelque chose à ajouter en fin d’entretien … Je lui ai dit que c’était moi qui faisais le café, et je ne l’ai pas recruté. » Hakim, ancien conseiller technique.

9. « Une jeune femme se présente. Elle m’informe qu’elle souhaite passer l’entretien à la place de son copain en prison car ma promesse d’embauche pourrait lui permettre un aménagement de peine … » raconte Sonia, directrice de cabinet.

Décidément, le recrutement n’est pas un métier facile !