Experts-Comptables, TPE & Auto-entrepreneurs

2025 : Plus belle la vie d’entrepreneur

10 Oct 2019

Damien Moreaux rentrait de vacances ce 25 août 2025. Sur le chemin du bureau, il déposa Léa et Max au jardin d’enfants. Toujours au guidon de son vélo cargo à assistance électrique, il prit ensuite le chemin de l’entreprise qu’il avait fondée dix ans plus tôt. Une fois arrivé il mit pied à terre, et brancha son engin sur une des prises aménagées du parking sécurisé.

Parvenu à l’accueil, il salua d’abord Ella, qui cumulait les rôles d’hôtesse et d’office manager. La jeune femme maîtrisait bien l’anglais, ce qui facilitait les relations avec certains fournisseurs étrangers. Elle gérait aussi les allées et venues du petit espace coworking du rez-de-chaussée.

Une vision claire de l’activité et de ses perspectives

Tim, le directeur commercial, s’y était installé pour la journée afin d’être proche du free-lance en train de réécrire une partie du site web. « On prend un café ? ». Les deux hommes se racontèrent brièvement leurs vacances respectives pendant que l’écran du bar montrait la salle de classe dont leur entreprise était mécène, quelque part au Cambodge.

« Les nouvelles opportunités commerciales étaient prometteuses »

Rapidement leur conversation s’orienta sur l’activité. L’été avait été plus que réussi, avec la signature d’un nouveau client qui pourrait rapidement devenir un des plus grands comptes de la société. Les autres opportunités repérées par le l’outil de marketing automation étaient prometteuses : manifestement, les commerciaux auraient de quoi s’occuper en septembre. Sans perdre leur temps avec des prospects à la solvabilité douteuse – la solution était connectée avec la base de données de leur assureur-crédit.

Un outil de gestion collaboratif et opérationnel

Damien Moreaux se dirigea vers le bureau vitré qu’il partageait avec les autres cadres dirigeants. Il alluma son portable, se connecta avec le portail intégrant toutes ses applications de gestion, et prit immédiatement connaissance de ses tableaux de bord.

« En 2025, Cash sera toujours king ! »

Cash is king ! Le principe n’avait pas changé depuis ses débuts. Justement l’indicateur de trésorerie clignotait en rouge. Il se connecta par vidéoconférence avec Gwenaëlle Perudo, leur expert-comptable (cf. 2025 : Plus belle la vie d’expert-comptable). La jeune femme le félicita pour leur nouveau grand client, puis attira son attention sur l’évolution du BFR qui allait en résulter, et la nécessité de le financer. Une facilité de trésorerie suffirait sur les six premiers mois, et les deux banques avaient déjà donné leur accord de principe. L’expert-comptable lui recommanda avec laquelle conclure.

« La Business Intelligence améliorera l’interprétation des tableaux de bord »

A moyen terme, les perspectives de l’entreprise faisaient apparaître un besoin plus structurel de financement. On pourrait consolider la dette bancaire. Ou peut-être faire appel à un ou plusieurs fonds d’investissement – mais dans tous les cas, il faudrait convaincre ! La mise en place d’une brique de Business Intelligence, permettant d’améliorer plus encore l’interprétation des tableaux de bord, serait bienvenue, conseilla Gwenaëlle ; l’entreprise aurait ainsi de quoi répondre à toutes les questions – disposerait de tableaux élégants – et convaincants – et pourrait décider en connaissance de cause. « Ça va prendre combien de temps ? » s’inquiéta le dirigeant. « Juste celui du paramétrage, répondit la jeune femme ; les briques applicatives se connectent automatiquement entre elles ! »

Des indicateurs clairs et simples à partager

Sans sortir du portail, Damien jeta un œil à l’évolution des frais généraux, tout particulièrement quant aux dépenses des commerciaux. Voyant orange : les indices de comparaison avec les entreprises du même secteur montraient que l’équipe engageait des frais supérieurs à la moyenne constatée. S’agissait-il d’un effort réfléchi ou d’un coupable laisser-aller ? Le tableau de bord détaillé faisait plutôt valoir une activité estivale supérieure aux années passées. Il espérait bien que les résultats se liraient rapidement dans le chiffre d’affaires.

« Damien nota de parler avec un des ingénieurs de l’évolution de sa carrière et de ses formations… avant qu’il ne risque de partir à la concurrence »

Le dirigeant parcourut les autres indicateurs, tout particulièrement ceux qui avaient trait au personnel. Dans une entreprise spécialisée comme la leur, les talents étaient rares… et recherchés par la concurrence. La brique RH du portail donnait une visibilité permanente sur le climat social, et indiquait où et quand se trouvaient les risques de démission. Damien nota de parler au plus vite avec ce jeune ingénieur de l’évolution de sa carrière et des opportunités de formation.

Le sujet fut abordé pendant le déjeuner avec Marine Dufour, du service technique, et Youssef Hadji, de la R&D. Ils discutèrent aussi des recherches en cours et des innovations à venir pour mieux servir les clients tout en améliorant les marges.

Une mission recentrée sur l’essentiel

Le portail collaboratif de gestion, partagé avec l’expert-comptable, avait bien changé la vie du dirigeant. Chaque sujet était traité en temps réel par les intéressés, et la recherche des mails le concernant n’était plus qu’un (mauvais) souvenir. De son côté, la compta était pratiquement en pilotage automatique. Grâce au Machine learning le système reconnaissait aujourd’hui tous les champs des factures, identifiait les clients et les fournisseurs, vérifiait les taux de TVA, classait, imputait et archivait les pièces, le tout en temps réel. Autant de temps de gagné, que le dirigeant pouvait consacrer à son vrai rôle de chef d’entreprise. Sans oublier de jouer au tennis le samedi matin sans mauvaise conscience avec Pierre, son copain de promo. Ou de partir en week-end avec Marlène et les enfants. Bien mieux que de manipuler des tableaux croisés dynamiques !

« La compta était pratiquement en pilotage automatique. Autant de temps de gagné pour se consacrer à son vrai rôle de chef d’entreprise – et aussi à sa famille et à ses relations »

Ce jour-là, Damien quitta le bureau à 16:00, pour l’afterwork de rentrée organisé par son club d’entrepreneurs. Chaque quinzaine, ces patrons de tous âges et de tous horizons échangeaient sur leurs initiatives RSE, leurs relations avec les banques, l’évolution de leurs méthodes de travail, et partageaient leurs difficultés de recrutement. Des rencontres qui, pour être informelles, s’avéraient bien souvent riches d’enseignements – et généraient de nouvelles opportunités.

Damien avait travaillé dans un grand groupe avant de créer son entreprise – ou plutôt leur entreprise, tant ses 42 collaborateurs y étaient désormais impliqués. Quand il se souvenait de ses débuts, il se rendait compte de ce que lui avait apporté son portail de gestion, en flexibilité et en agilité, par rapport au système d’information de l’époque – un ERP qui coutait des millions et dont chaque évolution demandait un an de travail (sans garantie). Il ne regrettait pas ces multiples applications qu’il fallait à chaque fois réapprendre à utiliser, et se réjouissait de pouvoir désormais rester proche du terrain et de ses collaborateurs. Sa réalité d’aujourd’hui allait bien au-delà de ses attentes d’hier !

Le nouveau portail de gestion qui vous connecte à votre expert-comptable