Logiciel SaaS

Décideurs financiers: les 10 raisons de passer au Cloud

Retour aux ressources

Finance & Fiscalité

15 novembre 2018

3 min

Le cloud est sans conteste l’une des plus importantes révolutions informatiques. Cette façon entièrement nouvelle d’utiliser et de gérer des logiciels a séduit des entreprises du monde entier. Selon une étude BetterCloud, 95% d’entre elles ont ainsi migré une partie de leurs applications dans le cloud. Mais qu’est-ce qui pousse tant de sociétés de toutes tailles vers cette technologie ? Voici les 10 principales raisons qui font le succès du cloud.

 

 

1. Une visibilité totale sur les coûts

Lors de la signature d’un contrat cloud, l’entreprise cliente sait exactement quel montant elle devra payer chaque mois ou chaque année pour exploiter le logiciel. La maintenance et l’assistance technique étant incluses, peu de frais imprévus ne viennent s’ajouter à ce montant.

2. Des mises à jour automatiques

Les logiciels cloud sont mis à jour automatiquement par les éditeurs, aucune intervention des utilisateurs n’est donc nécessaire. Pour l’équipe informatique de l’entreprise cliente, c’est un gain de temps considérable.

3. Une sécurité renforcée, à moindre coût

Lorsqu’un grand nombre d’entreprises utilisent un logiciel en cloud, elles mutualisent leurs forces en matière de sécurité. Plutôt que d’assurer leur sécurité individuellement, elles bénéficient des équipes de spécialistes en poste chez leur fournisseur cloud. Elles sont donc mieux protégées et constatent rapidement une réduction de leurs dépenses de sécurité.

4. Une richesse applicative inédite

Les développeurs de logiciels cloud mettent l’accent sur l’interopérabilité des applications et proposent régulièrement de nouvelles fonctionnalités pour rendre leurs outils plus performants et innovants. Ce niveau de service est difficile à assurer sur des outils On Premise.

5. Une conformité légale assurée

Dans les secteurs financiers et administratifs, la conformité réglementaire des documents produits et des données traitées est indispensable. Les fournisseurs de logiciels cloud prennent en charge la mise en conformité de leurs outils et soulagent ainsi leurs clients de cette préoccupation.

6. Une formule à la carte

Avec les logiciels traditionnels, la logique qui prévalait était « mieux vaut trop que pas assez », ce qui menait les entreprises à surévaluer leurs besoins en ressources et en outils informatiques. Le cloud, lui, se consomme à la carte : les entreprises clientes ne paient que pour les ressources et les fonctionnalités réellement utilisées.

7. Une souplesse à toute épreuve

En cas de succès soudain (plus de connexion, plus de trafic…), une entreprise dont les outils sont hébergés dans le cloud ne sera pas prise au dépourvu : quelques clics suffisent pour augmenter la taille des ressources IT.

8. Des usages en mobilité facilités

Les logiciels en SaaS se distinguent par leur accessibilité depuis n’importe quel ordinateur connecté à Internet. Une part croissante d’entre eux est également accessible depuis les smartphones et les tablettes. De quoi faciliter grandement les usages en mobilité.

9. Une collaboration toujours plus fluide

La collaboration à distance est l’un des points forts des outils cloud : le même fichier peut être modifié simultanément par de nombreux collaborateurs (avec une imputabilité des actions pour un suivi encore plus efficace), tandis que des fonctionnalités de chat/messagerie interne permettent de se coordonner facilement.

10. Des équipes focalisées sur leur cœur de métier
L’un des principaux bénéfices tirés du cloud est la possibilité pour les équipes de l’entreprise cliente de se recentrer sur leur cœur de métier. La gestion des aspects technique étant totalement externalisée, leur temps de travail est entièrement consacré aux tâches à forte valeur ajoutée.

Guide Pratique

Décideurs financiers, passez au Cloud dans les meilleures conditions

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT