Paie & Ressources Humaines

DRH, rationalisez vos processus RH à l’international

20 Mar 2020

Dans un contexte fort d’internationalisation, les entreprises ont besoin de solutions leur permettant d’avoir une vision globale du capital humain en présence afin de mieux piloter l’activité RH en particulier et la stratégie du groupe en général. En tant que base de données unique, le Core RH offre l’opportunité à la fonction RH de répondre à ses principaux enjeux en harmonisant les processus et en fiabilisant les données.

Fonction RH : la nécessité d’une vision globale

Qu’elles soient déjà déployées à l’international ou qu’elles en aient la velléité, les entreprises doivent structurer leurs processus RH. En effet, il est primordial pour la fonction RH d’avoir une vision globale du capital humain afin de mieux piloter ses activités stratégiques et mener des politiques RH à l’échelle du groupe.

Afin de fournir des analyses pertinentes et mettre en place des actions adaptées, la fonction RH doit bénéficier d’éléments comparables d’un pays à l’autre : des données similaires, exactes et mises à jour. Il lui faut donc travailler sur des données propres et consolidées, aussi bien pour le recrutement, la gestion des talents et des carrières que la gestion de la paie par exemple.

Pour autant, il est également essentiel de prendre en compte les spécificités locales, à l’image des langues, la taille des effectifs, les lois et les réglementations, les modes de travail et de management, les obligations concernant la sécurité et la conformité… Impliquer toutes les parties prenantes reste un enjeu majeur, car il convient de déterminer en amont quelles sont les données à recueillir au niveau local puis au niveau global pour définir ou redéfinir les processus cibles.

De plus, pour gagner en efficacité, l’information doit circuler facilement et en temps réel : des différentes entités locales vers le siège et inversement. La centralisation et l’harmonisation des données concourent à fluidifier cette communication.

Pour un meilleur pilotage des activités RH grâce au Core RH

Grâce au Core RH, la fonction RH se donne la capacité de répondre à ces enjeux. En effet, elle peut ainsi partager à l’échelle du groupe les processus RH, mais aussi les données ainsi que les référentiels. C’est l’opportunité de construire une réelle culture groupe avec des politiques globales de gestion de la masse salariale, de formation, de mobilité, etc. Les tâches administratives, quant à elles, sont automatisées et les coûts organisationnels sont optimisés.

Mais avant tout, pour être efficiente, la fonction RH doit s’appuyer sur des données fiables. C’est pourquoi, les collaborateurs doivent devenir acteurs de leur parcours au sein de l’organisation. En leur donnant accès à leur dossier unique, ils peuvent renseigner eux-mêmes les informations les concernant, et alimenter un socle RH commun.

Ces dossiers – un par collaborateur – réduisent les risques de doublon, d’altération ou de perte des données. Sans compter qu’ils représentent un gain de temps non négligeable pour tous les professionnels RH autant en termes de saisie que de traitement. Et pour cause, ces derniers accèdent facilement aux différentes informations dont ils ont besoin pour assurer leurs missions quotidiennes.

En se basant sur des données de qualité, la fonction RH produit alors plus rapidement ses reportings, les résultats obtenus reflètent finement la situation à un instant T, permettant de réaliser des analyses précises à l’échelle du groupe. Les professionnels RH peuvent clairement consacrer davantage de leur temps aux tâches à plus forte valeur ajoutée.

S’il offre la possibilité de mieux structurer les processus RH pour mieux superviser l’activité, le Core RH permet aussi un meilleur contrôle des flux d’information et une sécurisation accrue des données. Car il est possible de définir les autorisations d’accès aux informations. Ainsi, les documents peuvent être consultés, modifiés ou encore partagés uniquement par les personnes identifiées en amont. Il est donc possible de savoir qui a eu accès à quelles données, quand et pour quelle utilisation.

Rationaliser les processus RH dans un contexte international comprend de nombreux avantages : fiabilisation des données, sécurisation des décisions, réduction des risques, baisse des coûts organisationnels, mais aussi amélioration de l’expérience RH des collaborateurs. La mise en place d’un tel dispositif peut cependant susciter des réticences puisqu’il implique de profonds changements pour les équipes RH. Il convient donc de faire preuve de pédagogie afin de donner du sens au projet, rappelant qu’il en va des performances globales de l’entreprise, mais également des performances au niveau local. Les fonctions RH régionales doivent être embarquées dans un projet de Core RH, à l’instar de la fonction RH globale et de la DSI.

Les fondations d’une gestion du capital humain sans frontière au service de tous