Consumérisation de l’ERP : un must have pour l’expérience collaborateur

Les nouvelles technologies transforment en profondeur nos façons de travailler mais aussi et surtout nos vies quotidiennes. Les attentes de nombreux salariés en la matière sont désormais influencées par les innovations expérimentées personnellement dans l’univers de la grande consommation : applications mobile, réseaux sociaux, smartphones, etc. C’est pourquoi les outils professionnels, et en particulier les solutions de gestion, doivent aujourd’hui proposer des interfaces et des processus fluides, intuitifs et ergonomiques. C’est ce qu’on appelle la consumérisation de l’informatique d’entreprise. Une tendance qui touche en premier lieu les ERP et qui devient progressivement incontournable. Explications.

L’expérience collaborateur dans l’ERP : un enjeu RH mais aussi opérationnel

L’expérience collaborateur est au cœur de ce mouvement de consumérisation de l’informatique de gestion de l’entreprise. On sait en effet que l’amélioration de l’expérience de travail permet d’augmenter considérablement l’engagement, la motivation et la productivité des salariés. Les fonctions financières, commerciales ou opérationnelles font ainsi l’objet de toutes les attentions : techniques de management collaboratif et par projet, autonomie des salariés, environnements de travail ludiques, création de postes de happiness manager, etc. L’amélioration de l’ergonomie des outils digitaux s’inscrit dans cette logique : il s’agit de rendre le travail plus agréable et engageant pour permettre à chacun d’être plus productif, tout en améliorant le bien-être de tous.

Cette tendance qui touche l’ensemble des outils digitaux concerne désormais au premier chef la véritable colonne vertébrale numérique de l’entreprise : l’ERP. Gestionnaires comptables, responsables des achats, directeurs de production et bien d’autres passent une partie considérable de leur temps de travail sur ces outils historiquement plutôt austères et complexes. Les rendre plus fédérateurs est donc un levier déterminant pour faciliter le travail de tous et faire gagner l’entreprise dans son ensemble.

 

Zoom et décryptage de la consumérisation au sein de l’ERP

La consumérisation de l’informatique de gestion correspond à une amélioration continue de l’expérience utilisateur des applications professionnelles afin de leur permettre de rattraper leur retard en la matière par rapport aux applications grand public. Concrètement cela se traduit par :

  • Des solutions mobiles accessibles en tout temps et en tout lieu, à la façon des applications mobiles personnelles ;
  • Des solutions intuitives aux interfaces agréables, esthétiques et intuitives ;
  • Des solutions intelligentes et personnalisables pour être toujours mieux adaptées aux besoins réels des utilisateurs ;
  • Des solutions sociales et ouvertes permettant de partager fluidement et simplement de l’information utile en temps réel ;
  • Des solutions sécurisées offrant une confidentialité et une traçabilité totales des données.

 

Des ERP tournés vers la performance, toujours plus business-friendly

L’amélioration de l’expérience collaborateur et de l’engagement des salariés n’est cependant pas le seul objectif des entreprises mobilisées dans la consumérisation de leurs outils numériques. L’alignement des outils professionnels sur les fonctionnalités des applications grand public si familières présente également de nombreux avantages en termes de performance économique. La consumérisation se traduit ainsi par l’apparition d’ERP toujours plus business-friendly. Concrètement, cela se matérialise de quatre façons :

  • Ils répondent plus efficacement aux enjeux stratégiques des entreprises: conformité optimisée, mobilité facilitée, données mieux qualifiées, etc.
  • Ils sont plus souples et s’adaptent plus facilement aux changements impliqués par la digitalisation des entreprises: automatisation, intégration de nouveaux métiers, évolution des modèles de gestion, etc.
  • Ils sont plus collaboratifs et modulables: les workflows s’adaptent aux usages en cours dans l’entreprise, tandis que chaque écran est conçu pour s’adapter aux besoins propres à chaque fonction ;
  • Ils sont plus ouverts sur les autres outils et bases de données. Leur interopérabilité leur permet ainsi de se connecter aux applications existantes et d’intégrer fluidement l’écosystème applicatif de l’entreprise.

 

Les bénéfices attendus de la consumérisation de l’ERP

Autant d’avantages opérationnels qui se traduisent par des bénéfices concrets pour les entreprises. En adoptant un ERP aligné sur les exigences des utilisateurs en matière d’informatique dans la sphère personnelle, les entreprises peuvent ainsi espérer :

  • Une simplification et une fluidification des processus de gestion même s’ils sont complexes, étendus à large échelle ou éclatés par centre de décision ;
  • Une augmentation de la satisfaction des utilisateurs et donc du plaisir à travailler ensemble ;
  • Une meilleure productivité de chacun grâce notamment à une collaboration souple : mobilité, sites distants, télétravail, etc.
  • Une plus grande agilité dans les prises de décision grâce au partage de données clés en temps réel.

 

Si l’informatique professionnelle a longtemps donné la cadence en matière d’innovation numérique, la tendance s’est aujourd’hui totalement inversée et ce sont désormais les outils les plus populaires auprès du grand public qui imposent leur logique au monde du travail. Une transformation dont héritent directement les entreprises, autant que leurs collaborateurs. La consumérisation est en effet porteuse d’une promesse : rendre les entreprises plus souples et plus performantes, tout en soignant le bien-être de leurs collaborateurs. Une façon de mettre plus que jamais l’innovation digitale au service de meilleures conditions de travail, sur site comme à distance.

Laissez-vous tenter par un ERP de nouvelle génération paramétrable et tourné vers le futur !