Finance & Fiscalité

Cloud : les décideurs financiers passent aux analytiques et à la data-visualisation

12 Oct 2018

Alors que l’intelligence artificielle va occuper une part croissante dans les logiciels d’entreprise (peu importe la verticale métier), c’est l’occasion de se poser sérieusement la question : si les robots seront bientôt en mesure de produire des rapports voire des analyses de haute qualité, que reste-t-il pour nous, décideurs financiers ? Avec les analytiques et la data-visualisation, saisissez dès à présent l’opportunité de créer encore plus de valeur au sein de votre direction financière et pour les autres directions.

Le passage au Cloud ouvre de belles et prometteuses perspectives aux entreprises qui recherchent agilité, performance et collaborations au sens large. Ces solutions se caractérisent par leur souplesse et leur capacité à intégrer plus rapidement des applicatifs innovants. De fait, un décideur financier qui passe au Cloud doit réinventer son métier !

Ne passez pas à côté des données et des analytiques

On l’entend partout : les données sont ce nouvel or noir des entreprises et, partant, des directions financières. Il suffit de regarder comment un acteur du streaming vidéo, Netflix, a bâti sa croissance sur l’analyse du comportement de ses utilisateurs afin de créer une expérience client à la fois agréable et ultra-personnalisée. Et le géant américain s’est même permis d’augmenter ses tarifs par deux fois ces deux dernières années tout en continuant d’enregistrer une augmentation de ses abonnés ! C’est simple : Netflix maîtrise ses données et les analyse…

Au cœur de business model plus traditionnels, l’exploitation des données n’est pas toujours évidente à imaginer et à mettre en pratique. Mais vous ne pouvez plus faire l’économie d’une stratégie ambitieuse en la matière. En vous dotant d’un système Cloud, intégrant nativement des fonctionnalités dédiées à la gestion et l’exploitation de vos données internes et externes, vous allez vous concentrer sur ce qui fait l’essence de votre métier : votre capacité d’analyse à partir de signaux faibles ou forts. Prenons l’exemple de la trésorerie ! Non seulement vous mettez en place des systèmes d’alerte en cas de risques pour le cash-flow (vous automatisez un processus de contrôle souvent fastidieux), mais vous allez aussi pouvoir réaliser des analyses dynamiques sur l’évolution des flux de trésorerie selon une période donnée, par rapport à un métier ou dans un contexte particulier (demande de crédits).

Partagez vos analyses, impactez la performance

Les décideurs financiers sont « naturels » avec les chiffres, et les données représentent donc un territoire évident. Grâce à des outils de Business Intelligence et d’analytiques avancées, ils mettent pleinement leur expertise à disposition de l’entreprise. En effet, ils construisent des rapports plus accessibles et plus graphiques. Par exemple, le décideur financier peut s’intéresser de près à l’optimisation du cycle client et, à partir des données récoltées auprès de la direction commerciale, identifier les points de friction ou améliorables : par exemple, les délais de paiement des clients sont-ils positifs pour l’entreprise ? Ou, les processus d’enregistrement des commandes peuvent-ils être optimisés ? Tout est généralement mieux dit et mieux compris avec des graphiques clairs, visuels et simples.

Le Cloud vous permet d’aller plus loin : partagez facilement vos analyses au sein de votre direction ou avec les autres métiers. Selon la logique « plateforme », créez des groupes d’intérêt ou de travail au sein desquels tous les participants pourront agir sur un document. Le logiciel reporte scrupuleusement l’imputabilité des actions pour que chacun visualise clairement ce qui a été apporté par l’autre. C’est bien là la nouvelle génération des modes de travail dans l’entreprise (et un aboutissement du fameux mode projet) : les métiers peuvent se parler et travailler main dans la main pour augmenter les niveaux de performance globale de l’entreprise.

La décision repose sur la qualité de vos analyses

Ne produisez plus aucun rapport qui ne soit pas immédiatement compris et activable par vos interlocuteurs. Optez pour une solution Cloud de Business Intelligence qui soit simple à utiliser : vous importez les données, créez les filtres nécessaires et dessinez des tableaux de bord lisibles et même parfois graphiquement « beaux ». Un autre exemple : dans le cas d’un lancement produit sur un nouveau marché, définissez les critères-clés de performance et suivez-les pas à pas (selon des diagrammes et graphiques exploitables) pour ajuster le tir en permanence voire amplifier certaines actions.

Rester informé

Recevoir gratuitement la newsletter Cegid

S'abonner