Retail

Cegid dévoile son nouveau hub de l’innovation

1 Fév 2019

Installé à Lyon au cœur du siège de l’éditeur de logiciels Cegid, au 52 Quai Paul Sédallian, la 3e édition du Cegid Innovation Store vient d’ouvrir ses portes. Rencontre avec Florian Peyruseigt, responsable du Cegid Innovation Store.

Pourquoi avez-vous créé le Cegid Innovation Store ?

Florian Peyruseigt: Conçu comme un laboratoire d’idées à destination des enseignes spécialisées, ce concept store en taille réelle, met en scène les dernières nouveautés omnicanales et technologiques du retail: paiement mobile, scénarios de click & collect, de « web-to-store », de réalité virtuelle, etc. C’est une source d’inspiration majeure pour les enseignes souhaitant repenser leurs concepts ou voulant voir l’application concrète des solutions technologiques actuelles. Créé il y a 7 ans, le Cegid Innovation Store se renouvelle en permanence et attire plus de 50 visiteurs par mois. Il permet aux « retailers » de se projeter dans un parcours client omnicanal et de voir comment les solutions Cegid peuvent les aider dans leur quotidien. Pour Cegid, ce showroom sert aussi de laboratoire : nous y testons certaines fonctionnalités en vue d’une potentielle intégration dans notre plateforme pour le commerce unifié, Cegid  Retail.

 

En ce début 2019, où en sont les « retailers » en termes de digitalisation des magasins ?

Florian Peyruseigt: Il y a les bons élèves et les moins bons. Certains univers mènent la course en tête, comme les enseignes de sport, de cosmétiques et d’alimentation spécialisée (boutiques de thé…). Mais pour beaucoup, il reste bien des défis à relever, dans un contexte où les innovations permettant d’optimiser le parcours client évoluent en permanence!

Concrètement, où ont-ils progressé?

Florian Peyruseigt: Depuis 10 ans, ils ont fait énormément de progrès dans ce domaine, qui est devenu indispensable pour fidéliser leur clientèle et conquérir de nouveaux clients. Le niveau d’exigence des consommateurs augmente, ultra-connectés et à la recherche d’expériences personnalisées et enrichies, ils ont accès plus rapidement à l’information. Pour répondre à leurs attentes et garder une longueur d’avance, les retailers ont dû se résoudre à transformer le point de vente et cela passe par la digitalisation. Pour cela, la transformation du rôle du vendeur a été un axe majeur de cette digitalisation, avec des solutions de mobilité permettant de mieux accompagner les clients (historique des achats, intégration des commentaires sur les réseaux sociaux, etc.) et d’améliorer leur expérience d’achat (encaissement mobile  sans avoir à orienter les clients vers la caisse, réduisant ainsi les files d’attente). En publiant les stocks des boutiques sur leurs sites d’e-commerce, les « retailers » ont gagné en efficacité dans leurs services d’e-réservation et de « click & collect » et augmenté leur taux de transformation.

 

Tout le monde parle de commerce unifié… De quoi s’agit-il?

Florian Peyruseigt : Aujourd’hui, le client s’attend à être reconnu et identifié par une marque, quel que soit le canal utilisé (online ou offline). S’il vient en boutique, c’est pour avoir des conseils avisés de vendeurs experts, un accompagnement personnalisé et bénéficier de services à valeur ajoutée. Du point de vue logistique, qui dit commerce unifié dit capacité à lire et à publier en temps réel les stocks « online » et « offline ». Cette intégration permet de sauver des ventes en proposant des alternatives selon les stocks disponibles. Pour la plupart des enseignes, la prochaine frontière est celle de l’unification complète des canaux !

 

Il s’agit de la 3eédition du Cegid Innovation Store… Qu’est ce qui a changé ?

Florian Peyruseigt : Notre showroom présente les meilleures solutions digitales actuelles, vues sur le terrain, directement en points de vente. Il est issu du travail de nos equipes produits, marketing et innovation« retail », qui scrutent le marché toute l’année pour dénicher des potentiels partenaires. Nous avons sélectionné plus de 25 partenaires qui sont représentés dans cette 3eversion du Cegid Innovation Store (tel que Aures, Adyen, Epson, Fréquentiel, HP, Microsoft, Nedap, Stackr, Valtech, Zebra  etc. On peut notamment y voir les applications concrètes des solutions Shopping, Cataloging et Clienteling de Cegid, le paiement mobile, l’encaissement en « self check-out » via la RFID, des antivols intelligents intégrant la technologie RFID, l’analyse des réseaux sociaux (intégration des commentaires des clients insatisfaits ou très insatisfaits qui se sont exprimés sur Twitter par exemple) et le miroir social (les clients font un selfie avec un produit et demandent l’avis de leur entourage via les réseaux sociaux). On peut aussi y découvrir la présentation d’un catalogue de produits en réalité virtuelle, une cabine connectée capable de faire des recommandations de taille, une montre connectée permettant aux vendeurs de recevoir les demandes de réservation…

 

Selon vous, comment vont évoluer les habitudes de consommation à l’avenir ?

Florian Peyruseigt : Le paiement mobile a un très bel avenir devant lui, tout comme la dématérialisation. Les clients étant de plus en plus exigeants et informés, la notion de service en boutique devrait devenir de plus en plus importante. Le client n’a plus besoin d’aller en boutique, il doit avoir envie d’y aller ! Il se rendra en boutique soit pour chercher du conseil et une expérience avec la marque, soit pour se servir du magasin comme d’un point de collecte. Pour les « retailers », il devient essentiel de capitaliser sur les solutions digitales pour éviter toute rupture dans le parcours d’achat de leurs clients, en mettant en place les outils pertinents au service de leurs vendeurs et de leurs clients. 

Innovation Store

Visitez le Cegid Innovation Store !