Le Big Data dans l’industrie : une Big Idea ?

29 Oct 2016

Vous avez forcément déjà entendu parler de « big data ». Depuis quelques années, cette notion s’est répandue dans le secteur industriel, portée par des sociétés de conseil et par des articles dans les médias spécialisés. Le big data serait un nouvel or noir pour la croissance industrielle. Mais comment s’y mettre sereinement ? Quelles applications pour les usines ? Comment en tirer profit ? On vous explique tout !

Qu’est-ce que le big data ?

Le « big data » (en français « mégadonnées » ou « données massives »), c’est l’essence même de la révolution industrielle actuelle.

On peut le résumer par trois aspects :

  • un volume inédit de données produites et échangées sur de nombreux canaux différents, du Web aux objets connectés en passant par des capteurs sur les machines,
  • des données extrêmement variées, parfois non structurées et volatiles,
  • une grande vitesse dans les échanges de données.

Ce que donnent ces trois caractéristiques, une fois combinées ? Rien de moins que la possibilité de contrôler, de prévoir, d’optimiser et d’adapter une production industrielle. Avec tout ce que cela implique en matière de gains de productivité, de création de valeur ajoutée et de rentabilité.

Le big data dans l’industrie : nos conseils

1- Adaptez votre système d’information

L’arrivée du big data dans les ateliers conduit à traiter de gros volumes de données : bien souvent des dizaines de téraoctets d’informations. Le système d’information de votre usine doit être en mesure de les analyser rapidement. Aujourd’hui, des solutions logicielles existent et peuvent être directement intégrées aux lignes de production.

2- Pensez au stockage en Cloud

Stocker physiquement les données collectées et assurer leur pérennité peut coûter (très) cher.
La meilleure solution ? Passer au cloud !
La location de serveurs, d’espaces de stockage et de calcul limite en effet les investissements. Il est également possible d’opter pour une solution en SaaS (Software as a service), pour le logiciel de calcul.

3- Apprenez à vos machines… à apprendre

Dans l’industrie, le big data ne repose pas sur des informations physiques, mais sur des données issues de capteurs installés sur les machines. Tout l’enjeu du big data est alors d’en extraire des comportements. Là encore, des startups ont mis au point des programmes qui inculquent aux machines des réactions en temps réel face à des situations de production ; le « machine learning » à son paroxysme, pour plus d’efficacité et de productivité.

4- Servez-vous du big data pour gérer la maintenance

Le big data constitue une formidable opportunité d’optimiser la maintenance de votre parc de machines.
Les capteurs intelligents mesurent l’usure des pièces, repèrent les défauts et vous les signalent avant l’arrivée d’une panne. De quoi éviter de perdre du temps en réparation !

5- Recrutez des data scientists

Coder à haut niveau n’est pas à la portée de tout le monde. Pour adopter le big data dans votre entreprise – que vous fassiez appel ou non à un prestataire externe -, mieux vaut recruter des personnes qualifiées dans ce domaine. À la fois mathématiciens, statisticiens et informaticiens, les data scientists seront le relais entre les données issues de vos chaînes de production et vous.

Contacter un expert Cegid

Rester informé

Recevoir gratuitement la newsletter Cegid

S'abonner