[Infographie] Bailleurs sociaux : ce que la crise Covid-19 va changer à vos enjeux

9 Oct 2020

Bailleurs sociaux – Ce que la crise Covid-19 va changer à vos enjeux

Alors que la loi Finances 2018 et la loi ELAN continuent de bousculer l’équilibre financier des bailleurs sociaux, le digital apparaît comme un levier permettant de révolutionner la gestion locative traditionnelle. 

A la recherche d’un meilleur équilibre financier

Des opérations de rapprochement nécessaires

– Autofinancement en baisse de 70 % en 2020 

🡪 Loi ELAN : obligation pour les bailleurs sociaux détenant moins de 12 000 logements de se rapprocher pour mutualiser les moyens financiers

Augmentation des coûts et des taxes

Augmentation de la TVA de 5,5 % à 10 % sur les travaux de rénovation et de construction depuis 2018

Augmentation programmée des taxes : Contribution au Service Public de l’Electricité, Taxe sur la Consommation Finance d’Electricité, Taxe Intérieure de Consommation sur le Gaz Naturel… 

Baisse des ressources

Diminution du montant des aides personnalisées au logement depuis la loi de finances 2018 : financement pris en charge par les bailleurs sociaux via la Réduction du Loyer de Solidarité (RLS)

Hausse de la précarité : augmentation du coût de la vie de 9,91 % entre 2008 et 2018 : paupérisation des parcs locatifs sociaux 

Poids du foncier

– Hausse de la taxe foncière : +34,7 % entre 2008 et 2018   //  +10,8 % entre 2013 et 2018

Rareté des biens et augmentation du prix du m² dans certaines agglomérations

Le poids croissant de la réglementation

Législations impactantes : des obligations pour les bailleurs sociaux

Plan Stratégique de Patrimoine : obligatoire pour les HLM depuis le 1er juillet 2019 

Loi ELAN : dissolution des HLM si regroupement non effectif au 1er janvier 2021

Besoin grandissant d’outils agiles & conformes

Outils de pilotage capables de… 

… prendre en compte les contraintes réglementaires et opérationnelles

… valoriser les échanges avec les locataires et le travail des collaborateurs

… diminuer la vacance commerciale 

… améliorer la gestion de la demande locative 

De nouveaux leviers de performance face à une concurrence forte

Centralisation des processus clés achats et comptabilité

30 % des bailleurs sociaux pensent que le fait d’adopter des méthodes collaboratives peut aider à réaliser des économies de fonctionnement (1)

– Dépenses prudentes et réfléchies

– Economies grâce à la mutualisation des moyens 

– Meilleure identification des erreurs inhérentes aux dépenses  

Innovations technologiques impératives pour digitaliser les processus

Bail numérique, signature électronique et état des lieux « mobile »

– Maintenance prédictive 

– Objets et immeubles connectés 

– Automatisation du contrôle des pièces justificatives 

Exploitation des données via des indicateurs de performance

– Analyser les taux de vacance et d’impayés 

– Améliorer la gestion des dépenses et les phases de travaux dans les parcs locatifs 

– Améliorer la réactivité face aux réclamations des locataires 

– Evaluer le taux de satisfaction des locataires 

Quelles relations avec les locataires ?

Comment gérer votre parc locatif demain ?

Objectif : visibilité à 360° des locataires et du parc locatif  

– Gestion des locataires : calcul automatique des loyers, suivi des mouvements en temps réel. 

– Gestion du service technique : travaux, réparations, enquêtes & inspections…

– Gestion comptable : paiements automatisés, factures électroniques… 

– Gestion des contentieux : génération de rappels, suivi automatique des tiers douteux…

– Gestion des achats : historique des commandes, moteur de recherche, alerte pour un besoin en réapprovisionnement…

(1) Etude menée en 2018 par Smiile avec l’institut de sondage YouGov : « Les bailleurs sociaux doivent-ils se réinventer ? »

Amélioration de l’offre

Objectifs : améliorer la réactivité & valoriser les logements 

– Analyse en temps réel des demandes de logement (CSP, tranches d’âge, foyer)

– Possibilité de visites virtuelles

Amélioration du parcours « client »

33 % des bailleurs sociaux pensent que le digital peut apporter plus de dialogue et une meilleure communication entre bailleurs et locataires (1)

Objectif : fidéliser les locataires

Digitalisation des prises de rendez-vous et choix du motif 

– Espace personnel en ligne : réclamations, questions sur le logement, etc. 

– Informations et réponses en temps réel 

Vue globale sur la situation du ménage : consommation d’eau, de gaz, d’électricité… 

Savez-vous que votre dimension sectorielle peut être gérée dans un ERP unique ?