Aider les talents d’une grande organisation gouvernementale à se développer avec Cegid

Une administration québécoise avait besoin de moderniser ses outils de gestion des compétences et de la performance de ses talents. Grâce à Cegid Talent, elle fait à présent figure de pionnier du cloud RH parmi ses pairs.

« Forts de plusieurs milliers d’employés, nous travaillons au service des Québécoises et des Québécois. L’institution a pris son visage actuel il y a quelques années. A l’issue de plusieurs remaniements, nous nous sommes rendus compte que nous devions harmoniser et faire évoluer nos façons de gérer les talents, dont l’expertise est pointue. Les processus et les systèmes étaient devenus trop disparates. Les données sur le personnel n’étaient pas uniformes, pas toujours à jour. Il était difficile d’apprécier les aspects qualitatifs des postes et de ceux qui les occupaient. Aucun outil n’était disponible pour faciliter l’élaboration et le suivi de plans de développement des compétences selon les référentiels en vigueur. Les gens ne savaient pas toujours précisément ce qui était attendu d’eux.

La centaine de managers avait besoin d’un moyen efficace d’évaluer plus finement les contributions de chaque salarié, de les aider à se développer et à évoluer professionnellement. Donner de meilleures perspectives de carrière est en effet un levier de motivation important sur lequel nous ne pouvions pas jouer suffisamment.

Nous avons donc transmis nos besoins et nos critères au comité de sélection indépendant en charge de l’appel d’offres à différents prestataires. Nous voulions une solution Saas dans le nuage, pour faciliter l’intégration, l’exploitation, l’analyse et la diffusion des informations RH concernant la gestion des emplois (postes clés, stratégies de succession), des compétences et de la performance. C’est la proposition de Cegid Talent qui a été retenue.

L’aide apportée par leurs consultants s’est révélée déterminante pour démêler les fils d’une situation compliquée et établir une feuille de route claire. Nous avons été en contact quotidien avec des personnes maîtrisant parfaitement la plateforme et connaissant les processus gouvernementaux. Elles se sont montrées à l’écoute et nous ont aidés à comprendre chacune des options, leurs implications, nous permettant de reconfigurer certains choix quand nous nous apercevions de la possibilité d’optimiser un processus en cours d’installation. La présentation de rendus préalables donnant une idée du résultat final a fluidifié le déroulement des étapes.

Dans la fonction publique, installer une telle plateforme n’est pas une démarche très répandue. Il s’agissait en effet du premier projet dans le cloud. Une vraie fierté ! Nous avons ensuite présenté la plateforme à nos homologues des Ressources Humaines d’autres administrations et cela a suscité un certain engouement. Nous avons reçu beaucoup de questions, car encore aujourd’hui chacun dispose de ses propres solutions, plus ou moins perfectionnées, et les choses ne sont pas harmonisées au niveau national.

L’ensemble des livraisons convenues sont à présent déployées. Plus d’un millier de dossiers individuels ont déjà été créés et nous allons commencer la phase d’appropriation par les managers, qui seront les premiers utilisateurs. Ils montrent un vif intérêt. Les ateliers de présentation ont donné lieu à de beaux échanges et même à des idées de développements futurs ! Les outils d’évaluation, qui responsabilisent les employés en les amenant à réfléchir sur leurs forces, leurs objectifs ou leurs perspectives de carrière sont très attendus car ils vont rendre les entretiens plus féconds. À terme, cela va nous permettre de créer des “bassins de talents” et d’optimiser les plans de succession.

Les fonctionnalités de la plateforme seront ouvertes progressivement. Les managers bénéficient d’un accompagnement personnalisé. Des capsules de formation filmées, disponibles en ligne, facilitent également leur appropriation des outils. Nous observons très peu de résistances à ce changement. Les derniers arrivés, notamment, sont heureux de retrouver des fonctionnalités de suivi des talents qu’ils avaient pu connaître et apprécier ailleurs. Dès la fin de la pandémie les choses pourront s’accélérer. D’ici un an, tout le monde aura commencé son processus annuel d’évaluation dans la plateforme. »


Contactez-nous

Un projet ? Une question ?

Nos experts vous répondent.