ERP

A quoi doit absolument ressembler votre ERP en 2021 ?

13 Oct 2020

La crise du covid-19 a accéléré une prise de conscience : il est impossible aujourd’hui de ne pas proposer à ses salariés des outils permettant une collaboration en temps réel, un partage des données fiable et sécurisé, et la liberté de changer ses processus de manière flexible et rapide. Comment cela se traduit-il concrètement pour votre ERP ? Zoom sur les tendances actuelles et à venir.

Plus de la moitié des DSI (53 %) en France comptent investir dans la modernisation de leur ERP pour faciliter la croissance stratégique de l’entreprise. Les exigences sont fortes pour les nouvelles générations d’ERP et les éditeurs d’ERP doivent aligner leurs offres sur les nouveaux besoins des entreprises.

L’ERP dans le Cloud pour plus de liberté

La transformation majeure de ces dernières années est celle qui a vu le Cloud gagner en popularité jusqu’à devenir la norme auprès des entreprises de toutes tailles. Selon une étude européenne réalisée par Coleman Parkes, la majorité des entreprises françaises (83 %) font de la migration de leurs applications dans le Cloud une priorité, à commencer par leur ERP. 64 % des organisations ont déjà adopté le SaaS ou vont faire migrer leur ERP dans le Cloud (selon une étude de la Cloud Security Alliance). 

Une migration synonyme de multiples avantages pour les DSI français, notamment face à la complexité croissante des systèmes IT. En conséquence, ils voient dans le Cloud l’opportunité de déléguer les tâches les plus chronophages (maintenance, mise à jour…), mais aussi de bénéficier d’un certain nombre de points d’amélioration. Parmi lesquels :

  • La garantie d’une meilleure disponibilité, de meilleures performances et d’une meilleure sécurité (56 %)
  • L’amélioration de l’agilité de la DSI (56 %)
  • La stimulation de la croissance de l’entreprise (53 %)
  • L’optimisation de l’efficacité de l’entreprise, la rationalisation des processus et l’amélioration de la productivité (52 %).

 

Curieux de savoir quelles sont les tendances et évolutions majeures du marché de l’ERP à horizon 2024 ?

Découvrez le replay du webinar : « Les solutions de gestion à l’heure de la transformation numérique des entreprises : enjeux et perspectives », une étude IDC France commentée par Cegid

 

L’ERP ouvert et connecté pour plus de rapidité

La nouvelle génération de solutions ERP Native Cloud se montre particulièrement ouverte et hyper connectée à tout l’écosystème IT. En conséquence, elle facilite l’intégration d’applications externes complémentaires en vue d’automatiser et de dématérialiser toute la chaîne de processus dans son intégralité. Et ce, en toute transparence pour les utilisateurs, la solution ayant été pensée en amont pour faciliter les interconnexions de ce type.

L’exemple de la gestion de la facturation fournisseurs se veut particulièrement probant. Vous pouvez, via votre ERP, mettre en œuvre une gestion dématérialisée et optimisée de votre chaîne de traitement des factures d’achats en connectant une application dédiée à ce processus :

  • Gains de productivité avec la reconnaissance automatique des données de vos factures via un traitement OCR
  • Souplesse d’utilisation via les Workflows d’approbations digitaux
  • Encore des gains de productivité avec l’intégration automatisée (et sans ressaisies) en comptabilité
  • et enfin, un gain en sécurité grâce à la conservation de la piste d’audit et l’archivage de la pièce d’origine

Vous pouvez donc connecter en toute simplicité des applications spécialisées sur des processus métiers ciblés. Mais aussi ouvrir votre ERP à l’ensemble des acteurs de votre écosystème – fournisseurs, collaborateurs, clients, partenaires, etc. – à vos opérations et avoir en permanence la visibilité nécessaire sur toute l’activité de votre entreprise.

Changement d’ERP : comment apprécier le retour sur investissement ?

L’ERP intuitif pour plus de flexibilité

La tendance est donc à la flexibilité et à l’intégration de l’innovation. Mais celle-ci ne serait pas possible sans un important effort en termes de simplification des interfaces et de fluidification de l’expérience utilisateur.

Une chose est sûre : les entreprises ne souhaitent plus suivre de longues sessions de formation à l’occasion de chaque montée de version. De fait, les ERP mis sur le marché au cours des dernières années se distinguent par leur ergonomie et la simplicité de leur prise en main, deux critères devenus centraux pour les entreprises pour des raisons de confort comme de productivité. L’UX (pour User eXperience) est ainsi devenue l’un des principaux arguments des éditeurs pour séduire et faire sortir un outil du lot.

En conséquence, l’expérience utilisateur figure parmi les critères clés de choix d’un ERP et pour l’adoption des collaborateurs. Pourquoi en effet ne pas leur offrir le même niveau de qualité et d’ergonomie que celui que vous proposez à vos clients ?

Le rôle des solutions de gestion dans la transformation digitale

Une étude IDC France commentée par Cegid.

L’ERP aux coûts maîtrisés

Depuis l’origine, les ERP sont montrés du doigt pour leurs coûts souvent jugés élevés mais surtout difficiles à maîtriser. En effet, le modèle de facturation retenu est celui du l’utilisateur : dès lors qu’une entreprise ajoute un utilisateur, le tarif augmente ! Cette approche est particulièrement contraignante : c’est pourquoi émerge un mode de facturation à l’usage, permettant à l’entreprise d’ouvrir l’accès à l’ERP à tous les collaborateurs concernés selon ses besoins réels, et ce de façon illimitée.

Un modèle plus souple et moins figé qui favorise une meilleure maîtrise (et anticipation) des coûts.

Le marché de l’ERP doit sa croissance constante à la capacité des éditeurs à innover et à s’adapter en temps réel aux besoins des entreprises. Aujourd’hui, celles-ci sont à la recherche de toujours plus de souplesse et de confort d’utilisation. 

Les ERP de demain devront dès lors relever ces deux défis : allier la performance des systèmes intégrés à l’évolutivité des outils Cloud, et conjuguer une expérience utilisateur fluide, agile et simplifiée.

Les solutions de gestion à l’heure de la transformation numérique des entreprises : enjeux et perspectives