Logiciel SaaS

7 conseils pour optimiser la gestion de vos stocks

Retour aux ressources

ERP Moyennes entreprises

11 octobre 2018

Bien gérer ses stocks, c’est impacter positivement son chiffre d’affaires ! PME et PMI, découvrez sept conseils concrets à mettre en place.

2 min

1. Limiter le nombre de références de ses stocks

Vérifiez vos références et voyez si certaines sont moins utilisées. Si oui, des rationalisations sont à faire. Ces pièces encombrent le stock et sont, mécaniquement, synonymes de coût !

 

2. Fiabiliser ses données

Pour bien gérer les flux et les transactions, soyez certain que les informations qui vont transiter dans votre système d’information soient les plus fiables possible. Pour cela n’hésitez pas à mettre en place des inventaires tournants pour corriger immédiatement les éventuels écarts.

 

3. Étudier le sourcing à la loupe

Passez le temps nécessaire à qualifier votre liste de fournisseurs. Ne retenez que les plus fiables, c’est à dire, ceux qui sont capables de vous livrer dans les temps. Mieux encore, reportez le stock chez ces fournisseurs afin d’être livré à la demande. Une pratique déjà courante dans le secteur de l’automobile ou de l’acier.

 

4. Opter pour la « différenciation retardée »

Et si, au lieu de stocker le produit final, vous gériez seulement les différentes parties à assembler ? Le principe de la différenciation retardée vous permet de disposer des éléments communs à plusieurs produits et donc d’optimiser votre capacité de stockage.

 

5. Anticiper les délais de livraison

La fabrication d’un produit s’anticipe à tous les niveaux, plus particulièrement, sur les délais d’approvisionnement. Un moteur acheté en Chine mettant environ un mois à transiter par bateau, ces délais peuvent être potentiellement longs ! Veillez à les anticiper pour avoir une vision globale des pièces disponibles à l’instant T et connaître vos besoins au plus précis.

 

6. Équilibrer rotation de stocks et taux de service

Pour baisser le niveau de stock tout en servant la demande, surveillez plus particulièrement la rotation de stocks. Plus elle augmente, plus votre stock est optimisé. Mettez cet indicateur au regard du taux de service, précisant si vous respectez bien les délais de livraison.

 

7. Établir des prévisions de consommation

Pour être sûr de disposer de toutes les pièces nécessaires à la production, sans sur-stockage, établissez une prévision de la consommation. Un bon ERP vous permet de collecter la vision statistique de ce qui s’est passé et de définir les prévisions.

Pour parvenir à gérer et mettre en place toutes ces bonnes pratiques, faites-vous aider. Votre ERP peut automatiser la plupart de ces tâches et vous alerter au bon moment sur l’analyse de vos consommations, votre niveau de stock ou encore la traçabilité de vos produits. Bref, plongez dans l’analyse prédictive de la gestion de vos stocks.

Découvrez pourquoi passer à un ERP ouvert

REGARDEZ LA VIDÉO