Paie & Ressources Humaines

7 conseils pour mesurer l’impact de la formation sur votre entreprise

7 Mai 2019

Devant une offre souvent pléthorique et complexe, les responsables Formation et RH doivent rationnaliser leurs plans de formation et les ajuster aux besoins réels des salariés et de l'entreprise. Des outils de projection et de gestion peuvent aider en vue d’un pilotage plus efficace du développement des talents et des compétences.

Trouver la formation idéale revient parfois à chercher une aiguille dans une botte de foin. En effet, le marché de la formation regorge d’offres en tout genre. De plus, les prestataires peuvent être de qualité très… variables.

Dénicher le bon produit, au bon prix, et qui apportera de réels bénéfices à l’entreprise et aux équipes est possible. La condition ? Respecter les étapes nécessaires à l’élaboration d’un bon plan de formation, depuis l’identification des besoins jusqu’au retour d’expérience des collaborateurs.

Voici nos conseils pour mesurer efficacement l’impact de la formation sur votre entreprise.

 

1. Identifier les besoins, fixer des objectifs

Les entretiens annuels ou individuels sont l’occasion de recueillir les souhaits des salariés en matière de formation et de choisir, avec eux, les programmes de développent qui correspondent avec à la fois à leurs ambitions et aux besoins présents/futurs de l’entreprise. Les référentiels RH constituent une solution efficace pour évaluer ces besoins tout en prenant en compte les objectifs de carrière des salariés.

 

2. Choisir les bons formats d’apprentissage

Pour répondre à ces besoins, il faut choisir les bons supports parmi la pluralité des formations proposées (e-learning, présentiel, micro-formations, tutoriels…) et les outils utilisés (vidéos, quizz, sessions de cours, plateformes interactives type LMS). Encore une fois, le bon programme de formation sera celui qui s’adapte aux besoins du salarié (mobilité, disponibilité, etc…) comme de l’entreprise.

 

3. Faciliter l’accès à la formation

Les salariés sont souvent les plus à mêmes d’identifier les savoirs (et savoir-faire) les plus utiles à leur activité. Afin de les informer au mieux des différents programmes de formations proposés, la mise en place d’outils de communication (documents partagés, plateformes, Cloud interne) facilitera leur accès à la formation et aux différentes démarches administratives à accomplir (montage du dossier, inscription, validation de la participation).

 

4. Organiser le partage des compétences

Il existe aujourd’hui toute une palette d’outils numériques de planification et de gestion de la formation pour activer un développement des compétences « par les pairs ». Les plateformes LMS, grâce à leur interactivité, favorisent les échanges en temps réel et le social learning. Par ailleurs, les sessions partagées, et modules de formations collectives participent à la construction d’une intelligence collective.

 

5. Pratiquer une communication individualisée

LMS et analytics sont de bons moyens pour assurer un suivi précis et mesuré de la formation. Le partage des informations en temps réel et l’analyse des feedbacks laissés par les apprenants offrent les clés de compréhension nécessaire au responsable Formation et RH pour évaluer le parcours de formation d’un candidat. Plus vous ciblez les actions au profil du collaborateur, plus vous augmentez sa satisfaction !

 

6. Suivre la progression de chacun

Une bonne évaluation doit tenir compte d’une situation avant/après, d’où l’intérêt d’avoir mis en place des indicateurs en amont de la formation. L’intérêt de l’exercice est de mesurer ce que le programme d’apprentissage a apporté au candidat, de façon individuelle mais aussi comment cette montée en compétences profite à l’ensemble de l’entreprise.

 

7. Rationaliser son offre de formation

Le plan de formation achevé, reste à évaluer de façon concrète le ROI de la formation. On compare alors le budget alloué aux bénéfices apportés. Grâce à l’analyse prédictive, il est désormais possible de projeter les impacts positifs de la formation sur l’entreprise et d’ajuster, en conséquence, le montant de son budget formation.

Article

Quand la formation innove : 10 chiffres-clés !