Experts-Comptables

Comment les éditeurs de logiciels facilitent la comptabilité des entreprises

2 Déc 2016

Les éditeurs de logiciels tentent depuis longtemps de faciliter le travail de base des professionnels du chiffre et des entrepreneurs qui tiennent eux-mêmes leur comptabilité.

Si, à l’origine, toutes les écritures étaient saisies une par une, ligne par ligne, les éditeurs ont depuis longtemps inventé les accélérateurs de saisie, parfois aussi appelés masques de saisie.

Sont venus ensuite les algorithmes qui permettent de proposer des comptes aux utilisateurs, en fonction de l’activité de l’entreprise et du type d’opération.

En 2016, c’est l’intelligence artificielle qui arrive sur le devant de la scène.

Les logiciels traditionnels facilitent la comptabilité grâce aux « accélérateurs de saisie » ou masques de saisie.

Les « accélérateurs de saisie » et « masques de saisie » sont des fonctionnalités des logiciels métiers qui facilitent la comptabilité par une semi-automatisation de la saisie comptable.

Le principe des accélérateurs de saisie est simple : dès que l’utilisateur a saisi la première ligne d’écriture, avec le montant TTC dans un compte fournisseur ou client, les autres lignes de l’écriture comptable se remplissent et se calculent automatiquement.

Le plan de compte de l’entreprise est paramétré ainsi : à chaque compte client ou fournisseur correspondent un ou deux comptes de charges ou produits. A chaque compte de charge ou produit correspondent un taux de TVA et un régime de TVA (encaissements ou débits, intracommunautaire, export, exonéré).

Pour les masques de saisie, il s’agit de créer des écritures types pour les écritures les plus courantes. L’utilisateur doit alors simplement compléter avec les différents montants.

L’écriture est passée automatiquement en comptabilité.

Les masques de saisie fonctionnent pour de nombreuses écritures : loyers, achats de marchandises, ventes de marchandises, etc.

Les logiciels de comptabilité en ligne permettent de faire la tenue simplement, à partir de votre boîte mail.

Ne pas passer trop de temps sur sa comptabilité : le rêve de tout entrepreneur mais aussi de tout comptable de PME ou cabinet d’expertise comptable qui souhaite rentabiliser ses travaux et se consacrer à ses missions de conseil.

Les nouveaux outils en ligne facilitent la comptabilité en limitant le travail à effectuer : on peut intégrer directement dans la compta les pièces reçues dans sa boîte mail, que ce soit une facture scannée, la photo d’une note de frais, ou une facture reçue par email et transférée.
Les pièces justificatives sont alors envoyées sur une plateforme collaborative dédiée, privée, à laquelle l’utilisateur a accès à tout moment.

Rester informé

Recevoir gratuitement la newsletter Cegid

S'abonner