Logiciel SaaS

Baromètre 2017 de la Profession Comptable

Retour aux ressources

Expertise Comptable

10 octobre 2017

4 min

3ème « Baromètre de la Transformation Numérique des cabinets d’expertise comptable La Profession Comptable / Cegid »

Instantané de l’évolution de la Profession, le Baromètre de la Transformation Numérique des cabinets d’expertise comptable La Profession Comptable / Cegid vient illustrer périodiquement, depuis 7 ans, les évolutions technologiques en cours au sein de la profession du chiffre.

 

Transition numérique des cabinets : un chantier en cours

Premier enseignement de ce baromètre 2017, le chantier de la transition numérique est un enjeu d’importance pour l’en- semble des cabinets d’expertise comptable. Preuve de son importance stratégique, 74 % des cabinets interrogés déclarent que la transformation numérique de leur cabinet est déjà lancée. Seul 7 % des répondants annoncent que cette transformation est pour eux terminée. Enfin, 15 % des dirigeants sont encore en phase de réflexion sur les conséquences et les modalités de cette transformation.

Il apparaît ainsi, en comparaison de nos précédents baromètres, que la période de sensibilisation sur les impacts du numérique sur nos métiers est désormais dépassée et que l’heure est à présent à l’action pour la plupart des cabinets.

 

 

Productivité et relation client : deux motivations TOUJOURS essentielles

Le Baromètre 2017 apporte deux confirmations. L’étude prouve que, la première motivation des cabinets pour s’enga- ger dans la transformation numérique, est celle de l’améliora- tion de la productivité. Près de 92 % des cabinets interrogés positionnent, en premier, ce levier de motivation (chiffre en légère hausse par rapport à celui du Baromètre 2016). Deuxième confirmation, l’amélioration de la relation client, comme source de motivation, est en nette hausse, puisqu’elle est citée désormais par 92 % des cabinets dans l’étude 2017, contre 83 % dans l’étude 2016. La dimension marketing et commerciale progresse également significativement (+11 % par rapport à 2016). Les dirigeants de cabinets s’accordent donc sur le constat, qu’au-delà des process et des outils, le numérique change également les relations et qu’il s’agit là d’une opportunité de faire évoluer la relation avec leurs clients.

 

 

Rentabilité, liberté et vigilance côté sécurité

Le Baromètre 2017 confirme également que la transformation digitale du cabinet est principalement synonyme de rentabilité et de liberté pour les répondants à notre enquête, puisqu’ils sont plus de 68 % à placer le terme de rentabilité en tête, et 57 % à mentionner la liberté comme facteur de motivation. Cependant, l’étude 2017 permet aussi de constater une inquiétude grandissante des personnes interrogées concernant le sujet de la sécurité. En effet, Sécurité et Insécurité sont désormais et, pour la première fois, au coude-à-coude.

Cette tendance nouvelle sera à analyser dans les prochains mois. Il est vrai que l’actualité en matière de cyber-attaques peut expliquer une inquiétude plus forte que par le passé de la part des cabinets. Elle montre, en tout cas, l’importance de la sélection de ses prestataires technologiques et la nécessité d’accorder de l’importance à la prévention des cyber-risques.

 

 

Robotisation, automatisation : des marges de progrès encore existantes

Dans une période où l’automatisation et la robotisation de la production sont des sujets d’importance pour tous les cabinets, cette étude montre qu’il existe encore des marges de progression importantes afin de gagner en productivité et en disponibilité. Si les cabinets ont réellement avancé sur les outils et technologies de récupération bancaire, il reste encore du chemin à parcourir pour la récupération et l’automatisation des factures et autres pièces comptables. Notons que les processus et la mise en œuvre de la facturation électronique sont encore peu connus des cabi- nets, or ce sujet sera primordial dans les 5 prochaines années.

 

Archivage sécurisé, logiciels de caisse : sujets majeurs pour les prochains mois

L’étude 2017 permet de dresser le « hit-parade » de certains outils technologiques encore non utilisés au sein des cabinets.
Il apparaît rapidement que les questions liées à l’archivage sécurisé et à la mise en place des logiciels de caisse seront les sujets de la rentrée 2017 pour nombre de cabinets.

Ces deux thèmes sont à la fois des éléments de productivité et de sécurité pour les cabinets, mais ils constituent également des opportunités de nouvelles offres de services à proposer aux clients et les aider à répondre aux exigences légales.

L’esquisse du cabinet de demain : Relation client et digitalisation
L’étude 2017 permet de dresser l’esquisse du cabinet de demain. Pour la grande majorité des répondants, l’accompa- gnement, le conseil et la relation client sont les éléments indis- pensables à travailler pour favoriser l’attractivité du cabinet.
Dans cette définition du futur cabinet la proximité avec le client est à conjuguer avec la digitalisation de nos activités.