Ce site utilise des cookies en vue d'améliorer votre expérience en ligne. En poursuivant votre navigation, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus

Choisissez votre pays

Kusmi Tea

Kusmi Tea a les outils de ses ambitions grâce à Cegid

Kusmi Tea est aujourd’hui l’un des deux ou trois grands noms sur le marché des thés prémium en France. Depuis 10 ans, Cegid accompagne sa progression en lui fournissant les outils informatiques nécessaires à ses activités industrielles et retail. Avec Yourcegid Retail d’abord, et avec la nouvelle version, Y2, à compter du printemps 2018.

L’avantage avec le thé, c’est que les boîtes prennent peu de place. Du coup, chez Kusmi Tea, la surface moyenne des 70 boutiques que le réseau compte en France est de 40 m2. Un espace suffisant pour présenter plus d’une centaine références de thés dans différents formats et les 150 autres accessoires (théières, mugs, diffuseurs…) de sa gamme. Le faible encombrement des produits autorise même à jouer encore plus serré. Depuis deux ans, la marque de thés premium aujourd’hui propriété du groupe Orientis, qui détient également la marque Lov Organic, propose aussi une partie de ses produits dans une dizaine de boutiques digitalisées.

Présence dans la distribution automatique

Une dizaine de distributeurs automatiques, 100% digitalisés sont implantés dans de grandes gares et dans certains centres commerciaux. Une expérience qui offre à Kusmi Tea une jolie visibilité et témoigne de sa modernité et de son audace. Ces « KusmiKiosks » sont connectés, via un modem 4G, au système d’information central de l’enseigne qui reçoit les données de vente et de stock afin de déclencher le réassort automatique. Le tout repose sur Yourcegid Retail, la solution de Cegid. Exactement comme pour les boutiques et le site internet. « Le distributeur automatique se comporte exactement comme une « boutique », selon la terminologie de Cegid, sauf qu’il n’a pas d’interface de vente au sens front-office. Les données de vente y sont aussi détaillées que celles que l’on recueille dans un point de vente traditionnel », explique Bruno Contrepoids, le Directeur des systèmes d’informations d’Orientis.

Autre intérêt de ce raccordement à la base d’informations centralisée, les kiosques entrent pleinement dans la stratégie de vente omnicanale du groupe. « Chacun de nos points de vente étant connecté à la base de données centralisées de Cegid, nos clients sont reconnus quel que soit le canal auquel ils se connectent », apprécie le responsable informatique. La marque peut ainsi développer une politique de fidélité digne de ce nom et faire, grâce à des algorithmes, des recommandations produit à ses clients lorsqu’ils se présentent face à l’un ou l’autre des canaux.
Le partenariat entre la marque de thé et Cegid ne date pas du lancement de la distribution automatique. Il remonte à plus de 10 ans déjà. Il s’agit alors d’équiper le site du Havre, où se situent les Ateliers de production de la marque, d’un outil pour piloter l’activité industrielle et d’un back-office pour la gestion commerciale, la logistique, la finance et les ressources humaines. Ce dernier supporte alors principalement le e-commerce et l’activité BtoB qui représente encore aujourd’hui 55% des ventes d’Orientis.

Les bénéfices du temps réel

Pour son réseau de boutiques, Kusmi Tea procède en deux temps. En 2009, la marque, qui n’a alors que deux points de vente, dont un petit salon de thé, se lance avec une solution de Cegid plutôt destinée à la restauration. Seule la partie encaissement intéressait la marque à l’époque. Et il y a cinq ans, elle bascule l’ensemble de son réseau sur la solution Retail de Cegid, taillée pour la distribution dont le responsable informatique apprécie le côté intégré autour de ses différents modules (finance, gestion de stock, gestion commerciale, logistique…) et le fonctionnement en temps réel. « Quand vous voulez faire de l’omnichannel, vous avez impérativement besoin qu’une opération soit enregistrée en temps réel dans votre gestion commerciale, votre gestion financière et votre supply chain », rappelle le responsable informatique. Ce dernier apprécie aussi la simplicité de déploiement de la solution de Cegid, lui dont l’équipe compte 12 personnes dont 4 seulement dédiées à l’activité retail. « Vous ne pouvez pas vous permettre d’ouvrir un projet chaque fois que vous ouvrez une boutique quand vous inaugurez une vingtaine de points de vente par an. Si vous n’industrialisez pas le processus, cela ne peut pas fonctionner », met-il en garde.

Le click&collect au printemps 2018

Au printemps 2018, Kusmi Tea franchira une étape supplémentaire. Son réseau de boutiques migrera vers Y2, la nouvelle version de Yourcegid Retail. Les activités industrielle et commerciale suivront à l’été 2018. La marque sera alors en mesure de proposer de nouveaux services à ses clients comme la e-réservation et le click&collect.
Au chapitre des nouveautés toujours, Bruno Contrepoids annonce que le groupe Orientis réfléchit « sérieusement » à l’idée d’équiper ses vendeurs de tablettes. Avec la ferme intention de fournir aux équipes sur le terrain des outils en mesure de leur faire accomplir des progrès dans la gestion de la relation client et de la fidélité omnicanale.
Et qui sait d’atteindre en quelques années l’objectif des 100M€ de chiffre d’affaires souhaité par Sylvain Orebi, président d’Orientis. En attendant, le chiffre d’affaires de la marque a déjà accompli un bond formidable au cours de la décennie écoulée en passant de 1M€ à 72M€ !

Kusmi Tea en bref

Fondée par Pavel Kousmichoff à St Pétersbourg en 1867, la marque devient très vite le fournisseur de thés des Tsars. Fuyant la révolution russe, la famille installe ses ateliers à Paris, avenue Niel en 1917. En 2003, les frères Orebi reprennent les rênes de l’entreprise avec un objectif principal : en faire la marque de référence du thé premium dans le monde. Un siècle et demi après sa création, la maison de thés compte aujourd’hui plus de 70 boutiques en France et une vingtaine à l’étranger.

www.kusmitea.com

Incollable sur la transformation numérique ?

Abonnez-vous à nos newsletters